Domhan
Dans un univers féerique, des personnages aux destins héroïques naissent du bout d’une plume guidée par l’imagination. Cherchant un moyen de réaliser leurs rêves les plus fous au gré d’aventures et de rencontres, magiciens, guerriers ou bandits partent pour un voyage qui changera leur destinée. Ils devront faire preuve de force et de courage, d’ingéniosité et de talent pour trouver la porte qui les guidera jusqu'à l’objet de leur convoitise. Aux quatre coins d'un monde aussi magnifique, qu’hostile, rempli d’êtres et de créatures de légende, le combat ne fait que commencer…
Alors écris ta propre histoire, incarne ton héros et pars à l’aventure dans le passionnant univers magique de Domhan !

Domhan

Ce forum est un lieu de Rôle-Play et d'évasion créé par un cercle d'amis.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | .
 

 Conte pour enfants - "La légende d'Urendal"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Conte pour enfants - "La légende d'Urendal"   Sam 13 Juil 2013 - 18:34

La légende d'Urendal


Il était une fois dans un monde enchanté, un jeune homme au cœur vaillant et chef d'une bande de chevaliers. Ces personnes avaient rejeté le pouvoir royal, car le roi était un esclave des forces ténébreuses et causait beaucoup de mal à son peuple et les chevaliers ne voulaient pas obéir à un roi aussi méchant.

Un jour que le jeune homme, qu'on appelait Urylil, se rendait à la claire rivière pour se désaltérer, il rencontra une femme blessée et mourante et s’aperçut qu'elle avait mis au monde un bébé seule. Il la ramena au village avec son enfant et on s'occupa d'elle. Dès qu'elle se réveilla, elle expliqua à Urylil qu'elle s'était enfuie de la capitale, car le roi avait ordonné l'exécution de toutes les femmes enceintes de la ville. Le jeune homme ordonna qu'on la laissât se reposer, mais le lendemain la femme était morte. Il décida donc de s'occuper du bébé comme son propre fils et peu à peu, les années passèrent, rythmées par la défense de la forêt des attaques du roi.

L'enfant grandit et son père l’entraînait.

Le jour de ses 8 ans, Urylil lui expliqua pourquoi il se battait contre les chevaliers du roi et le petit garçon, trouvant cela injuste, décida que, quand il serait assez grand, il combattrait à ses côtés. Mais un jour, le jour de ses 13 ans, le roi lança une attaque terrible contre les rebelles afin de les éliminer une bonne fois pour toute.
Les hommes se défendirent comme ils purent, mais n'étaient pas assez nombreux et pendant la bataille, le père tendit son épée à son fils. Il lui dit : "Cette épée, je te la donne. Elle m'a été confiée par un grand sorcier. Tu dois fuir. J'espère qu'elle te guidera. Il est temps pour toi d'avoir un nom. Je te donne le même que cette épée ; Urendal." Il le poussa et le fit disparaître dans les broussailles, non sans un dernier regard pour lui. Le garçon fuit à toutes jambes jusqu'aux profondeurs les plus sombres de la forêt. Fatigué, il s’effondra par terre. Il pleurait son père et son village perdu et finit par s'endormir profondément.

Le jeune garçon se réveilla alors dans une grotte, sur un lit de mousse doux comme du velours. À coté de lui se trouvait une petite table sur laquelle trônait des dizaines de fruits succulents. Il en prit donc et les mangea goulûment. Soudain, un homme entra dans la grotte. Il s'agissait en fait d'un grand magicien blanc, mais il affirma au jeune homme qu'il était bûcheron. Il lui demanda ce qu'il l'attirait si loin dans les bois et le jeune homme lui expliqua ce qu'il faisait là. Le vieillard lui raconta que le roi recherchait l'enfant d'une prophétie annonçant sa déchéance et Urendal ne pensa pas un instant que ça pouvait être lui. Il remercia le vieillard pour la nourriture et l'abri.

Cependant, le bûcheron ne le laissa pas partir comme cela et lui demanda de venir avec lui. Le jeune homme le suivit docilement et ils arrivèrent tous deux devant un lac lumineux qui surplombait les nuages. Le vieillard prononça une incantation elfique dont le sens était inconnu à notre jeune homme et la brume entoura le lac et dans cette brume se apparut une forme étrange de laquelle s'échappa une voix.
"Bienvenue, âmes courageuses"
Urendal fut très surpris d'entendre cette voix émanant du brouillard et le vieillard lui expliqua qu'il s'agissait de l'oracle de la forêt. Après quelques mots échangés entre le bûcheron et la fumée, celle-ci demanda au jeune homme de s'approcher. Elle réfléchit quelques instants en le regardant et prononça une formule étrange. Une nouvelle brume lumineuse enveloppa Urendal et le souleva dans les airs.

"Qui es-tu ?"
"Je m'appelle Urendal, fils d'Urylil"
"Non...je te demande qui tu es ?"
"Pardon ?"
"Ce n'est pas les autres qui doivent décider de qui tu es... mais toi... alors ? Qui es-tu ?"
"Eh bien..."
"Tu ne le sais peut être pas, mais Urylil n'est pas ton père. En réalité, il t'a recueilli après ta naissance"
"Hein ?"
"Il n'est pas ton père, voilà tout"

Urendal ne répondit rien et les larmes lui montaient aux yeux. Alors tout ceci n'était que mensonge ? Pensait-il

"Il s'est fait capturer par les hommes du roi et actuellement, il est torturé dans les prisons du château. Ils veulent te trouver"
"Pourquoi ? "
"Je ne sais pas... c'est toi qui le sais"
"Mais je ne leur ai rien fait"
"Je le sais"
"Et alors ?"
"Tu comprendras que je ne peux te dire que ce que tu sais et que ce que tu veux et peux entendre, rien d'autre."
"Mais..."
"Comptes-tu aller le sauver ?"

Il réfléchit un instant

"... Oui"
"Alors c'est la meilleure chose à faire"

Soudain, la brume tourna autour de lui très vite et il se vit revêtu d'un habit vermillon et d'une armure en mythril. L'épée confiée par son père trônait à présent dans un fourreau en cuir brodé d'or et de cuir rouge.

"Et cette épée ?" lui demanda la brume.
"C'est celle de mon père...elle est sacrée et magique !"
"Va... Va au château."

Le vieux bûcheron réapparu avec un magnifique cheval blanc

"Il est déjà sellé mon cher."
"Merci."

Urendal, qui soit dit en passant n'avait jamais appris a monter a cheval, enfourcha son destrier et partit à toute vitesse. Après avoir traversé la forêt, il arriva en vue du château. C'était un magnifique ouvrage en marbre où flottait, sur chaque tourelle, un étendard à l’effigie des armoiries du roi.

Il avança sur son cheval blanc et un garde de la porte cria :
"Veuillez-vous annoncer !"
"Je suis Urendal, fils d'Urylil" !
Les gardes, qui connaissaient Urylil, le laissèrent entrer, car tous voulaient que le règne du roi maléfique prenne fin. Il descendit de sa monture et gravit les escaliers jusqu'à la salle du trône.

"Qui es-tu pour m'importuner ainsi, jeune faquin ?"
"Je suis celui que tu n'as pas réussi à tuer"
"Comment ?"
"Oui, j'ai compris ce que voulait dire l'oracle, je suis moi et tout ce que je veux être, je le suis et tout ce que je dois être, c'est ce que je crois !"
"Tu es donc le fameux rejeton d'Urylil !"
"Oui exactement, et je suis ici pour vous. J'ai compris ! Mon père, vous l'avez forcé à partir alors que ma mère était enceinte de moi, et ce, comme tous les autres hommes dont les femmes étaient enceintes, afin de les tuer et d'éviter la prophétie ! Malheureusement pour vous, ma mère a réussi a s'échapper et mon père m'a retrouvé avec elle. Mais elle était tellement défigurée qu'il ne l'a même pas reconnue. Vous avez échoué, je suis Urendal, fils d'Urylil et de Garyelle, et ce lieu sera votre tombeau ! "

Urendal dégaina l'épée de son père, désormais sienne et défia le roi. Après un combat terrible qui fit trembler les fondations même du château, le roi perdit son arme et Urendal pointa son épée sur son cou.

"Tu as échoué, maudit roi ! Fais libérer mon père et je m'arrêterai ! "
"Faites ce qu'il dit !"

Urylil sortit des prisons et lui et son fils s’étreignirent. Urylil ramassa l'épée du roi et l'épée de son fils et ils mirent leurs épées en croix en signe de retrouvailles. Cependant, le roi déchu sorti un couteau de la poche et se précipita avec un cri assassin sur Urendal. Les deux se sourirent, évitèrent l’assaut, répliquèrent et tuèrent le roi.

Urylil devint le nouveau souverain et après sa mort, à la fin de son règne acclamé par le peuple, Urendal devint roi. Il se maria avec une charmante jeune fille qui elle aussi avait survécu à l'assassinat de toutes les femmes enceintes et ils vécurent heureux et... Vous savez la fin !

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde


Dernière édition par Amy Wicardomma le Dim 8 Sep 2013 - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Conte pour enfants - "La légende d'Urendal"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'histoire du Marchand de Sable (conte pour enfants sages)
» [Terminé] Coucours d'écriture : Les contes pour enfants
» La Dent du chat ( légende savoyarde)
» UN AMI D'UN SOIR (conte pour Halloween)
» Un conte d'Arfhëll Lutin ou une farce !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domhan :: Bibliothèque - Univers :: Histoires et légendes-