Domhan
Dans un univers féerique, des personnages aux destins héroïques naissent du bout d’une plume guidée par l’imagination. Cherchant un moyen de réaliser leurs rêves les plus fous au gré d’aventures et de rencontres, magiciens, guerriers ou bandits partent pour un voyage qui changera leur destinée. Ils devront faire preuve de force et de courage, d’ingéniosité et de talent pour trouver la porte qui les guidera jusqu'à l’objet de leur convoitise. Aux quatre coins d'un monde aussi magnifique, qu’hostile, rempli d’êtres et de créatures de légende, le combat ne fait que commencer…
Alors écris ta propre histoire, incarne ton héros et pars à l’aventure dans le passionnant univers magique de Domhan !

Domhan

Ce forum est un lieu de Rôle-Play et d'évasion créé par un cercle d'amis.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | .
 

 Scènes de manoir [Floréal 1301]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Dim 10 Juin 2012 - 0:59

Nous allons commencer ici les scénettes de vie quotidienne de nos personnes. Chaque personne devra poster un message de vie habituelle étant perturbé par Ades. Ceci fait nous pourront faire les arrivée des nouveau membres. A vos plumes !

Petite remarque de Ades : Pas forcément perturbé, tant que j'interviens, si c'est pour me faire des câlins, venir dans ma chambre ou autre qui a rapport avec moi, ça passe aussi


Dernière édition par Ergaïl d'Orzaal le Lun 30 Déc 2013 - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Dim 10 Juin 2012 - 18:39

"Bon, il va bien falloir que quelqu'un s'en charge non ?"
Petit matin ensoleillé. Il est encore tôt, néanmoins, la vie a repris ses droits des les premières heures de la journée. Tous les résidents du manoir, debout devant le lit démesuré compte tenu de la taille de son propriétaire, regardent avec circonspection le bas de pyjama souillé du petit démon qui les observe d'un air gêné.
"Ah ! On est loin du terrible alchimiste qui a terrassé le puissant Lieutenant Luktar ! Pas vrai ?" Je rigole devant la tête affligée d'Ades

"Il est hors de question que je m'y colle ! déclare Amras de but en blanc d'un ton sans réplique, J'ai suffisamment de choses à faire, trouvez quelqu'un d'autre !
- Euh... Je ne sais pas vraiment y faire avec les enfants vous savez ? Je préfère de loin ne pas risquer la moindre maladresse vis à vis de notre nouveau résident... esquive Thadd' avec adresse
- Ne me regardez pas comme ça ! prévient Amy, Le premier qui me charge de nettoyer le derrière du démon je le... !
- Ok, ok, t’énerve pas... Je réponds, Euh... Üdjinn, on dirait qu'il t'aime bien, ça t'embêterai de...
- Moi je veux que ce soit toi, décide soudain Ades en me pointant du doigt
- Pardon ?!?"
Je cherche un quelconque secours de la part de mes camarades mais chacun regarde ailleurs, trop soulagé de cette désignation providentielle.
"Mais... ! je plaide désespérée, Je n'ai jamais fait ça moi ! Je ne me suis jamais occupée d'un môme ! Et puis d'abord, pourquoi il ne le ferait pas tout seul ? C'est SON problème après tout s'il est même pas capable de...

- Lucyll, enfin ! Tu peux bien t'en charger non ? intervient le Duc un sourire ambigu plaqué sur le visage, Ça ne te demande pas grand chose ! Et puis si cela met Ades en confiance, tu pourrais faire un effort ? Mmh ?
- Quoi ?! Mais c'est... c'est... "
Je jette un regard noir à tous les autres lâcheurs tire-au-flanc qui m'entourent.
"C'est parfaitement dégueulasse ! je complète, Bon, d'accord, mais vous allez le regretter !"

Les autres éclatent de rire et s'éclipsent précipitamment avant que je ne change d'avis. Je me tourne vers Ades et le fusille (du regard bien sûr... Hum !)
"A nous deux..."
Ades déglutit, plus si sûr de son choix finalement.

Un hurlement strident travers le manoir, suivit d'un énorme bruit d'éclaboussures. Affolés, le Duc et tous les autres se précipitent à toute vitesse vers la source du bruit. Il s'arrêtent sur le seuil... de la salle de bain ! ... et ouvrent des yeux ahuris. Trempés de la tête aux pieds, Ades et moi nous affrontons du regard. Lui se trouve dans l'immense baignoire où je l'ai plongé de force, moi, à côté, dégoulinante et furieuse. Il y a un petit moment de flottement, puis tout le monde éclate de rire.

Une matinée comme les autres en somme !

_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Dim 10 Juin 2012 - 19:00

Comme à son habitude notre cher Duc d'Orzaal se leva à l'aube, alors que la plupart des personnes dormaient encore. Il commença part aller à la cuisine, où il china à la cuisinière quelques pains encore chaud auquel il rajouta de la confiture de Gür et de Framboises pour son petit déjeuné. Un peu de lait. Pendant qu'il mangeais, entre deux bouchées il demandait les nouvelles du village à la jeune cuisinière qui ne se fit pas prier pour lui raconter les derniers ragots du village d'Orzaal. Peu de personnes était au courant de cette petite discutions quasi-quotidienne. Cela permettait au Duc, d'être toujours au courant de ce qui ce passait car c'était à la cuisine que les bruits de couloir arrivaient le plus rapidement et la cuisinière était une bonne informatrice qui savait ce qui allait intéresser son interlocuteur. Ils discutaient de manière affablement lorsque le jeune Ades arriva en courant dans les jambes du duc en criant :
-La sorcière arrive ! Vite cache moi !
En effet on entendait les pas rageurs montant dans l'escalier vers la cuisine. Le petit se dissimula dans la cape du Duc sans plus de considération. Soudain apparue Lucyll furibonde semblant cracher de l'air fumant par les naseaux tel un dragon. Elle se tourna vers le jeune Duc.

- « Où est ce foutu gamin ! Il a encore fait dans son lit ! »
Faisant semblant d'être pensif et tentant de ne pas rire il lui répond :
- « Il faut lui mettre des couches, je vais m'en occuper. Cet enfant semble te mettre sur les nerfs. »
- « Essaye de le supporter une journée et on verra si il ne te porte pas sur les nerfs ! »

Elle tourne les talons et retourne à sa journée tandis que Ergaïl se demande lui comment il va organiser la sienne. Il commence par déjà faire déjeuner le petit qui a fini par bien vouloir s'échapper de sa cape. En rigolant Rose, entre deux confection de miches s'exclama :
- « Il est mignon ! »
- « Non je suis pas mignon ! »
- « Trop chou ! »
- « Je suis pas ch ... »
- « Merci Rose pour le petit-déjeuné. Je vais te laisser je dois aller aider les villageois. »

Et sûr-ce il traîne le petite vers l'extérieur.
- « Bon tu peux venir avec moi mais ça va pas être de tout repos je te préviens. Et au passage tu n'oublieras pas de t'excuser auprès de Lucyll »
Je traîne donc le garçon jusqu'aux jardins ou je m'occupe des plantes avec l'aide des résidents du manoir et quelques villageois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Dim 10 Juin 2012 - 22:24

La jeune femme plia soigneusement la robe, ouvrit le tiroir de sa commode, la rangea soigneusement avec les bijoux et la contempla quelques instants.
" Je te promets que ces sales démons vont le payer cher, Mahym "
Elle secoua lentement la tête l'air triste et résigné, ferma le terroir et se dirigea vers sa fenêtre laissée ouverte.
"Bon ce n'est pas le tout, mais ma dague ne va pas se retrouver toute seule"
Elle sortit et se rendit sur le lieu de la disparition de son arme préférée.
Pendant ce temps, Amras lisait tranquillement un livre sur la terrasse du manoir donnant vu sur le jardin, il n'avait pas eu le temps de se poser depuis son réveil et les pouvoirs d'Ades l’intriguait. Il décida donc de faire quelques recherches personnelles, tout en sirotant un jus de fruit sous le soleil estival car cette journée était particulièrement belle.
Lucyll était à son bureau entrain d'écrire son journal en classant les événements de ces derniers jours et elle avait presque terminé. Elle pensa ensuite se rendre à la bibliothèque et sinon au village afin de trouver conseil auprès des mères, car il a été (injustement) décidé que ce serait elle qui garderait se sale petit démon en couche culotte. Ce qu'elle n’aperçut pas était le petit Ades qui justement l’observait intrigué dans l’entrebâillement de la porte.
Quant au professeur Thaddeus, avec ses gents, sa blouse blanche et ses lunettes de scientifique chevronné, n’était pas loin de mettre au point une potion révolutionnaire dont il a le secret. Il maniait ses fioles avec une maitrise surprenante, mais il ne devait pas se tromper dans les dosages sous aucun prétexte car le mélange pouvait devenir instable et dans le pire des cas exploser.
« Bon maintenant, préparons la dernière phase de notre expérience : la plus complexe et la plus dangereuse. Mais où ai-je bien pu poser ma feuille de note ? »
Udjinn était venue au manoir pour voir tout le monde et surtout Ergaïl, elle avait trouvée dans la forêt une plante étrange qu’elle voulait absolument lui montrer.
« A l’heure qu’il est, il doit être en pleine méditation je vais sans doute le trouver dans la serre »
La dryade prit pour une fois le chemin le plus long « On a tout notre temps et puis je verrais peut-être les autres en chemin » se dit-elle en souriant et elle continua sa marche dans les couloirs.
Finalement la paix et la sérénité étaient revenues au manoir d’Orzaal.

« Bon sang, mais où est ce qu’elle a bien pu aller se fourrer ! »
Cela faisait au moins dix bonnes minutes qu’Amy était à quatre pattes dans les buissons à chercher et elle n’avait toujours pas mis la main sur sa dague et elle commençait à perdre patience car jusqu’à présent elle n’avait récolté que des griffures de la part des branchages de ses maudits bosquets épineux.
_ Allez ramène toi dague à la noix, je n’ai pas que ça à faire moi !
Elle finit par sortir puis se redressa en râlant de plus belle.
_ Ah c’est bon, j’en peux plus, j’abandonne !
_ Miaou !
Elle se retourna et vit Nyan à quelques mètres d’elle, la fixant avec ses grands yeux vairons de chat.
_ Qu’est-ce que tu me veux le chat ?! Je n’ai pas le temps de te courir après je suis occupée ! Râla-t-elle.
Elle se mit à regarder au niveau des pattes du Tophore, quelque chose si trouvait et brillait…
_ Ma dague ! Ha pour une fois que tu te rends utile, allez rend la moi. Dit-elle en se levant.
Mais le chat, indifférant, pris la dague entre ses dents et partit en courant vers le manoir.
_ Et toi revient ici sale chat !
Amy se mit à lui courir après et c’est ainsi que commença une course poursuite déchainée. Nyan passa par la porte de derrière toujours poursuivit par une folle enragée lui hurlant de lui rendre son objet probablement précieux. Ils passèrent la bibliothèque montèrent les escaliers jusqu’au dernier étage et bousculèrent sur leur passage le pauvre Ades qui était toujours en trains d’épier Lucyll, celle-ci était fier d’elle car elle venait de finir son journal. Le jeune garçon ouvra la porte avec fracas et déséquilibré alla percuter de plein fouet le bureau de son sujet d’observation, le pot d’encre se renversa alors sur le carnet de la jeune femme qui ne compris pas tout de suite ce qui se passait. Lorsqu’elle prit conscience de la situation son visage devin rouge elle se tourna vers l’auteur du désastre.
_ Ades ! Bon sang qu’est-ce que t’as fait !
Le petit démon à moitié assommé entendit des hurlements, et terrifié, se mit à courir vers la sortie de la chambre avec Lucyll sur ses talons brandissant son journal imbibé d’encre noir en l’air.
Dans le même temps, la course poursuite continuait de plus belle.
_ Sale chat de gouttière rend moi ma dague tout de suite !
Mais le chapardeur ne s’arrêta pas et entra dans la chambre de Thaddeus et bondit sur les étagères dérangeant tout ce qui s’y trouvait : objets cassants ou non. Les livres, les fioles, les instruments de mesure tout y passe. Amy était juste derrière faisant virevolter tout ce qui était sur le sol et les paillasses. Ils disparurent aussi vite qu’ils étaient apparus
_Mais qu’est-ce que !
Le professeur ne compris pas, c’est alors qu’il regarda les fioles qu’il tenait dans ses mains, une fumée noirâtre s’en dégageait et des bulles remontaient à la surface de la solution.
« Oh non. »
L’explosion qui s’en suivit était phénoménale, pas assez bien sûr pour détruire le bâtiment mais assez pour que la chambre et le laboratoire ressemble à un champ de bataille miniature, les vitres avaient explosées et laissaient passer une fumée noire opaque et nauséabonde. Thaddeus non plus n’avait rien compris de ce qui venait de se passer et, noir de la tête au pied, posa ce qui restait de ses fioles et sortit de ce qui était encore il y a cinq minutes sa chambre et son laboratoire, à la recherche des deux énergumènes responsables de ce carnage.
Ces deux-là, était pendant ce temps descendus dans le jardin zigzagant entre les arbres et les allées à une vitesse folle. Amras ne leva pas les yeux de son livre et feignit de ne rien voir.
_ Amras dit à ton sale chat de me rendre ma dague tout de suite ! hurla Amy en continuant de courir.
_ Et qu’est-ce qu’on dit quand on demande quelque chose ? répondit l’enchanteur indifférents mais quand même amusé par la situation, mais toujours sans lever les yeux de son livre.
_ Dès que j’en ai finis avec ta sale boule de poil je m’occuperais de ton cas ! T’entends ?!
_ Si tu le dis. Réplica Amras en tournant la page de son grimoire.
Là, c’était la goutte d’eau qui faisait débordé le vase Amy était tellement en rogne qu’elle se sentit gonflée à bloc et commença à accélérer déchainant une gigantesque tornade de poussière sur son passage. Cet idiot de chat et sont imbécile de maitre allaient souffrir.
Thaddeus qui venait de sa chambre, Udjinn et Ergaïl attirés par le bruit arrivèrent sur la terrasse, la dryade et le Duc ne purent s’empêchés de s’esclaffer devant la silhouette noire du professeur mais le plus drôle était ses yeux qui ont été épargnés par la déflagration à cause des lunettes. Lucyll arriva à son tour en trainant Ades par le col de sa cape en pétard elle aussi quant au petit démon il pleurait et hurlait.
_ Ergaïl tu peux me dire ce qui se passe à la fin ! demanda-t-elle, sa phrase couverte par les cris d’Ades
_ Je n’en sais pas plus que toi je viens d’arriver.
_ Ce n’est rien c’est juste Amy qui fais des siennes lança Amras
_ Oui je l’ai remarqué ajouta le professeur.
_ Tient joli bronzage Thaddeus, on est parti en vacance ? Se moqua gentiment Lucyll qui venait juste de poser le regard dans sa direction.
Tous éclatèrent de rire même Amras et Thaddeus.
_ Bon je me demande ce qu’on va faire de ces deux-là, si sa continue il risque de faire des bêtises lança Udjinn .
_ Ne t’inquiet pas, apparemment c’est déjà fait lança Amras en pointant du doigt le jardin.
_ Mon jardin ! Maintenant Amy ça suffit ! hurla le Duc en quittant la terrasse pour aller dans le jardin – où ce qu’il en restait.
_C’est pas moi c’est le chat ! protesta la jeune femme
_ Je crois que je commence un peu à regrette la déprime d’Amy de ces derniers jours, le manoir était tellement plus calme.
_ Oui mais sans ses irritations quotidiennes on s’ennuierait non ?
_ Oh oui sans aucun doute !
Et tous éclatèrent de rire, même Ades avait fini de pleurer et regardait la scène en riant et fini par se dire qu’il allait lui aussi s’amuser comme eux. Il alla dans le jardin et essaya de courir après le Duc qui courrait après Amy, qui courrait après le chat, qui avait une dague en argent entre ses dents.



Dernière édition par Amy Wicardomma le Mer 12 Sep 2012 - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amras Súnil

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : nulle part de connu
Humeur : respire la joie, si ce n'est cette désagréable impression d'être totalement perdu

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Enchanteur
Profession: découvreur

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Dim 10 Juin 2012 - 23:18

Amras cherchait dans la bibliothèque depuis l'aube, mais rien à faire, le sujet l'avait hanté ces derniers jours mais il n'avait pas voulu partager ses craintes à ses amis, il n'avait cependant plus le choix.
"ERGAÏL !"
Ergaïl sortit d'un recoin de la bibliothèque.
"Peux-tu me dire pourquoi je ne trouve pas le moindre Atlas dans cette bibliothèque ?!
-Parce qu'il n'y en a pas, je n'ai jamais réussi à dégoter un Atlas convenable.
-Et tu dis cela comme ça, bon alors, connais-tu bien la région ?
-Oui mais...
-Ca ira. Ades !"

Ades sortit lui aussi d'un coin de la bibliothèque.
"Bon, tant qu'on y est, y a t-il quelqu'un d'autre dans cette bibliothèque ?
-On peut pas lire tranquillement ici !
-Bon, maintenant on va pouvoir parler, Ades, c'est une question très importante, quand tu as quitté ton pays, dans quelle direction es-tu allé ?

-Euh, je sais pas...
-Tu n'as pas marché au hasard, tu marchais tout droit ?
-Quand je l'ai trouvé il venait du nord.
-Je suivais le soleil.
-Tout le temps ?
-Quand je le voyais.
-Mais il n'a pas pu faire du sur-place !
-Non, il a sans doute progressé un peu vers le sud. Combien de jours as-tu marché Ades ?
-Je dirais deux semaines, j'ai pas compté.
-Il y a la mer à 6 jours au nord.
-Et même s'il l'avait contournée, au delà ce sont divers territoires dont les terres d'Haoreo, il ne peut pas venir de là-bas.
-L'autre hypothèse est bien plus inquiétante, et s'il était passé par la forêt ?
-Qu'entends-tu par là ?
-Tu penses à la légende des portes ?
-Exact.
-Temps mort ! C'est quoi cette légende ?
-Des ponts reliant les lieux de pouvoir de notre monde, notre forêt contient un élément primaire, si la terre des démons recèle aussi un pouvoir...

-...alors il est probable qu'il y ait un point de passage.
-Cela expliquerait l'attaque d'il y a deux cents ans.
-Quelle attaque ?
-Je n'en étais pas sûr mais maintenant j'en suis presque certain, Hoshsil d'Orzaal disait dans son grimoire que quelque chose de maléfique avait un jour frappé dans la région, je suis presque sûr qu'il parlait d'une attaque de démons, mais rien de tel n'avait été recensé à proximité, parce que les démons ont emprunté la porte.
-Hoshsil était vieux, il a très bien pu inventer, la perte de sa fille, mon arrière-arrière grand-tante lui a presque fait perdre la tête, j'ai fait des recherches quand j'ai débarqué ici.
-Il ne faut pas exclure cette piste, si je comprends bien, si Ades a pu debarquer ici suivi par d'autres démons, les autres peuvent venir aussi sans aucun signe avant coureur.
-C'est ça ! Bon, moi je retourne chercher.
-Moi aussi !
-Et vous me laissez avec Ades ?" Ades endormi sur le sol avec...
"Rho mais c'est pas vrai !..."

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Amras Súnil le Lun 11 Juin 2012 - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ades Krân

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Sans doute proche de la vérité
Humeur : Gné...? *Baille*

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie:
Profession: _

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Lun 11 Juin 2012 - 18:28

«Bon viens ici toi ! Hurla Lucyll en traînant le pauvre Ades, les yeux rougis par le sommeil et le réveil brutal de sa...euh...comment dire ça...bref...
-Mgngn, réussit péniblement a «articuler» Ades
-Ça suffit !Ça fait la troisième fois cette semaine ça ne peut plus durer ! Elle ouvra a toute volée la porte du salon ou en tout bon jardinier, Ergaïl lisais un quelconque bouquin sur les plantes. Il fut surprit par le claquement de la porte contre le mur. Au passage, quelques livres tombèrent d'étagères. Il se tourna pour voir le responsable de ce boucan et vit, dans l’entrebâillement de la porte, Lucyll, avec, encore, Ades derrière elle a faire la serpillière. Il nota que Lucyll était (encore) en rogne. Sans doute en savait il la raison d'ailleurs. Il s'amusa de la scène
-Ben qu'est ce qu'il y a encore, vous en faites du bruit !
-Il se passe que ce môme a ENCORE fait pipi en dormant et que ça peut plus durer ! J'en ais maaaaaaaarre !!!!! Tu avais dit que tu t'occuperais du problème !

-Hem...Ergaïl fit mine de rien et retourna a son livre
-NON MAIS J'Y CROIS PAS !
-Eh c'est pas de ma faute !
-C'est de la mienne peut être ?
-Non mais...
-Vous avez fini de crier
, dit Ades, entre deux bâillements. Les deux protagonistes de cette dispute se retournèrent et piquèrent un fou rire. Cependant, Lucyll reprit son sérieux en regardant le pantalon encore mouillé d'Ades
-Bon...alors !
-J'ai demandé au professeur d'essayer de trouver un remède, je penses qu'il a du finir...après avoir rangé son laboratoire,
dit Ergaïl en riant
-Bon je vais le voir. J'prends le petit.
Lucyll se rendit donc au laboratoire du professeur. Quand elle entra, elle trouva l'endroit bien rangé et propre.
-Ah ! Miss Freespirit !Quel bon vent vous amène ?
-Ben...je viens pour le remède...
dit elle en regardant Ades. Cela se passait de commentaires
-Ah oui...ça...eh bien...Je n’ai pas trouvé de remède...tout simplement parce qu'on ne peux pas. C'est le cycle naturel de la vie et des choses...
-Hum...oui...et je fais quoi moi en attendant ?
-Eh bien...j'ai quand même trouvé quelque chose qui pourrait vous aider.
Thaddeus tendit alors a Lucyll Un petit tas d'épais carrés de tissus blanc soigneusement pliés.
-C'est quoi ça ?
-Des couches culottes !
S'esclaffa Thaddeus
-Ah...ok, je vois. Bon, et...comment je m'en sers moi ?

Faisons, si vous le voulez bien, une petite ellipse temporelle pendant que Thaddeus explique a Lucyll comment «marchent» les couches culottes, et comment on les met...et allons voir notre petit Ades...quelques mètres plus loin, devant la porte du laboratoire...
-ZZZZzzzzZZZZzzzzZZZZzzzz
...Bref...Lucyll a enfin tout compris alors...revenons en a l'histoire !
-Et donc...voila
-QUOI???PARCE QU'EN PLUS IL VA FALLOIR LE CHANGER ???!!!
-Ben...oui...il va pas être capable de faire ça tout seul
-MAIS C'EST ABSOLUMENT HORS DE QUESTION QUE CE SOIT MOI !!!
-Hum...on s'organisera...mais pour l'instant, le temps que tout le monde apprenne...c'est a vous de le faire

Lucyll rageait. Elle sortit de la pièce, ramassa Ades au passage. En montant vers la salle de bain d'a coté de la chambre d'Ades, elle fulminait. Pourquoi elle ?
-Rah...
Elle laissa Ades a l'entrée de sa chambre et y pénétra. Elle était encore en cours d'aménagement mais une commode se dressait fièrement dans un coin de la salle. Elle en ouvrit un tiroir et y rengea les couches. Elle en garda une et sortit de la pièce, reprit Ades et se rendit dans la salle de bain. Il était encore a moitié endormi ce qui facilitait plutôt les choses...Sauf qu'il était habillé, et impossible de le dévêtir. Elle le secoua pour le réveiller
-Ho ! Debout !
-Gné ?
-Transforme ta cape en un petit truc...genre un bracelet.

Ades était encore tellement endormi qu'il ne maîtrisait pas vraiment sa cape, qui se transforma en salopette rouge. Lucyll ouvrit de grand yeux et éclata d'un rire qui résonna a travers le manoir. Ades reprit conscience et rougit violemment. Il troqua ses vêtements contre un bracelet et vit Lucyll, tordue de rire par terre. Elle respira un grand coup et arrêta de rire quand elle se souvint de la tâche ingrate a laquelle on l'avait assignée
-Bon, a nous deux gaillard
Ades déglutit. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, et sans vraiment qu'Ades ait eu le temps de réfléchir, il se trouva empaqueté dans un très épais lange de coton qui le gênait même pour marcher.
-Bon, c'est fait
Les larmes montèrent aux yeux du petit démon qui sorti de la salle et dévala les escaliers en courant, sous les yeux incrédules des passants
-Ben...quoi ?Demanda Lucyll, a elle même puisqu'elle était seule
Voir un petit démon en couche culotte passer devant vous n'est pas commun, mais quand c'est son seul vêtement et qu'il s'enfuit du manoir en pleurant, vers la forêt alors qu'il fait bientôt nuit, c'est encore plus rare. Tout le monde était a l'entrée du manoir, et Lucyll était descendue et avait expliqué ce qu'il s'était passé
-QUOI ???Hurlèrent ils tous a l'unisson.
Ce n'est pas comme si ce petit démon était recherché par l'armée démoniaque toute entière, ni que c'est presque, totalement, un bébé...mais...on en était pas loin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Mar 12 Juin 2012 - 10:59

"Une belle soirée en perspective!" Pensa Üdjinn qui avait décidé de refaire ses stocks de potions, de cataplasmes, de poisons à l'aide de ses plantes stockées massivement dans les murs de son herboristerie personnelle. Elle ferait les potions le lendemain dans l'herboristerie du manoir mais pour l'instant elle allait s'atteler à la préparation de cataplasmes. Elle commença par broyer quelques plantes qu'elle allait chercher par-ci par-là dans les niches creusées dans l'arbre autour d'elle. Elle s'arrêta un instant, sentant la présence d'un petit être à l'aura particulière... Elle laissa le tout tomber pour aller retrouver le petit intrus, qu'elle observa un instant depuis le haut de sa branche. Elle failli s'esclaffer en voyant le petit démon... Presque nu. La jeune dryade s'inquiéta un instant lorsqu'elle se rendit compte qu'il était en train de pleurer et qu'il ne regardait même pas où il allait. Il trébuchait sur les racines et se prenait des branches dans la figure malgré sa petite taille. Elle sauta de sa hauteur pour atterrir avec souplesse devant le petit démon.
"-Bah alors, qu'est-ce qui t'arrive? Tu vas prendre froid si tu ne restes pas habillé!
-..., pas de réponse.
-Allez, raconte-moi ce qui s'est passé. Tu t'es encore fait disputer par Lucyll?
-...moui...
-Qu'est-ce qui s'est passé? Demanda Üdjinn en enveloppant le petit dans sa cape.
-Ben...
-C'est encore à cause d'un... Accident?
-Mais non...je..., sanglota le petit démon
Elle regarda un instant l'enfant, se rendant compte qu'il portait autre chose qu'un simple sous-vêtement.
-Oh mes dieux, elle a décidé de... Je comprends mieux! Et ils n'ont pas trouvé une autre alternative?
-Laisse moi! Vas t'en!
-Mais attends! Il y a sûrement un autre moyen, je vais t'aider! Mais il faut que tu rentres au manoir, maintenant sinon tu vas prendre froid!
Ades ne bougea pas.
-Tu sais si tu n'écoutes pas les gens c'est normal qu'ils te disputent. Tu n'aimerais pas que je me fâche, quand même?
-Tais toi! Je veux pas rentrer au manoir! C'est tous des méchants!
-Alors viens avec moi!
Elle prit Ades dans ses bras et commença à rentrer vers son arbre.
-Mais lâche-moi ! Se débattit Ades. Il s'échappa des bras d'Üdjinn et commença à courir dans une direction au hasard.
Il fut vite rattrapé par la dryade qui avait cueilli au passage une fleur au pollen soporifique. Elle stoppa la course du gamin avec ses bras tout en lui soumettant la fleur devant son nez. L'effet fut instantané: elle récupéra un corps inerte qu'elle reprit dans ses bras. Elle se contrit à ramener le démon jusque dans sa chambre malgré les murs qui lui semblaient se refermer sur elle. Elle quitta la chambre d'Ades après l'avoir bordé en refermant la porte doucement. Lorsqu'elle se retourna elle tomba nez à nez avec Lucyll qui avait encore l'air sur les nerfs.
"-Ben ? Üdj' ? Qu'est-ce que tu fais là ? Des nouvelles de ce petit abru... hum ! D'Ades ?
-Oui, je l'ai retrouvé dans la forêt, je viens de le border. C'est toi qui a eu l'idée de.. Je veux dire, tu sais pas à quel point ça peut être gênant de porter ce genre de trucs, autant physiquement que moralement, tu n'as pas trouvé autre chose?
-C'est une idée de Thadd'... Et puis ce sera bien pratique jusqu'à ce qu'il soit propre... Je ne vois pas d'autre solution. Et puis de toute façon, je suis la seule à être assignée au bien être du derrière d'Ades et je commence VRAIMENT à en avoir marre ! répondit Lucyll d'un air renfrogné, vaguement coupable.
-Si tu veux je pourrais m'en charger aussi, de plus j'en profiterai pour trouver une solution autre. Franchement, mets-toi à sa place!
-On est tous passés par cette phase, Lucyll déclare avec un sourire ironique, Et on n'en est pas morts. Il n'a qu'à mettre sa fierté de côté. Mais je ne dis pas non à un peu d'aide.... Merci. Mais je ne reviendrais pas sur les couches ! C'est ça ou je ne m'en occupe plus DU TOUT !
-Très bien, dans ce cas on s'en occupera en alternance si tu veux. Euh, tu veux bien m'aider à retrouver la sortie? Je ne me sens plus très bien, dit-elle avec une vague de panique dans la voix. Elle avait trop traîné dans le manoir et elle ne supportait plus les murs qui semblaient se resserrer sur elle.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 732
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Ailleurs que devant mon bureau!
Humeur : Crevé et débordé!

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Non magicien
Profession: Homme de science et vagabond.

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Mar 12 Juin 2012 - 12:56

"Bien! Voilà, tout est rangé! On va pouvoir se remettre au travail..."
Le laboratoire du Professeur Dreadstone pouvait sembler chaotique au premier abord, mais lui s'y retrouvait très bien. Des feuilles de notes et de schémas encombraient les murs et formaient des piles de paperasse par endroits, et chaque espace libre était occupé par bocaux, fioles, appareils de mesures et travaux en cours. Il y avait aussi un bureau couvert de taches d'encres, dans le fond de la pièce, sur une petite estrade. Un nombre encore plus grand de feuilles griffonné des pattes de mouche du scientifique y était déposé. On y retrouvait aussi quelques ouvrages divers empilés en désordre, ainsi qu'un épais carnet relié de cuir noir. Le seul îlot d'ordre au sein de ce capharnaüm consistait en deux grandes tables, espacées de quelques mètres l'une de l'autre, qui trônaient au centre de la salle. La première, sur laquelle étaient disposés en bon ordre outils et ingrédients, était le plan de travail de Thaddeus. La seconde était sa table de chirurgie, actuellement occupée par le cadavre d'un démon recouvert d'une bâche, attendant d'être disséqué.
"Allons-y! fit-il en remettant ses lunettes. Après tout, ça ne peut pas m'exploser à la figure deux fois!"
L'objectif était simple : il avait remarqué que la plupart des villageois, pour éviter de couper des arbres à outrance, s'éclairaient en utilisant des bougies ou de l'huile, privilégiant le bois pour la construction et le chauffage. Mais l'inconvénient de ces deux matières était qu'elles nécessitaient pour leur fabrication une grande quantité de graisse animale. Le professeur s'était donc mis en tête de confectionner une nouvelle substance combustible à base de minéraux, notamment du mercure et du souffre. Le tout était de trouver un équilibre juste dans le dosage et le processus d'incorporation, de telle sorte que le mélange reste homogène et liquide à température ambiante, mais aussi stable! Après tout, on ne voulait pas faire exploser les villageois! Un autre problème était celui du refroidissement : si la solution refroidissait trop rapidement, elle risquait de cristalliser, et de devenir très TRÈS instable!
Le professeur se mit donc au travail, et arriva rapidement à la phase finale de sa préparation, qui consistait à refroidir LENTEMENT la solution en ajoutant progressivement un ingrédient stabilisateur. c'est alors qu'il sentit une petite main tirer le bas de sa blouse avec insistance. Baissant les yeux, il remarqua le petit Ades, une expression perplexe sur le visage.
"Dit monsieur, tu fais quoi?"
Sur le coup, il ne sut quoi répondre. Il y eut donc un moment un moment de flottement, suivi par Thaddeus poussant Ades vers la sortie en disant :
"Euh..Je travaille, donc tu ferais mieux de sortir pour le mom...
-OOOH! Des grenouilles!! s'exclama soudain l'enfant en repérant deux batraciens dans un bocal, contre un mur.
Il se défit de l'emprise du pauvre professeur avec aisance pour se précipiter vers le dit bocal. Puis, il se mit à gambader autour de la pièce, s'extasiant devant toutes les curiosités qu'elle contenait et en renversant la moitié au passage, maladroitement rattrapée par Thaddeus. Jusqu'au moment où le gamin tomba en arrêt devant la grande bâche blanche au centre de la salle. Il sentait au fond de lui que, si quelque chose était caché sous un drap, ça ne pouvait être qu'intéressant. Aussi tendit il une main pour soulever le linceul...arrêtée à temps par Thaddeus. Du point de vue du garçon, cet homme si grand, avec ses lunettes bizarres et sa main tenant fermement son bras, pouvait presque paraître effrayant.
"Je ne crois pas, jeune homme, que ce soit une bonne idée! Maintenant, tu vas me faire le plaisir de sortir d'ici avant que je ne m'énerve!"
Ades baissa la tête et se dirigea vers la sortie en traînant des pieds. Il ne manqua néanmoins pas de lancer un "Bah toi t'es méchant d'abord!" et de tirer la langue à Thaddeus avant de claquer la porte. Celui ci poussa un profond soupir de soulagement et repartit vers sa préparation. Vu le temps qu'il avait perdu à courir après ce garnement, il allait devoir rajouter une ou deux cuillères de..
"Mais...mon fixatif?! Où diable est-ce que..."
Il s'arrêta soudain. Un micro-cristal venait d'apparaître sur le bord du récipient.
"Aww..Par toutes les..."

Ades marchait tranquillement dans les couloirs en direction de sa chambre. Il était satisfait : malgré que l'autre grand nigaud avait failli lui piquer une crise, il avait réussi à lui piquer un petit flacon de... en fait, il ne savait pas du tout ce que pouvait être cette étrange poudre jaune! Mais il l'avait pris, ne serait ce que pour embêter l'autre énergumène!
BOOOOOOM
Quoi? Deux fois en deux jours? Décidément, que faisait ce type dans son labo pour faire autant de bruit?

_________________
nyancat  Attention à ce que vous dîtes sur le chat!  nyancat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ades Krân

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Sans doute proche de la vérité
Humeur : Gné...? *Baille*

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie:
Profession: _

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Mar 12 Juin 2012 - 13:49

Il faisait nuit noire. Thaddeus était dans son laboratoire.
"Rah...ce gosse !
Suite
a..."l'intervention" d'Ades, il avait encore tout son labo a ranger. Il
avait finit de nettoyer et remettre les étagères en place

-Fiou...
Il n'était pas fatigué. Il n'arrivait pas a trouver le sommeil.
-Qu'est ce que je vais pouvoir faire moi...oh je sais !
Il avait une petite idée. Une petite vengeance contre Ades.
-Mouahaha !
En
une nuit, il avait élaboré un produit imperméabilisant pour les couches
d'Ades. Il se disait qu'il pourrait y avoir des fuites sinon.

-Et maintenant, la touche finale !
Les
couches étaient désormais pourvues de petits dessins enfantins de
petits démon, biberons et autres tétines. Thaddeus riait en pensant a ce
qu'aura l'air Ades avec ça. Il appela une domestique et lui demanda de
ranger ces objets a leur place, dans la commode d'Ades.
Il alla se coucher, fatigué, et heureux de sa besogne.


Le jour se levait. Thaddeus se réveilla. Il avait pas beaucoup dormi. Il sorti de son labo et croisa Amras.
-Ah bonjour maitre Sùnil
-Salut Thaddeus. Lucyll m'a demandé de venir te voir pour que tu m’apprennes quelque chose. Mais je sais pas quoi...
-Aha! L'épreuve du feu !
-Hein ?

Thaddeus traina Amras dans son labo et commença un cours...de mise en place...

Pendant ce temps, dans la chambre d'Ades
-ZZZZZZzzzzzzzzzzZZZZZZZZZzzzzzzzzzZZZZZZZZZ
Oui bon...c'est pas encore intéressent...Mais bon, Amras a enfin fini son cours...

-Hum...bon...j'imagine que j'ai pas le choix...
-Euh...non...sinon,
il y a des chances que mademoiselle Freespirit pique une crise. Faudra
que les autres membres aient une mise a niveau aussi...En attendant...il
faudrait peut être...
-Ouais bon...ok j'ai compris, je m'en occupe...

Et
Amras se rendit dans la chambre d'Ades. Celui ci dormait a poings
fermés, son pouce dans la bouche, un peu en vrac dans les couvertures,
avec une peluche dans les mains.
Amras s'approcha d'Ades et lui
toucha le front pour le réveillé. Ades se réveilla d'un coup et sorti
son pouce de la bouche pour le planquer derrière son dos.

-Héhé...t'inquiète, c'est pas la première fois qu'on te voit avec ton pouce dans la bouche !
Ades rougit et baissa les yeux.
-Bon allez, suit moi, on va aller changer cette couche.
Amras
prit un change dans la commode et constata avec amusement qu'elles
avaient épaissit, que des petits dessins étaient apparus dessus et qu'un
matériaux imperméabilisant recouvrait l’extérieur de la couche culotte.
Il se rendit avec Ades dans la salle de bain pour une séance de
change...en bonne et due forme. Ades trouva Amras très gentil et lui fit
un énorme câlin juste avant de rentrer dans la salle de bain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amras Súnil

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : nulle part de connu
Humeur : respire la joie, si ce n'est cette désagréable impression d'être totalement perdu

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Enchanteur
Profession: découvreur

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Mar 12 Juin 2012 - 23:25

Bon, d'abord il fallait enlever la couche précédente d'Ades. Donc, retirer l'épingle à nourrice, puis défaire le nœud sommaire, enlever la couche elle-même avec tout ce qu'elle contenait, puis nettoyer le démon avec une éponge, lui mettre du talc et enfin, remettre une nouvelle couche.
"Alors, on fait ça, on rabat ici et là, on replie cette zone, on fait un nœud là et enfin..." Amras brandit l'épingle à nourrice, l'approche de la couche, commence à piquer l'ensemble, mais malheureusement le ventre d'Ades n'est pas sensé faire partie de l'assemblage.

"Ouailllle !!! Tu l'as fait exprès, en fait t'es méchant.
-Mais non je l'ai pas fait exprès, c'est la faute de ce ventre là... il va falloir arrêter les sucreries.
-Non, c'est bon les sucreries.
-Oui mais à cause de ça on va continuer de te piquer, d'ailleurs les autres ont commencé à rassembler les bonbons pour les cacher.
-Vous avez pas le droit !
-Oh que si on a le droit ! Allez, lève-toi, j'ai fini." Amras quitte la salle de bain et retourne vaquer à ses occupations.
Pendant ce temps Ades aussi quitte la salle de bain et se dirige vers sa chambre, il ouvre le deuxième tiroir de sa commode... vide.
"Noooonnn !!!"
Il ouvre alors le tiroir du bas et... vide aussi. Ah, non, un papier, Ades n'y fait même pas attention. Il referme le tiroir, à l'intérieur reste ce petit mot :
Cher Ades, j'ai pris tes bonbons en réparation de ce que tu m'as fait subir ces derniers jours.
Cordialement, Mouahaha !

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ades Krân

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Sans doute proche de la vérité
Humeur : Gné...? *Baille*

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie:
Profession: _

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Mer 13 Juin 2012 - 0:12

Ades se saisit du mot. Il le tourna dans tous les sens...il ne comprenait pas grand chose...
-Mais...qu'est ce que c'est écrit ?
Soudain, il se rappela qu'il y avait quelqu'un d'intelligent dans le manoir, qui aurait éventuellement pu lui expliquer...enfin...après ce qu'il avait fait dans son labo...il y avait peu de chances qu'il accepte. Cependant, Ades avait quand même deviné l'intention du message...et décidait qu'il devait a tout prix récupérer ses sucreries ! Il dévala les escaliers, a la recherche de la seule personne qui pouvait lui en vouloir : Lucyll. Celle ci dormait paisiblement sur l'herbe, au soleil. Ades claqua des mains et fit apparaitre dans la trajectoire des rayons de soleil, un mur de terre. L'ombre fraiche réveilla Lucyll qui tourna la tête pour essayer de trouver le nigaud qui avait fait ça. Elle ne vit pas Ades, dissimulé derrière un buisson, bien décidé a se venger. Il fit apparaître des plantes poilues qui se mirent a chatouiller Lucyll, qui se tordit de rire, en suppliant d'arrêter. Ades se montra.
-Rends moi mes bonbons !
-C'...haha...est...haha...est...pahahahah...pas...moiahahahaha...
-Ouais! C'est ca! Je te crois pas
-Mais puisque je te dis...hahahahaha !

Ades arrêta là la torture et s'en alla en bougonnant. Il se dirigea discrètement vers les cuisines dans lesquelles les domestiques s'afféraient. Soudain, le duc ouvrit la porte
-Mais qu'est ce que tu fais là toi ?C'est bientôt l'heure de diner. Ce soir c'est Poulet roti a la sucrine braisée a l'huile d'olive
-Oui mais avant je...
-Tatataaaaa! On va a table tout de suite !
-Mais...!
-Pas de mais !

Sur ces mots le duc pris Ades par les épaules et le poussa jusqu'a la table ou presque tout le monde était déja présent. Il dû s'installer. Une assiette fut déposée devant lui. Le poulet était découpé en petits cubes, les légumes, réduits en purée.
-Bon appétit ! Dirent ils tous en attaquant leur assiette.
Seul Ades était perplexe. C'est pas qu'il aimait pas les légumes, qu'il était habitué plus au sucre et a des trucs...meilleurs...mais...c'était quand même un peu ca.

-Ben...tu manges pas ? Demanda Amras avec un sourire en coin
-...mpassa...
-Quoi ?
-J'aime pas ca !
-Mais...t'as même pas goûté !
-J'aime pas caaaaa !

Bien évidemment, tous les résidents suivaient avec amusement la scène, compte tenu de leur...petite...hem...Bref.
-Ben...essaye au moins...
-NON !

Ades se leva, en pleurant, et s'enfuit dehors, pour aller s'asseoir dans le jardin. Il regardait les belles étoiles. Soudain, une main apparue dans son champ de vision, avec au bout, un bonbon. Ades, pris d'un instinct presque guerrier, sauta sur la main, qui s'averra être celle d'Amras. Il se rassit, sans même avoir pris le bonbon
-Ben faut pas faire la tête pour si peu
Pas de réponse.
-Tu sais, si on fait ça, c'est pour ton bien. Amras posa sa main sur le petit ventre d'Ades. Si ça continue, ce petit ventre va même plus rentrer dans ses couches ! dit Amras en rigolant et en devinant d'avance l'état de la couche d'Ades rien qu'en la regardant.
-Mais arrête !
-Ecoute. On veut bien te laisser tes bonbons et tout ça...mais il va falloir manger un peu plus équilibré a côté...c'est a dire des légumes

Ades eut une expression de dégoût
-Ben oui...mais c'est important. Sinon tu seras malade ! Et puis...comment peux tu savoir que c'est mauvais alors que tu n'as même pas goûté...hein ?
Ades du admettre qu'il n'avait pas tort...
-Bon...allez...tu nous rejoindra quand tu voudras.
Amras se leva, posa le bonbon a côté d'Ades, qui ne le toucha même pas et, courant après Amras pour le rattraper, lui tînt la main jusqu'à la table.
Le duc, pour plaisanter, avait mis un biberon de lait chaud devant l'assiette d'Ades. Il s'en saisit, le regarda sous toutes ses coutures et en vida le contenu en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, sous le regard étonné de tous les résidents. Il le tendit au duc avec une expression qui se passait de commentaires. "Un autre" disait son visage. Après un, finalement, bon repas, Ades alla se coucher. Il fut arrêté dans son élan pas Amras

-Eh dis donc...tu compte passer la nuit avec une couche sale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Mer 13 Juin 2012 - 19:45

Le petit démon se baladait dans les couloirs, il aimait bien jouer à se faufiler un peu partout et commençait à un peu se repérer dans le labyrinthe de couloirs et de portes dont était constitué le manoir. Il marcha encore quelques minutes quand il arriva dans la bibliothèque.
« Rooooh encore ! » pensa-t-il
En effet il avait beau emprunter tous les chemins possibles, il se retrouvait à un moment ou à un autre dans cette grande pièce, elle ne portait pas le titre ‘de cœur de la maison’ pour rien.
Ades ne voulait pourtant pas explorer cet endroit, parce que la dernière fois il s’était perdu et avait eu très peur, mais c’était aussi la seule pièce qu’il n’avait pas encore exploré et se penchant pour l’exploration était plus fort que la peur. Tout en marchant, il regarda en l’air : à cause de sa petite taille, les étagères lui parraissaitent gigantesques, sur les côtés : des livres, des livres et encore des livres tout ça lui donnait mal à la tête.
Mais son regard se posa sur une chose brillante qui attira son attention sur une étagère au mur, il s’approcha plus près pour mieux voir. C’était la reliure d’un livre mais le petit démon n’était pas assez grand pour l’atteindre. Il poussa une chaise qui était posée à quelques pas de lui, monta dessus et observa la reliure du grimoire. Le livre était noir, et ce qui brillait était une petite épée argenté comme celle qu’il avait vu…. Où l’avait-il vu déjà ? Il ne s’en souvenait plus, mais il s’en fichait, ce qu’Ades voulait, c’était voir ce livre. Il voulut le saisir mais il était coincé, il tira aussi fort qu’il le pouvait, le livre bougea et il entendit un claquement derrière l’ouvrage, ensuite, des sons graves résonnèrent aux alentours, il avait peur mais continuait de s’accrocher au livre. Soudain le bruit s’arrêta et une porte s’ouvrit dans une étagère à sa gauche, elle n’était pas très grande mais un adulte pouvait s’y faufiler facilement, donc le jeune garçon n’eut aucun mal à entrer. La porte secrète donnait sur un couloir sombre et poussiéreux, Ades hésita quelques secondes, il avait vraiment très peur et avait envie de partir à toutes jambes, mais la curiosité était plus forte, il s’enfonça dans le couloir secret et la porte se referma derrière lui.
Le couloir continuait sur quelques mètres et donna sur une porte. Le jeune garçon regarda par le trou de la serrure, il y avait de la lumière de l’autre côté de la porte, il essaya de l’ouvrir mais celle-ci ne bougea pas d’un millimètre, il entendit soudain des bruits de pas s’approcher de l’autre côté et cesser. Il voulu voir encore une fois dans la serrure et aperçut un œil rouge écarlate qui le regardait. Il poussa un cri suraigu et tomba en arrière, il voulut s’enfuir mais la porte s’ouvrit brutalement et une main l’attrapa par le col de ses vêtements.
« Non mais je peux savoir ce que tu fais la toi ? »
« Non lâche moi ! J’veux pas mourir, j’veux pas mourir mouaaaahhh ! »
Il frappa ses mains et des pointes tranchantes sortirent du plafond, Amy les esquiva sans aucune difficulté tout en continuant de tenir le garçon. Elle lui prit une main et la colla dans son dos de sorte qu’il ne puisse plus se débattre.
« Mais lâche moi ! Mais lâche-moi ! »
Ades continuait de hurler, la jeune femme en eu assez, elle lâcha la main et tourna Ades de sorte de voir son visage et se mit à hurler.
« Mais tu vas t’arrêter de gueuler à la fin ! »
Sa voix était tellement forte que le petit démon se tut directement et à la place, se mit à pleurer.
« Ah bon sang mais c’est pas vrai ! Voilà qu’il se met à chialer maintenant, manquait plus que ça » pensa-t-elle au bord de la crise de nerf.
« Laisse-moi essayer. »
« Ok vas-y. »
Amy ferma les yeux quelques instants quand elle les rouvrit ils avaient changé de couleur, ils étaient devenue bleu et Ades pleurait de plus belle. Elle ressera ses bras, sera Ades contre elle et attendit quelques instants, miraculeusement le petit garçon se calma et finit par cesser complètement de se débattre.
« J’ai honte pour toi et surtout pour moi »
« Pourquoi ? Il est adorable tu ne trouves pas ?, pensa-t-elle, et puis ce n’est pas de sa faute tu lui as faits très peur, qu’elle idée de lui hurler dessus »
« N’empêche, vas falloir qu’on sécurise davantage ce passage secret avec ce gosse dans les parages. »
« Je te laisse t’en occuper de ça, moi je vais le remettre dans sa chambre, je crois qu’il s’est endormit. »
« Oui ben dépêche-toi et fais attention surtout, si jamais on nous voit avec ce gamin dans les bras… j’ai une réputation à tenir moi. »
« Entendu, c’est promis je ferais attention. Tiens, je crois qu’il va falloir le changer aussi »
« Là c’est le bouquet ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ades Krân

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Sans doute proche de la vérité
Humeur : Gné...? *Baille*

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie:
Profession: _

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Mer 13 Juin 2012 - 23:21

Une lumière délicate et d'or filtrait a travers les rideaux vermillons de la petite chambre d'enfant qu'occupais Ades. Cette magnifique lumière orangée le réveilla. Il se leva de son lit, s'approcha des rideaux et les ouvrit en grands. A travers les immenses baies vitrées, il voyait le soleil, brillant dans le ciel, tel un feu sacré du firmament. La beauté du ciel orange et rose le laissait sans voix. La forêt et les cascades se réveillaient, les oiseaux commençaient a parcourir le ciel, les écureuils a se balader dans les arbres. Toute la petite vie naturelle, reprenait son cours après une nuit de sommeil réparatrice. Ades se tourna vers la cascade. La chute d'eau et ses gouttelettes projetées vers le ciel créaient un arc en ciel de rayons de toute beauté. Quelques poissons sautaient a la surface. Une magnifique journée commençait !
Il était tôt...très tôt...Ades le savait, car personne n'était encore réveillé. En passant devant la porte entrebâillée de la chambre de Lucyll, il vit qu'elle dormait a poings fermés. Il descendit les escaliers silencieusement et vit que la table du petit déjeuner était déjà prête pour lui. Il se jeta sur le mélange lait-chocolat contenu dans un grand bol bleu ainsi que sur le pain agrémenté d'un caramel chocolaté dont seules les cuisinières du manoir avaient le secret. Après ce petit déjeuner frugal, Ades s'ennuyait ferme. Il en avait marre d'explorer le manoir, de plus, il commençait a relativement bien le connaître. Il décida donc de s'aventurer dehors, pour la première fois depuis ses aventures. Il pris un papier sur lequel il écrit maladroitement « je suit saurti ». Il commençait tout juste a apprendre a écrire, et, non pas que les leçons ne soient pas efficaces, mais pour l'instant, aucun professeur en vue.
Il se rendit compte en jetant un coup d'oeuil, que sa couche avait déjà été changée, et qu'il n'avait donc pas a réveiller quelqu'un. Il transforma sa cape en une tenue plus adéquat et sorti.
Le soleil, majestueux, l'éclairait de toute sa splendeur

« -Ca fait mal aux yeux !
Dit Ades pour lui même avant de prendre la route. Il avait déjà une idée de ce qu'il allait faire. Il se dirigea vers les chutes. Après une petite ballade, il y arriva.
-Ouaaaaah !
La vue était merveilleuse. La hauteur des chutes, impressionnantes, créait, en contre bas, une écume incessante due au flux de l'eau. Les gouttelettes projetées, réverbérant la lumière du soleil créaient un arc en ciel, l'eau était limpide et claire comme du cristal. Ades s'approcha un maximum du bord de la falaise pour mieux voir, mais un bras passa devant son torse et quelqu'un l'attrapa pour le faire reculer
-Je te déconseille fortement ce genre de risques ! Dit Ergaïl.
-Beuh...qu'est ce que tu fais là ?
Une voix s'échappa d'un buisson derrière
-Eh bien...on s'est levés presque en même temps que toi et on a préféré te suivre pour ne pas qu'il t'arrive quelque chose, fit la voix d'Amras, qui sorti de son buisson. Ades souriait. Il se tourna vers l'horizon
-C'est trop beau
-Héhé...ça tu peux le dire

Ils passèrent tous trois une bonne demie heure a contempler le levé de soleil sur le monde, sans rien dire. Soudain, Ades s'écroula sur l'épaule du duc
-Ben alors...t'es fatigué... ?
Cependant, Ergaïl ne se posa pas la question longtemps quand il vit le visage d'Ades tordu par la douleur, transpirant
-Qu'est ce que...Amras ?
-Quoi ?
-Tu peux venir ?

Amras s'approcha et toucha le front du petit démon
-Il est très fiévreux !
Ades pencha la tête vers l'endroit ou il n'y avait personne et vomit
-Houla c'est pire que je ne pensais...Vite rentrons au manoir !
Tous deux coururent, avec Ades dans les bras, vers le manoir
Une fois arrivés, il l'installèrent dans son lit et la guérisseuse l'examina.

-Gastro-entérite
-Hein ?
-Hum...c'est un nom que je viens d'inventer
-C'est pas le moment de plaisanter !
-Pardon. En fait, c'est un problème au niveau du système digestif. Je ne sais pas vraiment d’où ça peut venir...mais...
-C'est quoi ?
-Une maladie qui provoque une lourde fièvre, une grande fatigue, des vomissement et...comment dire ça...des diarrhées aiguës
-Ah...
-Hum...je crois qu'il va falloir augmenter le stock de couches. Blague a part. Il va falloir l'obliger a boire beaucoup car cette maladie cause aussi une déshydratation du corps
-Il pourrait en mourir ?
-Je ne penses pas...par contre...celui qui sera assigner a le changer...lui il va mourir
-Bah...pour une fois, il se débrouillera,
dit lâchement Lucyll
-Le soucis c'est que non. D'une part, comme vous le savez il en est incapable, mais en plus, parce qu'il va falloir le garder alité et qu'il dorme le plus possible.
-Mais Udjinn, t'as bien un moyen de nous fabriquer un remède
-Le problème c'est que cela mettrais au moins une semaine pour le faire, mais comme la maladie mute constamment, le remède ne serais pas forcément efficace...donc il faut laisser faire et attendre que ça passe. Laissons le se reposer, ça vaudra mieux

Tous sortirent et laissèrent Ades endormi. Peu après qu'ils soient tous partis, une odeur fort peu agréable, qui s'échappait, on s'en doute, de la couche d'un petit démon malade, envahit la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amras Súnil

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : nulle part de connu
Humeur : respire la joie, si ce n'est cette désagréable impression d'être totalement perdu

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Enchanteur
Profession: découvreur

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Jeu 14 Juin 2012 - 22:51

"Une fois n'est pas coutume, tout le monde est réuni dans le salon, Üdjinn tenait à faire une déclaration.
"Bien, comme vous le savez, il y a quelques jours le jeune Ades est tombé malade, une gastro monstrueuse l'a frappé, mais avec mes bons soins et l'aide du professeur il a vite été guéri de tous les symptômes, excepté la diarrhée. J'ai cherché quelle pouvait en être la cause et c'est finalement Thaddeus qui a trouvé.
-Il semblerait que notre jeune démon fasse une intolérance au lactose.
-C'est pourquoi je vous demanderais de ne plus servir de biberon au démon et de ne plus laisser de lait à sa portée...

-Quoi ? On m'interdit le biberon !" Le jeune Ades venait de paraître dans le salon.
"Vous faisez exprès pour m'embêter, avant c'était mes bonbons ! Vous êtes méchants !
-C'est pour ton bien Ades...
-Toi aussi t'es méchant, je croyais que t'es gentil mais en fait non !" Ades s'en va en courant et en pleurant.
"Je vous préviens, c'est pas moi qui lui court après cette fois.
-On va dire que c'est à mon tour..."

Cette phrase dans la bouche d'Amy surprit tout le monde, même si, ils l'avaient tous remarqués, elle avait l'air plus gentille ces derniers jours, elle avait perdu aux échecs face à Lucyll sans exploser de rage, elle avait appris de Thaddeus comment changer une couche, et Amras aurait juré l'avoir un jour vu carresser Nyan, bref elle était différente et ce n'était pas pour leur déplaire, quelqu'un qui veut toujours tuer tout le monde, c'est lassant. Enfin bref, Amy part voir Ades...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 35
Date d'inscription : 26/05/2012
Localisation : Dans sa chambre... en train de s'occuper de ses plantes
Humeur : D'une humeur joyeuse

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie: Non magicien
Profession:

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Dim 17 Juin 2012 - 1:05

La chambre dans laquelle on m'avait mise me correspondait à merveille.
Il y avait beaucoup de plantes, ce qui me rassurait énormément, ainsi qu'un lit douillet dans lequel je pouvais me reposer sans abîmer mes ailes.
Dans le manoir, une petite poignée de personnes était au courant de ma présence ; c'est pourquoi je décidai de descendre dans le salon pour me présenter officiellement.
Une fois sortie de ma chambre, je me rendis compte que je ne savais pas du tout comment y aller.
J'ai donc tourné un bon moment dans le manoir avant de trouver la pièce que je cherchais.
Une fois arrivée, j'ai tout d'abord failli faire demi-tour car il y avait pas mal de monde, puis je me suis dit qu'il ne fallait pas céder à l'angoisse. C'est alors que je me suis mise à avancer vers ce groupe de personnes en tremblotant.
"Bonjour" dis-je d'une voix mal assurée.
Tous se trournèrent vers moi, certains semblaient surprit de voir une fée ici, d'autres me sourirent gentillement.
"Je m'appelle Chloé..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Mer 20 Juin 2012 - 21:19

Ergaïl avançait bien tranquillement dans le manoir. Ce dédale n'avait plus aucuns secrets pour lui il arriva donc rapidement à la salle commune. Là, la jeune Chloé était en train d'être admiré par quelques dizaines de personnes. Il est vrai que les fées est un peuple des timide voir craintif. C'était donc quasiment un exploit que la petite Fée soit venue de son propre gré. Elle bafouillait de temps en temps mais c'était tout malgré sa timidité bien visible. Le jeune Duc, discrètement sans se faire remarqué s'attabla dans un coin en sirotant un sirop à base d'herbes.
Ce remémorant l'arrivé et l’installation de cette petite fée. Il se rappela de l'ameublement de la chambre. Il avait veillé à lui même s'occuper avec elle de cela. Bien que les fée entretiennent d'étroites relations avec leur environnement, il n'avait eu que peu de rencontre avec des fée. Cependant outre leur timidité, raison principal de leur discrétion. En les épiant dans son enfance il avait apprit que comme les dryades, elles avaient besoin de beaucoup de végétation sans pour autant être claustrophobe que ces dernières. Ça n'avait donc pas été dure, il avait suffit d'aller chez le potier pour obtenir des contenant de grande taille en pierre cuite. De même le menuisier leurs permit d'obtenir quelques jardinière en bois. Du reste ils avait avec Üdjinn remplit les pots de diverses plantes et les mit dans la véranda qui servait de chambre à Chloé. Un petit lit tel un petit nid avait été fait selon ses instruction et un filet d'eau courante fini ce tableau enchanteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Jeu 21 Juin 2012 - 13:30

_ Ades ! Mais reviens enfin !
_ Non je veux pas et puis laisse-moi d’abord t’es trop bizarre !
Amy ne pouvait s’empêcher de pouffer, ce n’était pas la première fois qu’on lui disait qu’elle était étrange mais elle trouvait que l’entendre de la bouche d’un enfant était amusant.
_ Laisse-moi tranquille, toi et tous les autres vous êtes des méchants !
Le petit démon tourna dans au bout d’un couloir et se retrouva dans un cul de sac, il voulut faire demi-tour mais la jeune femme l’attrapa à la volée.
_ Non lâche moi ! Lâche moi, t’entends ?!
Amy le serra dans ses bras une nouvelle fois, Ades se débattit plusieurs minutes avant de finir par se calmer.
_ Lâche moi, t’es bizarre et puis tu m’étouffes.
_ Ades tu es un grand garçon maintenant et il va donc falloir que tu apprennes à respecter tes ainés, tu sais, ce que nous voulons ici c’est que tu sois heureux et en bonne santé et si on te demande de ne pas manger des bonbons ou boire du lait, s’est tout simplement parce qu’on sait que cela te rendra malade, et nous, on tient beaucoup à toi et on ne veut pas que tu sois malade, tu comprends ?
Le petit démon fit la moue et hocha brièvement la tête en signe d’approbation.
_ Bien, voilà ce qu’on va faire nous allons retourner au salon pour que tu t’excuse auprès de tout le monde et puis tu retourneras te coucher, hum ? Tu n’es pas encore guéris il faut donc que tu te reposes.
_ Non je veux pas.
_ Mais qui t’as dit que tu avais le choix ? Lança Amy affichant son plus beau sourire. Allez en route !
Elle voulut reposer Ades sur le sol mais le petit démon s’agrippa à sa tenue.
_ D’accord je veux bien m’excuser mais que si tu me portes.
«Je n’ai pas envie de négocier avec ce môme. Hé, l’autre ! balance le par la fenêtre qu’on en finisse ! »
Amy ignora les remarques de son alter ego et retourna prendre la direction du salon, avec Ades toujours dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ades Krân

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Sans doute proche de la vérité
Humeur : Gné...? *Baille*

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie:
Profession: _

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Jeu 21 Juin 2012 - 17:11

Une fois arrivé dans la salle, Tous s'amusèrent du « tableau »
-Eh ben...si un jour on m'avais dit que je verrais une telle chose...eh ben je l'aurais pas cru.
-Moi, je crois qu'il y a quelqu'un qui vous doit des excuses, dit Amy au groupe, n'est ce pas

Un petit grognement incompréhensible se fit entendre depuis la bouche d'Ades
-Plus fort !
-Non ! Vous avez pas dit comment fallait le dire alors je le dis comme je veux !
-Mais !
-Oh ça va Amy...t'inquiète...en plus il a pas tort !
-Bon eh bien je vais le coucher...
-En parlant de ca, laisse moi Ades s'il te plaît, Amras, viens. Et les autres, rendez vous dans une demie heure dans mon labo !

Tous s’interrogeaient sur le pourquoi de cette convocation. Ils furent vite fixés.
Tous les résidents étaient dans le laboratoire de Thaddeus, aménagé pour l'occasion, avec une grande table en son centre.

« -Bienvenue pour la séance des cours du soirs ! Aujourd'hui, comme vous le savez, vous allez apprendre a...changer un bébé.
-Eh je suis pas un bébé !
Cria Ades
-Si. Lâcha Amras, dispensé de cours puisque ayant déjà la technique mais faisant l'aide du professeur.
-Donc. C'est pas très compliqué. Tout d’abord, on déplie la couche, comme ceci. Ensuite, vous soulevez les jambes, et glissez la couche en dessous. Vous repliez l'avant, faites un croisement là, comme ça, vous piquez l'épingle et c'est plié ! Travaux pratiques maintenant !
-Hein ?
Firent tous de concert
-Eh oui, ya un petit garçon qui a besoin d'un brin de toilette, rigola Amras, un regard vers Ades. Celui ci rougit et Amras le pris dans ses bras pour l'allonger sur la table, réquisitionnée comme table a langer pour l'occasion. Ergaïl essaya le premier...mais bloqua dès la première étape...
-Comment on l'enlève la couche sale ?
-Bon laisse, je vais faire ! Lança Amy . Elle défit le nœud, enleva l'épingle et ouvrit la couche. Beurk! S'esclaffa t-elle, avant de lancer, de peur de faire une gaffe en faisant pleurer Ades, Voilà quelqu'un a qui les couches sont utiles ! On doit le nettoyer maintenant ?
-Je m'en occupe,
dit Udjinn. Elle lava délicatement les petites fesse d'Ades avant de lui appliquer un baume protecteur contre les irritations, de sa fabrication, sur tout le bassin, au cas où. Eh voilà !
-Bon...partie la plus difficile!Ergaïl !
-Euh...ouais...

Ergaïl se dépatouilla a essayer de reproduire les techniques. Ades rigolait bien de voir quelqu'un galérer autant a lui mettre sa couche. A la fin, avec une petite aide de Thaddeus, il réussit
-Bon c'est bien. Maintenant, on va pouvoir instaurer des tours de rôle !
-Non !
Trancha Ades, principal intéressé. Si la personne qui doit me changer ne vient pas, j'ai pas envie de rester dans une couche mouillée !
-...Et parfois pas uniquement mouillée
. Commenta Amras, en rigolant
-Celui qui sera le plus proche s'en occupera. Proposa le professeur
-Ça me paraît juste
-Pas moi, lança Lucyll, un peu énervée puisque sa chambre se situait non loin de celle d'Ades
-C'est parfait, tout le monde est d'accord! Dit Thaddeus, feignant de ne pas avoir entendu Lucyll.
Depuis tout ce temps, une petite fée observait dans l'ombre. Elle n'essayait pas de comprendre les coutumes bizarres de ses nouveaux hôtes et poursuivit son chemin, en voletant a travers le manoir a la recherche d'un petit quelque chose a grignoter, car elle avait faim, et avait peur de demander.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 35
Date d'inscription : 26/05/2012
Localisation : Dans sa chambre... en train de s'occuper de ses plantes
Humeur : D'une humeur joyeuse

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie: Non magicien
Profession:

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Jeu 21 Juin 2012 - 22:31

Rencontrer autant de personnes dans une même journée m'avait un peu bouleversé...
Après avoir observé les habitants du manoir regroupés autour d'un drôle d'enfant, je décidais de me mettre à la recherche d'un peu de nourriture.
Comme je ne connaissais pas encore très bien le manoir, je mis un petit bout de temps à trouver la cuisine.
Dans un coin de celle-ci, je vis une corbeille remplie de nombreux fruits. Cela me convenait parfaitement car je ne mangeais quasiment que ça.
Une fois rassasiée, je décidai d'aller faire un tour dans les forêts environnantes. Cela me fit un bien fou, je n'était pas sortie depuis longtemps, trop longtemps.
Au retour de ma petite balade, je me fis brusquement bousculée par le petit garçon. Il riait aux éclats car une petite blonde le poursuivait. Quand elle me vit tomber, elle s'arrêta puis m'aida à me relever.
"Ades, tu aurais pu faire attention" dit-elle."
Il semblait ne pas l'avoir entendu car il ne se retourna pas.
"Excuse le, il est un peu turbulent comme tu peux le voir ! Au fait, je m'appelle lucyll"
"… Moi c'est Chloé" dis-je timidement.
"Oui je sais, tout le monde ne parle que de toi aujourd'hui. Tu es notre petite nouvelle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amras Súnil

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : nulle part de connu
Humeur : respire la joie, si ce n'est cette désagréable impression d'être totalement perdu

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Enchanteur
Profession: découvreur

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Jeu 21 Juin 2012 - 23:42

Amras courait dans le manoir à la recherche de Lucyll, enfin il la trouva dans les cuisines.
"Hé Lucyll, tu ne saurais pas où..." il remarqua soudain la petite fée posée sur la table.
"Oh ! Tu es la petite nouvelle, Chloé c'est ça ?
-Oui c'est ça, Chloé Tülbend."
Amras avance le pied gauche, ouvre la main droite et la tend, paume vers le haut.
"Que les étoiles veillent sur notre rencontre, Tülbend princesse du vent, et puissent tes ailes longtemps te guider.
-Que les étoiles te soient favorables...
-Amras Súnil.
-...Súnil." Chloé vient poser sa main sur celle d'Amras.

"Vous êtes bizarres !
-Je dois dire que je suis de l'avis d'Ades, que venez vous de faire ?
"C'est la formule des rencontres du peuple des fées, tu es le deuxième humain qui me salue de cette façon, où l'as tu appris ?" Elle préférait taire son autre question Et pourquoi princesse du vent ?
-J'ai passé un été au bord du lac de la lune rose à cause d'une jambe cassée il y a trois ans, j'ai sympathisé avec le clan de fées qui y vit, elles sont très amicales, je leur doit mon alarme à idées.
-Jamais entendu parler d'un lac à la lune rose.
-C'est plus un étang, mais du point de vue d'une fée... Et toi Chloé, d'où nous viens-tu ? Et qu'est-ce qui t'a poussé à t'installer ici au manoir ?
-Eh bien je..."
Nyan avait sauté sur Chloé et la tenait entre ses pattes.
"Non Nyan ! Lâche-la, c'est une amie et on ne mange pas les amis."
Nyan libère Chloé à contrecœur mais repère la trace d'un nartz et file à travers la pièce.
"Des fois je me dis qu'Amy n'a pas tort à propos de ce chat. C'est bon ? Rien de cassé ?
-Non, ça va merci."

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Ven 22 Juin 2012 - 9:34


- « C'était de pire en pire. Un bazar, un bordel que dis-je, c'est le chaos total ! Comment je vais bien pouvoir faire ! Déjà que les protéger est chaque jour plus compliquer. Mais les ranger ... ! »

Notre cher Duc se trouvait au cœur de la bibliothèque et devant lui des volumes traînaient, gisaient abandonnés par leur lecteurs. Les personnes responsables étaient les enfants faisant leurs apprentissages aux Manoir. Leur maîtres, n'ayant pas le temps et la volonté de les surveiller continuellement. Hé bien ces jeunes élèves mettait un mer... un fout... un bazar monstrueux. Soudain une idée germa dans son esprit. Si des personnes ne faisaient plus attention aux livres pourtant source de savoir. Il n'y avait qu'une solution. Il fallait une bibliothécaire totalement excentrique et si possible acide lorsqu'il le faut. Sur cette pensée il partit en quète d'une telle personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Lun 25 Juin 2012 - 10:41

Scène de manoir... graphique ! Inspirée de faits réels !



_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amras Súnil

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : nulle part de connu
Humeur : respire la joie, si ce n'est cette désagréable impression d'être totalement perdu

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Enchanteur
Profession: découvreur

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Lun 25 Juin 2012 - 12:59

"Dis Thaddeus, tu sais où est passé Amras ?
-Vous n'êtes pas au courant Miss Lucyll ? Un messager est arrivé hier dans la soirée, notre ami a été invité à passer quelques jours au manoir des De Nusat dans le royaume d'Erislarn, pour les quarante ans des seigneurs du lieu.
-Rien que ça ! Et quand rentre-t-il ?
-Je n'en sais rien mais nous avons lui et moi une partie d'echec en suspens.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ades Krân

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Sans doute proche de la vérité
Humeur : Gné...? *Baille*

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie:
Profession: _

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Lun 25 Juin 2012 - 19:53

Une fois de plus, Ades tournait en rond dans la bibliothèque du manoir, ou, Lucyll, chargée de sa garde aujourd'hui, s'était réfugiée pour lire en paix. Mais Ades qui faisait les cent pas commencait a l'agacer.
« Bon tu peux pas arrêter de piétiner comme ca ?
-Mais je m'ennuie !
-C'est pas mon problème...et puis attends, t'es dans une bibliothèque ! Qu'est ce qu'il y a a faire dans une bibliothèque ?
-Tuer des démons ?
-Non
-Manger ?

Lucyll se frappa le visage avec sa main
-Mais non idiot ! On peut lire dans une bibliothèque, et c'est ce que je pourrais faire tranquillement si tu étais pas là a m'énerver !
-Mais je sais pas lire !
-Tiens...

Lucyll attrapa un livre, relié de cuir rouge avec des dessins d'or et d'argent qu'elle tendit a Ades. Dessus il était marqué « Contes pour enfants, La légende d'Urendal, (a lire a tout âge) » Il s'agissait d'un livre magique, souvent utilisé pour apprendre la lecture, et qui pouvait changer de langage au gré de ses lecteurs. Ades ouvrit le livre et commença a lire...Mais le soucis, c'est que il n'arrivait pas a lire...TOUT COURT !
-Je comprends rien...
-Bon, il est grand temps de commencer une éducation valable !

Lucyll s'assit par terre, coucha Ades sur ses genoux, de manière a ce qu'il puisse voir le livre et dit
-Bon, je vais te lire, et tu vas imprimer les mots en lisant avec moi.
Et elle ouvrit le livre...


Spoiler:
 

Lucyll respirait, fière de cette lecture
-Alors ? Ades ?...Rah mais il s'est encore endormi !!! Bon bah...au moins je vais avoir la paix...
Lucyll saisit, a grand peine son livre non loin de là, avec Ades, endormi lourdement sur ses genoux. Elle sourit, puis repris sa lecture...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   Lun 2 Juil 2012 - 12:02

( Arrivé de Dimna au Manoir, après s'être battu contre une troupe de soldats d'Emeris...Le soir tombe, il pleut et le tonerre gronde)
Dimna, épuisée, blessée, gravit péniblement les marches du péron et, à bout de force, frappa à la porte du Manoir.
Quelques instants plus tard, la lourde porte en bois s'ouvrit. Un air intrigué sur son visage au teint mat, un homme grand et musclé dévisagea de ses grands yeux noisette écarquillés de surprise la jeune fille dégoulinante de pluie, ensanglantée et chancelante.
- Ma...Mademoiselle ?! balbutia-t-il. Mais... vous-êtes blessée !! Que faîtes vous ici ? Ne restez pas sous l'orage !
Il tira à l’intérieur la jeune fille hébétée et titubante.
Soudain un bruit de pas se fit entendre et deux jeunes femmes apparurent. L'une aux cheveux sombres, l'autre blonde, toutes deux l'air curieux, elles s'approchèrent de l'inconnue et de l'homme qui lui avait ouvert. Celui-ci se tourna vers celle aux yeux violets.
- Udjinn ! s'exclama-t-il. On a besoin de toi !
La dénommée Udjinn vint tranquillement près de Dimna et demanda d'une voix douce :
- Où avez-vous été blessée mademoiselle ?
A ce moment là, un homme à l'allure élégante passa une tête coiffée d'un chapeau haut de forme dans le vaste hall et s'enquit timidement :
- Puis-je être d'une quelconque utilité ?
- Thaddeus ! Tu tombes bien ! Va donc me chercher des bandages et mes plantes ! intima Udjinn.
Thaddeus fila.
- Dîtes-moi mademoiselle vos agresseurs sont-ils toujours dans le coin ? demanda la blonde en tapotant d'un doigt l'épée qu'elle portait au côté, l'air intéressé.
Dimna eut un sourire mauvais.
- Je m'en suis... occupée, ne vous en faîtes pas pour cela...murmura-t-elle.
L'autre fronça les sourcils avec suspicion, l'air de se demander si l'inconnue ne serait pas plus dangereuse que ceux qu'elle avait combattu.
- Vous avez été attaqué, mademoiselle ? reprit aimablement l'homme grand et musclé.
- On peut dire ça....marmonna la jeune fille, sinistre.
Il y eut un moment de silence, tandis que Udjinn examinait sa patiente et que la blonde la scrutait avec méfiance.
- Hum...Je me nomme Ergaïl, Duc d'Orzaal, se présenta son hôte. La dryade qui vous soigne est ma sœur, Udjinn. Et celle qui vous fixe avec un air septique, c'est...
- Lucyll Freespirit, coupa l'autre impatiente. Et VOUS êtes ?...
Après une hésitation, la jeune fille répondit :
- Dimna, Princesse du Royaume d'Emeris.
Un nouveau silence pesant accueillit la déclaration. Thaddeus, qui était revenu, faillit laisser tomber tout son matériel madical.
- Gué...Une princesse ?! V...Vous êtes une princesse ?!
Soudain la discrète Udjinn se redressa, l'air profondément agacée :
- Et alors ?! Princesse ou pas, elle doit être soignée et se reposer ! Ça suffit vos questions ! Dimna, je vais vous conduire à une chambre... Et vous, retournez manger ! Amy est capable de tuer Adès si on les laisse seuls trop longtemps... Il est insupportable à table en ce moment !



Dernière édition par Dimna d'Emeris le Sam 6 Avr 2013 - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Scènes de manoir [Floréal 1301]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Scènes de manoir [Floréal 1301]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Manoir Oublié
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» smial hanté et course du manoir ...
» Souray au Manoir playboys avec la coupe!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domhan :: Fauteuils près de la cheminée - RP :: Région d'Orzaal, ses chutes d'eaux, ses forêts, ses montagnes-