Domhan - Na lochtanna i Daoine
Dans un univers féerique, des personnages aux destins héroïques naissent du bout d’une plume guidée par l’imagination. Cherchant un moyen de réaliser leurs rêves les plus fous au gré d’aventures et de rencontres, magiciens, guerriers ou bandits partent pour un voyage qui changera leur destinée. Ils devront faire preuve de force et de courage, d’ingéniosité et de talent pour trouver la porte qui les guidera jusqu'à l’objet de leur convoitise. Aux quatre coins d'un monde aussi magnifique, qu’hostile, rempli d’êtres et de créatures de légende, le combat ne fait que commencer…
Alors écris ta propre histoire, incarne ton héros et pars à l’aventure dans le passionnant univers magique de Domhan !

Domhan - Na lochtanna i Daoine

Ce forum est un lieu de Rôle-Play et d'évasion créé par un cercle d'amis.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | .
 

 Les pt'is boulots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 1610
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Les pt'is boulots   Jeu 4 Oct 2012 - 19:38

Nouvelle rubrique ! Qui sera inaugurée dans quelque temps par une première petite histoire.
Ici les boulots racontés, voire illustrés (si j'ai le temps et la patience) d'Amy et Elliott. Cette rubrique est intemporelle mais aucun récit ne se déroulera dans le futur. Évidemment, les contrats demandés dans le bureau seront également raconté ici. Pour les personnes voulant qu’Elliott ou/et moi tuons quelqu’un il me faudrait un profil détaillé de la future victime, le descriptif complet de ce qu’il faut faire sera posté au bureau dans un bref délai.
Les messages critiques seront à poster dans le bureau des contrats pour plus de clarté, merci ! ^^  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1610
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Les pt'is boulots   Ven 2 Aoû 2013 - 13:56

[size=18.18181800842285]Mais qui a tué...?[/size]




Une soirée mondaine fût organisée dans un modeste manoir dont le propriétaire se vantait sans cesse d’avoir gagné au jeu.
_ J’en ai eu pour des clopinettes ! Répétait-il à chaque fois que l’occasion se présentait.
Son interlocuteur ne pouvait bien entendu qu’en faire l’éloge et ne se força pas pour attirer ses bonnes grâces. Cet homme était connu dans toute la région pour sa richesse et sa fausse modestie et se comparait de temps à autre comme un pirate qui venait d’acquérir son premier navire de guerre avec l’argent qu’il venait de dérober à d’honnêtes gens.  
Le champagne coulait à flot. Les invités, apprêtés de leurs plus beaux habits, se valorisaient les uns les autres avec moult sourires factices et paroles insipides qui ne reflétaient que jalousie et envie pour la plupart d’entre eux. Les femmes, parées de leurs plus beaux bijoux, essayaient d’attirer l’attention sur leur personne avec une finesse incomparable, quand les hommes, beaucoup plus directs, riaient en feignant de ne pas voir les visages de leurs conjointes qui les dévisageaient farouchement.
Tel était les habitudes retrouvailles de ses fortunés aux actions souvent douteuses : une boucherie d’humilité et de modestie.
« Tout va bien. Tu t’en sors très bien. Garde ton calme et imite les, ils n’y verront que du feu. »
Amy tortillait et retournait cette phrase sans cesse dans son esprit, plus tracassée à l’idée de bien réussir sa mission, que de participer à la fête. Vêtue d’une robe élégante couleur crème faite de soie et de perle, la jeune femme regardait son acolyte discuter avec des invités discrètement du coin de l’œil, en se demandant pourquoi elle avait accepté un contrat de la sorte. Apparemment, le jeune homme semblait parfaitement s’accoutumer à l’ambiance partiellement festive qui régnait dans la salle, un peu comme s’il y était habitué depuis tout petit, contrairement à elle, qui n’avait pas une once d’expérience dans ce domaine. Les beaux discours et les gestes bien exécutés ne l’inspirait pas plus que de jouer aux échecs avec le Duc ou encore que d’expliquer à Ades pour qu’elle raison le ciel était bleu ou que sa sucette avait le gout de fruit périmé quand il la laissait trop longtemps dans son tiroir à chaussette.
Une interminable soirée était à envisagé et rien que de l’imaginer lui donnait l’impression qu’elle n’avait rien à faire là et que sa qualité de garde du corps ne servait à rien. Des gobelins ne viendraient surement pas attaquer la résidence armée de cuillères à soupe et attenter à la vie de leur client ! C’est absurde ! Les gobelins ne connaissent même pas l’utilité des cuillères à soupe !

_  Penses à la récompense et tu seras plus motivée. Lui affirma-t-il avant d’entrée dans la résidence quelques minutes auparavant. Monsieur Shourmel à juste besoin de deux gardes du corps pour ce soir, ça le rassure de nous savoir à ses côtés, rien de plus. Tu as d’ailleurs pu constater par toi-même à quel point il était intransigeant sur certains points.  
_ Tu veux parler de sa façon de faire dormir tous ses domestiques dans des maisons de fortunes au fond de son jardin après une heure fixe ? Ou celle qu’il a de vérifier constamment le soir, que chacune des entrées et de ses fenêtres sont fermées à double tour ? Moi je n’appelle pas cela être intransigeant, j’appelle cela de la paranoïa !  
_ Amy, nous n’avons pas le droit de dire du mal du client ! Lui rappela Elliott en se raclant la gorge et en fronçant légèrement un sourcil. Règle numéro-
_-douze, je sais !
Il esquissa un sourire, puis ils passèrent la porte du manoir qui se referma sur eux avec fracas.

_ Ah ! Eléonore, ma chérie te voilà, je t’ai cherché partout ! Lança son camarade dans sa direction, ce qui eut pour effet de l’extirper de ses pensées.
Il y eu un petit instant de flottement, jusqu’au moment où la jeune femme se rappela qu’ils jouaient tous les deux le rôle de jeune couple marié et que le prénom d’Eléonore lui avait été attribué. Leur client prétextant un complot ou qu’elle chose de similaire et ne voulant pas que ses « hommes de mains » se fasses repérer, ils ont donc dû trouver une couverture qui tenait la route le temps d’une soirée. Quoi de plus normal donc, que de se faire passer pour la belle-fille de se riche entrepreneur. Il y a vraiment des jours où elle déteste son travail pour la seule et unique raison qu’il ne s’y passe rien d’intéressant et qu’elle était obligé de porter un prénom ridicule.
Une mission inutile, encore heureux qu’elle soit bien payée. Maudissait-elle en rejoignant son « mari » d’un soir.
Elle se contenta d’afficher son plus beau sourire, en se demandant si elle n’allait tout simplement pas faire un réel massacre à cette fête, histoire de s’amuser un peu. Son ami s’avança vers elle, richement habillé avec les vêtement que Shourmel leur avait acheté ( Oui, cet homme était paranoïaque ET riche ! ) et qui lui donnait une réel allure et une classe inégalable. Ce qui ne l’empêcha pas de s’en vanter le moins du monde.
Il était étrangement accompagné d’un invité qui ne manquait pas de charisme et de prestance. Il portait une paire de lunette sur le nez, un costume au couleur chatoyante tirant sur le violet et un nœud papillon noir à pois blancs qui pouvait se remarquer à des kilomètres. Il affichait un élégant sourire en posant les yeux sur elle qui ne pouvait s’empêcher de penser qu’il avait l’air de bien cacher son jeu.
Arrivés à sa hauteur, Elliott commença les présentations.
_  Professeur, je vous présent Eléonor, ma charmante épouse. Ma chérie, je te présente le professeur Violety, un expert en son domaine.
_ Allons Shourmel, je ne suis pas aussi brillant ! Disons que je me débrouille sur pas mal de sujet. En ce moment d’ailleurs, je réalise une étude sur le comportement des animaux dans les régions polaires. Un vrai défi pour la recherche scientifique !
« J’en connais un qui aurait été passionné par le sujet… » Se disait la jeune femme en ayant une petite pensée pour Thaddeus.
_ En tout cas, je suis enchanté de faire votre connaissance madame Shourmel. Lança-t-il en s’inclinant à demi. Justin, vous ne m’avez pas averti que votre jeune épouse était aussi ravissante.

« Pourquoi est-ce que c’est Elliott qui a le droit à une couverture potable ? » S’insurgea Amy dans un coin de sa tête. «  Remarque. Se disait-elle. Être le fils d’un paranoïaque richissime et avoir épousé une fille venant de nulle part n’est pas plus nul que moi. »

_ Je suis enchantée de faire votre connaissance professeur.
_ Moi de même ! Mais appelez-moi Patrik cela me ferait très plaisir. Je voue une haine profonde envers les formalités, peut-être à cause de l’habitude de côtoyer le monde d’en haut. Ricana-t-il sans une once de méchanceté. Il faut dire qu’ici, la politesse et les courbettes de bienvenue me mettent mal à l’aise, j’ai plus l’habitude de me mêler aux gens du peuple.  
_ Alors que faite vous ici profess- euh excusez-moi ! Patrik ?
_ Eh bien un ami de longue date m’a donné une invitation et je ne pouvais pas refuser. Nous avons énormément voyagé ensemble quand nous étions plus jeunes. Moi je suis devenue professeur chercheur et lui a intégré l’armé d’un royaume très puissant et depuis nous sommes toujours restés en contact. Tiens, quand on parle du Rapcer !
_ Bonsoir camarades ! Moi être très heureux de te revoir mon ami ! Lança le concerné en lui frappant fortement l’épaule avec sa main puissante.
L’ami en question était un homme à la carrure impressionnante, tout comme son énorme ventre qui témoignait d’une addiction à la nourriture et à l’alcool. L’homme apparemment beaucoup plus âgé que Violety, portait une moustache fournis, un monocle sur l’œil droit et un costume de militairement décoré. Il parlait également avec un accent des plus étranges.  
_ Ah ! Krishkan mon ami ! Lança le professeur fou de joie mais en se frottant discrètement l’épaule. Comment vas-tu ?
_ Moi me porter à merveille ! Moi adorer petite sauterie de monsieur Lenoiraud ! Passionnantes conversations et vins fameux !
Amy se retint de rire tellement la manière de parler de cet homme était inhabituelle, Elliott quant à lui, continuait de sourire avec indifférence même si elle était persuadée qu’il n’en menait pas large non plus.
_ Justin, Eléonor. Continua le professeur. Je vous présente le Colonel Krishkan Dijon, un grand homme et un combattant de renom.
_ Mon ami trop exagérer ! Enchanté de faire connaissance ! Madame vous être très ravissante !
_ Merci Colonel. Rougit Amy sans vraiment savoir qu’elle attitude adopter.
_ Nous sommes ravis de vous rencontrer Colonel, rajouta son compagnon. Maintenant, veuillez nous excuser mais il faut que nous retrouvions mon père.
_ Moi avoir vu monsieur Shourmel dans petit salon à côté avec propriétaire Mr Lenoiraud et prêtre.

Elliott les remercia et entraina sa camarade avec lui en dehors de la salle pour rejoindre le petit salon.



Spoiler:
 

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde


Dernière édition par Amy Wicardomma le Sam 8 Mar 2014 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Les pt'is boulots   Ven 2 Aoû 2013 - 14:57

Non tu n'as pas osé...? Professeur Violety passe encore mais... Colonel Dijon ?
...
...
COLONEL DIJON ?!??

...
HAHAHAHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!

_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 732
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Ailleurs que devant mon bureau!
Humeur : Crevé et débordé!

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Non magicien
Profession: Homme de science et vagabond.

MessageSujet: Re: Les pt'is boulots   Ven 2 Aoû 2013 - 17:39

Professeur Violety, Colonel Dijon, monsieur Lenoiraud... Je suppose que ce clerc doit être le père Olivier? Wink

_________________
nyancat  Attention à ce que vous dîtes sur le chat!  nyancat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1610
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Les pt'is boulots   Ven 2 Aoû 2013 - 17:44

Elémentaire mon cher Thaddeus ! et c'est Oliver, pas Olivier ^^

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1610
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Les pt'is boulots   Lun 12 Aoû 2013 - 21:15

_ Tu parles d’une fête. Marmonna Amy entre ses dents, pendant qu’ils arpentaient le couloir. J’aurai préféré ne pas avoir à jouer ce rôle stupide.
_ Allons ma chérie. Ironisa Elliott en souriant toujours aussi effrontément. Cette petite réunion n’est juste là que pour la forme et puis c’est l’occasion pour nous de nous divertir un peu. Imagine que tout ceci n’est qu’un jeu. Tu trouveras le temps moins long.
_ Tsss. Tu parles d’un jeu. J’ai pu faire le tour du propriétaire et la majorité des personnes que j’ai pu abordé ne s’étaient jamais rencontrer avant aujourd’hui. Qui s’amuserait dans une ambiance aussi superficielle ! Un bon petit assassinat pour le divertissement ! Voilà ce qu’il faudrait !

La jeune femme n’eut pas le temps de se plaindre d’avantage car la porte du petit salon se dressait maintenant devant eux et on pouvait ressentir, immédiatement après l’avoir ouverte, la chaleur étouffante d’un feu de cheminée. En parcourant la salle (aux dimensions modestes comparées à la surface des autres pièces du manoir) des yeux ils aperçurent leur client, assit dans un canapé et discutant frénétiquement avec un homme d’une quarantaine d’année. Il avait le teint pâle, était vêtu d’un costume sobre et suivait la tirade de son interlocuteur en hochant la tête timidement.
Les deux hommes étaient tellement absorbés par leur conversation qu’ils ne remarquèrent pas les jeune mariés venir à leur rencontre.

_ Père me voici. Une domestique m’a demandé de venir vous voir en m’expliquant que vous désiriez me parler.
Après les avoir tirée de leur conversation, les deux hommes se levèrent de leurs sièges respectifs.
_ Ah ! Les enfants vous voilà ! Oui effectivement, je te cherchais fiston. Lança Shourmel senior avec entrain en emportant Elliott discrètement à l’écart. Mr Lenoiraud vient de partir mais il m’a annoncé plutôt qu’il nous invitait à rester ici pour la nuit. Je n’ai pas pu refuser, mais je souhaiterai tout de même que tu fasses quelques petites vérifications de routine pour moi.

« Quelques petites vérifications…tu parles ! » S’insurgea Amy dans un coin de sa tête en tendant l’oreille afin d’écouter leur conversation. S’assurer de faire l’inventaire des invités et de sécuriser toute les fenêtres et portes y compris celles de sa chambre, moi je n’appelle pas ça des « petites » vérifications ! »

_ Euh…excusez-moi mademoiselle ?

La jeune femme se retourna vers l’auteur de l’appel, en l’occurrence l’homme avec qui leur client parlait un peu plus tôt.

_ Permettez-moi de me présenter, je suis le prêtre Oliver. Lança-t-il timidement. Je suis un amis et conseillé de Monsieur Lenoiraud.
_ Oh ! Pardonnez-moi ! J’avais la tête ailleurs. Je m’appelle Eleonor et je suis la femme de Justin, qui est là-bas. Lança-t-elle en désignant Elliott d’un hochement de tête.
_ Je comprends, vous êtes la belle-fille de Mr Shourmel en somme mais que faite vous ici ?
_ C’est exact ! Justin souhaitait faire plaisir à son père en l’accompagnant à cette soirée et je suis donc venue également. Mentit Amy dont les questions du prêtre commençaient à lui mettre les nerfs à vif.
_ Je comprends et donc vous aussi vous passez la nuit ici ? Quelle belle coïncidence ! Il en ait de même pour moi, voyez-vous et je ne suis pas le seul.
_ Vraiment ?
_ Je reste ici cette nuit également, monsieur le prêtre. Affirma une femme en venant dans leur direction, un verre de vin à la main.

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Les pt'is boulots   Jeu 15 Aoû 2013 - 20:53

Je parie sur... Melle Rose !!

_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les pt'is boulots   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les pt'is boulots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domhan - Na lochtanna i Daoine :: Bibliothèque - Univers :: Archives-