Domhan
Dans un univers féerique, des personnages aux destins héroïques naissent du bout d’une plume guidée par l’imagination. Cherchant un moyen de réaliser leurs rêves les plus fous au gré d’aventures et de rencontres, magiciens, guerriers ou bandits partent pour un voyage qui changera leur destinée. Ils devront faire preuve de force et de courage, d’ingéniosité et de talent pour trouver la porte qui les guidera jusqu'à l’objet de leur convoitise. Aux quatre coins d'un monde aussi magnifique, qu’hostile, rempli d’êtres et de créatures de légende, le combat ne fait que commencer…
Alors écris ta propre histoire, incarne ton héros et pars à l’aventure dans le passionnant univers magique de Domhan !

Domhan

Ce forum est un lieu de Rôle-Play et d'évasion créé par un cercle d'amis.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | .
 

 Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Jeu 30 Juil 2015 - 11:08

Dimna, épuisée par toutes ces conneries péripéties, entra avec bonheur dans sa tente où l'attendait sa couche moelleuse. Elle avait bien mérité quelques heures d'un doux repos avant de prendre son tour de garde! Elle s'installa donc sur sa couchette, enleva bottes, chemise et pantalon et s'approcha de sa malle à la recherche d'une tunique chaude pour dormir.

Elle ouvrit le couvercle.

Se figea, les yeux écarquillés, face à la mine d'un gamin dont les yeux étaient tout aussi ronds. Et à quelques centimètres de son soutien-gorge.

Dimna poussa un hurlement et bondit en arrière, Jermo hurla à son tour et tenta lui aussi de reculer précipitamment mais étant encore à moitié dans l'énorme malle, celle-ci se renversa et il se retrouva étalé au sol coincé sous le coffre. Le garçon hurla de plus belle lorsqu'il se trouva nez-à-nez avec un loup-garou hérissé de surprise et de colère, qui l'envoya valser lui et la malle à travers la tente d'un coup de patte. Il hurla encore lorsqu'il se sentit soulevé sans ménagement, la bête l'ayant saisit par le col avec son énorme mâchoire aux crocs acérés.

Avec un tel vacarme de hurlements, il était certain que tout le campement avait de nouveau perdu sa quiétude.

_________________
- Qu'est ce que tu veux être quand tu seras grand ?
- Heureux!
- Tu n'as pas compris la question...
- Vous n'avez pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhapsody

RésidentRésident
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Dehors à profiter du soleil... si il y en a
Humeur : Travail, travail, travail... Il y a toujours quelque chose à faire!

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Guérisseur
Profession:

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Lun 3 Aoû 2015 - 12:26

J'avais assisté, impuissante à l'étendue du désastre créé par cette boisson. J'avais observé tout autour de moi le délire, la folie, les sourires béats et la rage infernale. J'avais évité de justesse une hache volant dans ma direction et avait ressenti peur, angoisse et confusion.

Figée sur place je n'avais réagi qu'une fois les montures toutes sorties de leur enclos pourtant non loin de moi. Je m'étais alors précipitée vers Griffyth attaché à l'écart des autres montures pour donner un coup de main à ceux qui tentaient de ramener les bêtes au campement. Mais on m'avait sommé de rester sur place pour ne pas aggraver mes bêtises.

Après toute ces péripéties et une fois l'ordre revenu dans le campement, je me trouvai un coin douillet pour dormir. Loin des autres, isolée et honteuse je m'adossai à mon taringa allongé sur le sol près du chariot d'herboristerie où je l'avais attaché. Je récupérais une couverture dans les sacoches de ma selle que j'avais posée non loin sur un tonneau et m'enroulais dedans, profitant de la chaleur de l'animal.

Mon seul réconfort après la bourde que j'avais faite et le sermon reçu de la part d'Udjinn fut de caresser ma chouette en attendant que le sommeil m'emmène loin d'ici. Sur le point de sombrer dans un puits sans fond noir comme la nuit, je sursautai en entendant des hurlements. Je me redressait, Griffyth aussi les oreilles tendues en direction d'une tente, plantée à quelques mètres de là. Ma chouette posée sur l'épaule droite je me levai et me dirigeait vers la source des cris.

Je ne savais pas à qui appartenait cette tente. Après les hurlements, il en sortait maintenant des grognements et des gémissements étouffés. Tout compte fait je ne savais pas vraiment si je voulais savoir ce qui se déroulait sous cette tente. Je m'apprêtais à faire demi-tour avant de réaliser que si ce boucan continuait personne ne pourrait dormir. Avec l'impression de déranger, je m'annonçais donc en tapant de la main sur la toile de la tente:
"Hum... tout va bien là-dedans? C'est Rhapsody... je...hum... ce n'est pas évident de dormir avec tout ce vacarme... serait-il possible d'être plus discret?"
Mais c'est un appel au secours crié d'une voix fluette qui me répondit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Dim 9 Aoû 2015 - 16:01

La jeune femme, comme quelques autres personnes plus passives, hésitait. Pourtant, d’un point de vue omniscient et narratif, il semblait impossible de confondre cris de terreur de l’enfant et ceux d’un ébat nocturne. Afin d’ôter toute incertitude crédule à nos personnages, c’est le moment que choisi Jermo pour parvenir à s’échapper de la gueule de la Louve et de la tente par la même occasion.

Tel une trombe, il alla se planquer dans la première cachette à sa portée : Les jupons de Rhapsody. Pour le narrateur, il n’y avait plus l’ombre d’un doute, Jermo avait un défaut rédhibitoire : Il adorait se planquer dans les lingeries et sous-vêtements féminins.

Dimna sortit écarlate, mi humaine, mi loup en rugissant :

- CETTE SALOPE DE PUTERELLE A NIQUE MON PLUS BEAU HAUT ! JE VAIS L’ETRIPER ET ME FAIRE UN COLLIER AVEC SES *$%?@L# : !!!!

Vision éminemment effrayante bien sûr, tant pour Rhapsody que pour Jermo.

_________________
Pensez que vous pouvez ou pensez que vous ne pouvez pas, dans les deux cas vous avez raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org
Rhapsody

RésidentRésident
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Dehors à profiter du soleil... si il y en a
Humeur : Travail, travail, travail... Il y a toujours quelque chose à faire!

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Guérisseur
Profession:

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Dim 9 Aoû 2015 - 19:04

Tout se passa tellement vite que j'eus du mal à saisir tous les détails de la scène. Une ombre passa devant moi et je sentit quelque chose frôler mes jambes. Je me raidis mais n'eus pas le temps de réaliser ce que c'était car Dimna sortait de la tente, furieuse et jurant tellement fort qu'elle avait du réveiller tout le campement.

Je ne la reconnus pas tout de suite, étant peu accoutumée à ses transformations et j'eus un mouvement de recul... qui me fit trébucher. Je me retrouvais soudain assise par terre, robe et jupons sans dessus dessous, avec en face de moi un jeune garçon accroupi et tremblant. Secouant la tête pour me remettre les idées en place, je clignai des yeux en réalisant que c'était sur ce jeune homme que je venait de trébucher et que c'était sans aucun doute aussi lui que j'avais senti contre mes jambes.

Horrifiée par le culot du garnement, je remis à la hâte de l'ordre dans ma tenue et me relevai en priant pour que personne d'autre n'ait pu admirer mes sous-vêtements. Rouge de fureur, je m'avançait vers le garnement et lui assénait une baffe monumentale qui l'envoya s'étaler au sol, avec la marque de ma main sur la joue. Tremblant il rampa sur le sol, tentant de s'éloigner des deux femmes furieuses qui lui faisaient face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Mer 26 Aoû 2015 - 15:52

Honnêtement, la prochaine fois qu'on me demandera de mener une caravane à bon port, je dirai "Oui à condition que vous laissiez Murphy en dehors de tout ça !". Nouveaux hurlements, nouvelle animation, nouveau moment de désordre. Nous sommes d'une discrétion absolue dans cette forêt. Ma paume vient s'écraser sur mon front dans un petit "flap" dénonçant toute la force de caractère et toute l'abnégation qu'il faudra pour terminer ce voyage vu tout ce qui vient de survenir en moins de vingt-quatre heures… J'hésite sérieusement à rester assise là et à attendre que quelqu'un d'autre gère l'affaire, soupire, puis finis pas me lever avec résignation. Heureusement quand j'arrive, je vois que l'un des êtres les plus responsables de la caravane s'est chargé de remettre un peu d'ordre dans la situation improbable de l'instant.

Un Amras en pyjama tient par les épaules un sale garnement du nom de Jermo qui s'est déjà illustré par sa capacité à servir de définition à l'expression "la curiosité est un vilain défaut". Devant eux, deux furies, dont une légèrement plus poilue que l'autre, semblent liguées pour lui mettre la correction de sa vie. L'enchanteur me raconte en quelques phrases l'incident. Je reste un moment interdite, puis laisse échapper un gloussement mal contrôlé, pour finir morte de rire. Cela ne semble pas faire décolérer les deux demoiselles. Je réussis à dire que son père sera ravi de savoir dans quoi son adorable fiston s'était embarqué. Il fait partie de l'équipe du charriot des liqueurs (son alambique est très loué par Arho). Tentant de maîtriser mon fou rire, je retourne à mon poste.

_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Jeu 27 Aoû 2015 - 9:58

C'est grâce à l'enchanteur que le camp pu enfin dormir paisiblement après que le fils ai retrouvé son père avec Ô combien de joie ! Ce dernier le sermonna, en silence, sur son défaut rédhibitoire de coureur de jupons. Pour une fois qu'il n'avait pas sa femme, il ne pourrait même pas boire librement à cause de son gosse ...

Enfin bref, tout le monde fini par s'endormir, surtout Kupo qui n'avait pas cessé depuis sa petite soupe et qui bavait à n'en plus pouvoir ! Heureusement, ce n'était pas grave puisque tout était pour son oreiller du moment, Bob, et que ses cheveux étaient sauf (ouf).

Spoiler:
 

_________________
Pensez que vous pouvez ou pensez que vous ne pouvez pas, dans les deux cas vous avez raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Sam 5 Sep 2015 - 12:03

Lancé : 3

Le lendemain matin, lorsque Dimna se réveilla, elle avait à peine décoléré. Elle avait passé sa nuit sous sa forme de loup-garou tellement elle était sous tension, et s'était senti obligée de vider toute sa malle pour s'assurer qu'aucun autre intrus n'y était tapis. Par la même, elle avait découvert combien ses vêtements avaient été froissés par l'ignoble garnement. Et elle s'était juré, par un moyen ou un autre, de lui faire payer. Hélas, malgré ses ruminations, elle n'avait toujours pas trouvé comment se venger de ce gamin tout en étant suffisamment discrète.

Donc ce matin, Dimna était d'une humeur effroyable. Elle replia sa tente en quelques gestes brusques, ramassa ses affaires dans la carriole correspondante, et sans plus de cérémonie partit dans la forêt dans le but de passer ses nerfs sur la première proie appétissante qu'elle rencontrerait.

_________________
- Qu'est ce que tu veux être quand tu seras grand ?
- Heureux!
- Tu n'as pas compris la question...
- Vous n'avez pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Dim 11 Oct 2015 - 0:34

Osa n'avait pas de chance. Tous ceux de la harde le savait ! Il tombait toujours sur les fruits pourris, trébuchait systématique et avait un flair exemplaire pour les objets pyromagiques qui lui éclatait à la tête. Sa vie était de son point de vue un véritable enfer. Pourtant, un vent de renouveau plainait sur son existence : depuis qu'il avait embrasser l'élue de son coeur, la jolie Inabb sa malédiction semblait avoir disparue ! Cela faisait même bientôt dix jours qu'il n'avait pas marché dans une merde de sanglier. Alors forcement, Osa était heureux et insouciant. Il tremblait encore rien qu'à l'idée de ce baisé miraculeux. Son cœur chantait à l'idée que dans quelques instant sa belle le rejoindrait dans cette paisible clairière. L'avenir semblait radieux. Il leva son cou pour guetter l'arrivée de celle qu'il voyait comme une déesse ...

C'est le moment que choisit un loup-garou de très mauvais poil pour bondir des fourrés et égorger Osa le chevreuil d'un coup sec et précis de mâchoire. Le sang gicla sur les arbres, sur le sol et l'animal eut à peine le temps de se voir mourir. Comme si ce tableau vert manquait d'écarlate, la louve qu'était Dimna commença à faire des petites charpies d'un bout qu'elle allait immédiatement dévorer. Puis, seulement après être rassasiée elle réfléchi à ce qu'elle allait faire du reste de sa malchanceuse proie. Elle n'allait pas laisser la viande pourrir ici mais est-ce que certains barbares n'avaient pas été trop chiant pour mériter ça ? Ce sale gamin n'allait surement pas avoir le droit à la viande qu'elle avait chassé !!

Pendant ce temps, on foutait rien au campement. Triste.

_________________
Pensez que vous pouvez ou pensez que vous ne pouvez pas, dans les deux cas vous avez raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Dim 11 Oct 2015 - 2:10

D20 – 3

Je me réveille avec l'impression de m'être à peine assoupie. Le manque de veilleurs en état d'assurer un tour de garde s'était fait ressentir suite à la bourde de Rhapsody, et j'avais donc du en assumer plus que prévu. Le résultat ce matin est donc une fatigue avancée signifiant que je vais sûrement être moins efficace que nécessaire aujourd'hui… Je mets un certain temps à parvenir à trouver la force morale de me lever. Une fois cette étape cruciale surmontée, je me dirige vers l'un des charriots de ravitaillement pour y grappiller quelque chose qui pourrait améliorer mon état. L'incident de la veille m'a un peu refroidie et je pèse longtemps le pour et le contre avant de décider qu'un thé semble vital pour garder les yeux ouverts.

Un air vaguement zombifié sur le visage, je me prends à compter sur quelqu'un de sensé pour mobiliser les troupes afin de préparer le départ. Quelqu'un comme Üdjinn ou Amras. Je décide que je prendrai les rênes après mon petit déjeuner si personne ne s'est activé avant cela. En attendant, je traîne des pieds jusqu'au charriot où quelques estomacs vides sur pattes se pressent déjà.

_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhapsody

RésidentRésident
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Dehors à profiter du soleil... si il y en a
Humeur : Travail, travail, travail... Il y a toujours quelque chose à faire!

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Guérisseur
Profession:

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Dim 11 Oct 2015 - 11:01

Je me levai avec le soleil comme tous les matins, mon humeur massacrante s'était envolée avec le sommeil. Je m'éloignai du campement ma lyre à la main pour chanter l'apparition de l'astre du jour. Assise dans l'herbe fraîche ponctuée de rosée, je pinçais doucement les cordes pendant de longues minutes. Maintenant bien réveillée, j'étais prête pour une nouvelle journée de voyage. Mes soucis de la veille étaient à présent lointains. Je retournai auprès de Griffyth toujours allongé, somnolant près d'un chariot. Après l'avoir entièrement brossé, je le laissai se dégourdir librement les pattes autour du campement pendant que je me mettais en quête d'un petit quelque chose afin de calmer mon ventre grondant. Je jetai mon dévolu sur quelques œufs avant de rejoindre Lucyll près d'une bouilloire de thé fumante. Partageant la boisson aromatisée et les œufs grillés, nous attendions patiemment que le campement finisse de se réveiller tranquillement en discutant de l'organisation de la journée lorsque notre passager clandestin refit son apparition. La faim le tenaillait sûrement lui aussi et il rôdait autour du chariot de vivre mais de loin. Il devait avoir retenu quelque leçon de la veille. Je me penchai vers Lucyll pour lui demander comment elle comptait employer cette maigre paire de bras maladroits supplémentaire.


D20 : 19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kupo

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 25/02/2014
Localisation : Dans un monde plus marrant que celui ci.
Humeur : Je veux du soleil!

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Maître élémentaire
Profession: Barbare

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Lun 12 Oct 2015 - 16:20

D20: 7
C'est avec un gout capiteux et totalement inconnu en bouche que je me réveillais lentement. m'extirpant peu a peu de ma double torpeur causée par la boisson ,décidément étrange de Rhapsody, et du coup a la tête... QUEL COUP A LA TETE?!?!?!?
Pourtant aucun doute a la douleur a l'arrière de mon crane et a la bosse qui s'y profilait lentement quelqu'un m'avait frappé. Cela ajouter au fait que je dormais dans une position a peu prés aléatoire par terre aux milieu du camp, il avait du se passer des choses dont je ne me souvient pas très bien hier soir.
Pour tenter de me mettre les idées aux clair je part a la recherche d'un ruisseau ou plonger ma tête dans de l'eau froide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Mer 21 Oct 2015 - 17:29

D20 - 16

Dimna avait fini par choisir de ramener au campement ce qui n'avait pas été déchiqueté de ce pauvre Osa. Après tout, elle pourrait toujours grogner un peu si quelqu'un d'indésirable tentait de se servir dans son butin.

Le loup-garou avait presque atteint le campement lorsqu'elle entendit un bruit d'éclaboussure. Elle déposa la carcasse sous un petit arbre bas et se coula sans bruit jusqu'à la source du bruit. Kupo était là, accroupit au bord d'un ruisseau, et s'aspergeait énergiquement la figure d'eau froide.

- Si tu as besoin d'un réveil vigoureux, il suffisait de le demander! ricanna Dimna d'une voix diabolique (et déformée par ses crocs).

Le barbare eut à peine le temps de se retourner qu'il se retrouva éjecté par le loup-garou d'un puissant coup d'épaule. Il bascula la tête la première dans le ruisseau et coula à pic en faisant quelques fines bulles fort élégantes. Sans en demander plus, Dimna fit demi-tour et rentra au campement après avoir récupéré ce qui restait de ce pauvre Osa, dont le destin avait décidément été fort tragique et que la princesse ignorerait à jamais.

_________________
- Qu'est ce que tu veux être quand tu seras grand ?
- Heureux!
- Tu n'as pas compris la question...
- Vous n'avez pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asëa

PassantPassant

Messages : 21
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Ven 30 Oct 2015 - 1:21


D20-16

La demi-fée se réveilla en douceur, avec les rayons du soleil et les bruits de la nature. Elle était plus à l'aise en campement qu'en ville pour dormir, et elle avait toujours trouvé les voyages agréables. Autour d'elle, les voyageurs commençaient eux aussi à se lever, avec plus ou moins d'entrain et plus ou moins d'énergie. La jeune fille était contente de ne pas avoir eu de tour de garde à faire, et encore plus d'avoir pu ne rester qu'en observatrice lors de l'incident de la veille.

Elle parcourait tranquillement le campement encore somnolent, regardant aux alentours afin de trouver de quoi petit déjeuner. Un peu partout des oeufs commençaient à griller, mais il fallait admettre que ça n'était pas son met préféré. En revanche, elle aperçu non loin un arbre fruitier sur lequel quelques fruits avaient l'air de pendre sur des branches assez basses. L'agitation de la veille avait empêcher que l'on les cueille, et visiblement personne ne s'en était encore occupé au matin. Elle en prit quelques uns puis se mit en quête d'un endroit où s'installer.

Assez vite, une bonne odeur d'infusion titilla ses narines. Rhapsody était en train de boire du thé avec Lucyll, la dirigeante de la caravane. Bien qu'un peu intimidée par la présence de quelqu'un d'aussi important, Asëa se dit qu'il y avait bien assez de thé pour trois, et que cela serait une bonne occasion de faire connaissance avec cette personne, surtout aux côtés de sa seule amie dans la caravane. Elle se dirigea donc vers les deux jeunes femmes.

"Bonjour ! Comment allez-vous ?". Elle avait un ton un peu plus assuré que d'habitude. La présence de Rhapsody et le cadre favorable l'aidaient à cacher sa timidité naturelle. "J'ai cueilli quelques fruits à l'instant, vous en voulez ? Ils sont très sucrés !" Annonça-t-elle en leur tendant le résultat de sa cueillette, des fruits ronds et rouges, gorgés de jus, qui tenaient tout juste dans sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Sam 5 Déc 2015 - 1:13

Nous bavardions sur le sort du malheureux gamin avec Rhapsody qui serait sûrement condamné à servir de commis pour le reste du voyage quand Asëa fit son apparition, proposant quelques fruits. J'en acceptai avec plaisir, le sucre bienvenu achevant de me réveiller tout à fait.

"Ils sont délicieux ! Nous devrions en cueillir quelques uns pour les jours à venir !" complimentai-je.

Le campement comptait peu de gens encore endormis à présent. La plupart se restaurait et les plus rapides commençaient déjà à démonter les tentes et ranger le matériel sorti pour le campement. Üdjinn, toujours matinale, s'était donné pour mission de surveiller toutes les denrées que l'on consommerait ce matin, exprimant toute la méfiance qu'avait suscité l'incident maladroit de la veille. Je remarquai avec amusement Gill, supportant une migraine manifeste, observer le fond de sa tasse d'un air dubitatif, puis la renifler avant d'en tester le goût de la pointe de la langue. Asëa s'était assise avec nous, sirotant un peu du thé. Sa timidité notoire ne me la rendait pas familière, je ne savais d'elle que ce que les deux aubergistes m'en avaient raconté. Curieuse de découvrir cette jeune fille qui avait pourtant réussi à se rendre utile à la caravane je lui posais quelques questions :

"Dis-moi Asëa, j'ai entendu dire que tu étais vraiment douée avec les plantes ? Où as-tu donc appris à les soigner ainsi magiquement ? Est-ce que tu as trouvé cela toute seule ?"

Puis m'apercevant que ces quelques questions pourraient la gêner sans une petite pointe d'humour, j'ajoutai :

"C'est Chana, tu sais qu'elle ne tient pas sa langue dans sa poche !, je lui adressai un clin d'œil, Alors elle n'arrête pas de répéter qu'elle héberge la plus prometteuse des magiciennes herboristes… en herbe !"

_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Lun 7 Déc 2015 - 11:32

Rien à y faire, son mal de tête persistait. C'était bien la première fois que Kupo se faisait assommer ainsi lors d'une beuverie. Pourtant il en était sûr, l'alcool n'y était pas pour tout. Il se releva avec difficulté pour se rafraîchir. L'eau semblait tout indiquée et Dimna l'aida amicalement sur ce point. Une bonne journée semblait débuter ! Quand il revint au campement pour quérir pitance il capta quelques regards aux significations diverses : amusement, reproches, fatigue.
Mais le plus intéressant restait de loin celui de Rhapsody lorsqu'il passa devant le petit groupe autour du thé, gêne et culpabilité semblait-il ? Mais qu'avait-il fait hier soir par Cröm !? Plus tard, il saurait qu'il ne faut jamais mélanger les médicaments et l'alcool.

Alors que la princesse mâchouillait distraitement un morceau d'Osa dans son coin, un funeste spectacle s'offrit à elle. C'était affreux, terrible, ignoble ! Ce jeune freluquet de déchiqueteur de robe mangeait des citrons ... ses citrons ! Oui pas de doute là dessus, cet infernal enfant était en train de pressé l'une de ses douceurs au dessus de son lait chaud. Il ne perdait rien pour attendre celui-ci, désormais elle devait se venger ET sauver son met préféré.





_________________
Pensez que vous pouvez ou pensez que vous ne pouvez pas, dans les deux cas vous avez raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org
Kupo

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 25/02/2014
Localisation : Dans un monde plus marrant que celui ci.
Humeur : Je veux du soleil!

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Maître élémentaire
Profession: Barbare

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Mer 23 Déc 2015 - 14:16

Bien décidé à me remettre d'attaque au plus vite je me mis a satisfaire les grognements incessants de mon estomac. Une fois un copieux petit déjeuner avalé je m'éloigne un peu du campement pour faire un entrainement matinal qui achèvera de me réveiller même si rien ne vaudrais l'adrénaline d'un vrai combat pour cela. Peut être que l'un de mes compagnons accepterait un duel amical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asëa

PassantPassant

Messages : 21
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Jeu 24 Déc 2015 - 0:10

Une fois les fruits distribués à ses compagnes de petit-déjeuner, Asëa s'assit et commença à en manger un. Ils étaient délicieux pour quiconque aimait le sucre et leur goût n'était pas sans rappeler celui de la cerise. D'ailleurs, ils firent l'unanimité au sein du petit groupe et la demi-fée fut complimentée par Lucyll, la dirigeante de la caravane, ce qui la rendait à la fois fière et contente d'avoir pu se rendre utile.

Alors qu'elle avait fini de manger et qu'elle commençait à siroter du thé encore trop chaud, Lucyll commença à la questionner à propos de sa magie. Après un petit instant de surprise de type "mais comment elle sait ça ?", qui valut à la demi-fée se brûler la langue, la jeune femme enchaîna en disant que c'était l'aubergiste qui lui en avait parlé. C'était vrai, Chana ne savait vraiment pas tenir sa langue. Enfin, mieux vaut que cela se sache comme ça qu'en apprenant sa vraie nature, après tout. En plus, son collier scellait très efficacement sa magie, et ainsi, même à son maximum, la puissance qu'elle pouvait déployée pouvait passer pour celle d'une enfant. D'une enfant prodige, certes, mais d'une enfant quand même.

Une fois la brûlure un peu calmée, elle prit la parole, avec son habituelle timidité.

"Euh, c'est mon père qui m'a appris. Il est vraiment doué avec les plantes, et il disait que moi aussi j'avais un don pour ça. Et je me suis entraînée à Oorzal en soignant les plantes de l'auberge... Mais je suis encore très loin d'avoir le même niveau que lui. Et Chana a toujours tendance à exagérer sur ces choses-là..."

C'était quasiment vrai. Sauf qu'elle avait au moins le même niveau que lui avant de partir de chez elle.

Une fois sa phrase finie, elle réalisa qu'elle était en train de commencer à parler de son ancienne vie, et que si son interlocutrice se montrait trop curieuse, il allait être difficile de cacher toute la vérité. Ainsi, elle lança une tentative discrète de changer de conversation, ou du moins, de ne pas s'étendre plus que nécessaire à propos d'elle.

"Et vous ? Vous pratiquez la magie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Mar 29 Déc 2015 - 11:12

D20 : 9 (... shit)

Courroucée, Dimna resta un instant les yeux écarquillés à fixer Jermo. Ce sale gamin n'en manquait pas une! D'autant qu'il ne s'était pas contenté de subtiliser un seul citron, erreur que dans sa grande mansuétude, elle aurait pu pardonner... Mais non! C'était la caisse entière de ses précieux fruits qui reposait à ses côtés, et qu'il s'était odieusement approprié!!

N'y tenant plus Dimna se leva, et marcha vers l'ignoble enfant. Ses jambes se changèrent en énormes pattes de loup sans trop qu'elle y prête attention, lui donnant une silhouette des plus singulières. Elle s'approcha sans bruit, se pencha vers l'épaule de Jermo et lui susurra d'une voix gutturale :

- Ces citrons sont ma propriété...

L'enfant poussa un cri, se retourna d'un bond pour se trouver face à deux yeux incandescents. Un nouveau piaillement, et il s'enfuit à toutes jambes. Au moment où Dimna s'apprêtait à exprimer sa satisfaction par un ricanement diabolique, l'infernal bambin dans sa fuite éperdue, buta sur la caisse qui se renversa, étalant dans la terre son précieux contenu. Et comme si la catastrophe n'était pas assez affreuse, Jermo trébucha et comme au ralenti, s'écrasa sur... les citrons.

Les fruits dorés éclatèrent sous la soudaine masse qui s’abattit sur eux, et Jermo se retrouva à moitié assommé dans une mare de purée jaune dégageant une délicieuse odeur citronnée.

La plupart de ceux qui avaient assisté à la scène étaient pétrifiés devant l'ampleur d'un tel drame. Mais la plus horrifiée était sans nul doute Dimna, qui sous le choc, restait figée devant cette scène d'une violence insoutenable.

- Mes citrons... balbutia-t-elle. Mes précieux... mes chers... citrons...

L'erreur de Jermo fut sans doute de vouloir reprendre sa fuite (qu'il avait bien entamé avant d'être interrompu par cette caisse de citrons). Il se releva avec maladresse, et repartit en courant. Ce mouvement fit reprendre ses esprits à tout le monde : certains spectateurs indignés commencèrent à râler contre ce gâchis de nourriture, mais ceux qui connaissaient un minimum Dimna comprirent le danger d'une telle situation. Ils n'eurent pas le temps d'intervenir. Un loup-garou furieux se rua à la poursuite de Jermo en hurlant :

- JE VAIS LE DÉCAPITER !! JE VAIS LE NOYER !! SALE CHIURE DE RAPCER !!!

_________________
- Qu'est ce que tu veux être quand tu seras grand ?
- Heureux!
- Tu n'as pas compris la question...
- Vous n'avez pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Sam 23 Jan 2016 - 16:32

Il existe certaines forces qui sont inébranlables., alimentées par des instincts primaires tout puissants. C’est dans une rage incommensurable teinté du désespoir de l’être aimé (ses aliments favoris) que Dimna vint dans le but de faire justice. Nul ne pouvait l’en empêcher, rien ni personne ne semblait être assez rapide, certains crurent même la voir se téléporter derrière le gamin. Il n’y avait pas de magie ici, simplement leurs yeux ne leur permettaient plus de suivre les mouvements de la louve en pleine vendetta.

C’est le moment que choisi un orage diluvien pour intervenir. Une douche froide, achevant de réveiller tout le monde. Reprenant ses esprits tandis qu’elle s’apprêtait à égorger l’odieux personnage, elle lui colla plutôt une mandale digne de ce nom et Jermo tomba au sol en chouinant, sans se rendre compte qu’il avait de la chance de ne pas s’être fait arraché la mâchoire. Ce gamin lui avait pourri son voyage. Mais qui était l’inconscient qui avait donné les citrons de Dimna à un gamin qui lui avait déjà ruiné ses vêtements ?

En tout cas, il allait bien savoir que quelqu’un réagisse après tout ça ! Dans tout les cas, en quelques secondes les trombes de pluie avaient battue le campement en brèche : Les feux commençaient à s’éteindre, Dimna et Jermo seraient bientôt trempés jusqu’au os. Nos trois buveuses de thé avaient observé la scène de loin mais s’étaient vite abritées. Kupo pour sa part n’y parvint pas assez vite et retrouvât une sensation de mouillé qui faisait « déjà vu ». Il allait falloir s’occuper de ces incidents et lancer le convoi malgré cette averse de seau d’eau qui semblait vraiment trop drue.


_________________
Pensez que vous pouvez ou pensez que vous ne pouvez pas, dans les deux cas vous avez raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Sam 20 Fév 2016 - 3:14

Je commençai à répondre à la jeune Asëa en lui apprenant que je pratiquais effectivement la magie en me servant principalement du Quenya, la langue des elfes, et que je travaillais également beaucoup l'une des facettes des arcanes que j'appréciais le mieux : l'esprit. Son intérêt et celui de Rhapsody ne faisant aucun doute, j'allais débuter une petite explication sur les capacités que cela pouvait développer quand un incident malencontreux attira l'attention de tout le monde sous la forme d'un début de troisième Guerre Mondiale deuxième Guerre des Failles en la personne de Jermo renversant un cageot de citrons et s'y vautrant sous les yeux de la princesse d'Emeris, sur le point de commettre un meurtre. L'orage qui éclata fut salutaire. Tout le monde s'abrita comme un seul homme avant de réfléchir au fait qu'il serait bon de remballer tout ça et de repartir. Faisant un clin d'œil à Asëa je sortis donc sous la pluie après une rapide incantation : "Timpë, alaïe appa.". Les gouttes se mirent soudain à m'éviter, me laissant au sec. "Allez on se bouge, on remballe tout ! On éteint bien les feus, on ne laisse rien traîner, on laisse la forêt comme neuve ! Je ne veux pas entendre en rentrant à Orzaal que des Dryades se sont plaintes après notre passage ! On fait attention aux cargaisons, que rien ne prenne l'eau, Jermo tu vas t'asseoir là-bas, oui, là et que je ne te vois pas bouger d'une oreille ou je te confie à Dimna !" Les caravaniers s'activèrent donc, s'organisant au mieux pour continuer le voyage le plus rapidement possible.

_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Lun 4 Avr 2016 - 19:04

D20- 15

Il était grand temps de repartir! Jermo était assis sur le bord d'une roulotte, les jambes à moitié sous la pluie et l'air malheureux. Il faut dire que sa grande quête d'aventure et d'héroïsme n'avait qu'été vouée à l'échec pour le moment : il enchaînait les bêtises et les torgnoles qui s'ensuivaient.

Tout avait été ramassé précipitamment sous la pluie diluvienne, et une fois que toute trace de leur passage dans la forêt avait été effacée, la caravane s'était remis en marche. Chacun semblait bougon, les gens comme les montures, à avancer sous les gouttes plus grosses que des pois. C'était un équipage taciturne et silencieux en accord avec le temps maussade.

Dimna chevauchait Blem, le visage protégée par la capuche d'une de ses vastes capes qu'elle avait pris le soin d'emmener. Étonnamment, la pluie ne provoquait pas en elle cet abattement que semblaient subir ses compagnons. Elle se sentait paisible, comme si l'eau qui ruisselait du ciel avait rincé sa mauvaise humeur et lavé l'affront de ce garnement de Jermo. D'ailleurs elle avait presque de la peine pour lui à présent, à le voir sur le bord de la roulotte avec ses yeux tristes d'enfant déçu.

Un brusque souvenir l'assaillit soudain.

La fillette était assise sur un énorme fauteuil de velours tendu dans lequel elle semblait pouvoir disparaître tant elle était petite au milieu de ces rembourrages soyeux. Devant elle, une porte vitrée aux carreaux rutilant de propreté, donnait sur un balcon. Des guirlandes de fleurs mauves étaient artificiellement enroulées autour de la balustrade. Et au delà des pierres blanches, la petite pouvait apercevoir les toits de la ville, si elle se redressait bien droit sur l'énorme coussin. Mais elle voulait en voir plus, alors elle sauta de son fauteuil et trottina jusqu'à la porte. Elle se hissa sur la pointe des pieds pour tourner la poignée, et poussa le battant. Un vent frais s'engouffra par l'interstice, amenant avec lui des bribes de rires et de cris joyeux. Poussée par la curiosité, elle s'avança alors pieds nus sur le sol froid et observa entre deux colonnes de la balustrade la place pavée tout en bas, devant le château. Il y avait un gamin avec un petit tambourin, qui dansait en tapant avec énergie sur son instrument. Ses pieds semblaient voler, et une petite foule s'était formée autour de lui. Les gens applaudissaient, et d'autres enfants avaient entrepris de faire une ronde autour de lui.

-Princesse!

L'enfant sursauta, n'eut pas le temps de se retourner qu'elle était déjà soulevée de terre par une de ses dames de chambre qui s'empressa de la ramener à l'intérieur.

- Mais que faîtes-vous donc? Vous allez attraper froid!

La jeune dame ferma la porte, tourna la clé qu'elle rangea dans sa poche. Elle reposa ensuite la petite avec une grande délicatesse sur son fauteuil, arrangea les plis du velours autour d'elle et lorsqu'elle eut fini de tapoter les coussins, elle retourna à sa tâche tout en gardant un œil plus attentif à la petite silhouette perdue dans le vaste fauteuil.


Dimna talonna Blem et fit une volte pour se trouver à la hauteur de Jermo. Elle lui tendit la main :

- Allez viens blanc-bec, je t'emmène faire un tour!

Le gamin l'observa d'un œil soupçonneux. Dimna garda sa main tendue mais leva les yeux au ciel.

- Y a pas de lézard. Allez grimpe, ou je te laisse morver dans ton coin!

Le visage de Jermo se teinta d'espoir. Il saisit sa main puis sauta du chariot, et retomba sur le pommeau de la selle devant Dimna.

- Je vais en éclaireur! lança celle-ci à la ronde.

Et elle talonna sa monture. Blem partit au galop au devant de la caravane. Jermo ouvrait de grands yeux. C'était la première fois qu'il allait si vite sur un cheval! Il était secoué en tous sens, des crins argentés lui fouettaient le visage, le vent sifflait dans ses oreilles. Mais c'était magique. Un enthousiasme extraordinaire l'agitait.

- Youhooou!

- Tais-toi donc! grommela Dimna en réponse.

Mais un petit sourire étirait ses lèvres, et elle talonna de plus belle Blem qui ne demandait qu'à accélérer encore.

_________________
- Qu'est ce que tu veux être quand tu seras grand ?
- Heureux!
- Tu n'as pas compris la question...
- Vous n'avez pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asëa

PassantPassant

Messages : 21
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Ven 15 Avr 2016 - 15:17

La caravane continuait à avancer inlassablement sous la pluie qui semblait ne jamais vouloir cesser. Asëa était installée dans le chariot d'herbes médicinales, conduit par Üdjinn. Si ce n'était pas un endroit aménagé pour transporter des passagers et que le confort n'était pas optimal, la jeune fille aimait y être installée. Déjà parce que cela lui permettait d'être à l'abri de la pluie, ce qui était bien pratique par ce temps. Et aussi parce qu'elle aimait être entourée de plantes, mêmes séchées, et que l'odeur de certaines d'entre elles lui rappelait l'endroit dans lequel elle avait grandit. Même depuis son arrivée à Orzaal, elle n'avait cessé d'être entouré de plantes et d'herbes diverses, et ainsi le simple parfum des herbes locales lui suffisait à se sentir chez elle.

Elle regardait mélancoliquement la pluie tomber, bercée par le ruissellement de l'eau sur la toile du chariot, assise entre deux caisses. L'ennui commençant à se faire sentir, elle sortit de sa poche son petit sac de graines qu'elle avait amené. Après un court moment à les observer, elle se saisit d'une graine de framboisier, l'un de ses arbustes favoris, et commença à emmagasiner de la magie à l'intérieur. Ce n'était pas une technique qu'elle avait essayé très souvent et elle n'était pas sûre du résultat, mais si tout fonctionnait comme prévu, cette graine aurait une croissance beaucoup plus rapide et beaucoup plus forte qu'en temps normal une fois plantée. Et la magie pourrait même aider encore à la faire se développer une fois qu'elle aurait commencé à pousser. Si elle n'avait que très peu utilisé cette technique, c'est qu'elle n'en n'avait jamais véritablement eu besoin. En temps normal, et surtout quand elle avait accès à sa magie féérique, il était inutile d'améliorer les graines puisqu'il était plus simple et tout aussi efficace d'aider la plante une fois que celle-ci avait germé. Mais ici, en voyage et avec sa magie limitée, il pourrait être utile d'avoir à disposition quelques plantes utiles qui pousseraient très rapidement en cas d'urgence, comme par exemple s'il y avait besoin d'un médicament essentiel ou si la nourriture se faisait rare. Bien sûr, le framboisier n'était pas la plante la plus utile dans ces conditions, mais elle était parfaite pour s'entraîner.

C'est donc sous cette pluie battante, à l'abri des intempéries dans son chariot, que la demi-fée commença à s'entraîner à mettre un maximum de sa faible magie dans la petite graine de framboisier, espérant que sa technique fonctionne et qu'elle l'aide à passer un maximum de temps.


Dernière édition par Asëa le Dim 19 Juin 2016 - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Jeu 16 Juin 2016 - 0:00

La journée de Kupo se déroulait selon une thématique aqueuse. A peine s'était t-il sécher de sa deuxième baignade, celle-ci forcée qu'il se prenait des trombes d'eau. Saloperie de climat Orzaalien ! Chez lui c'était bien différent ... au moins dans la plaine aux murailles ont savait ce que c'était que le soleil ! Comble de l'horreur ses cheveux frisaient après ce traitement cruel. Heureusement son merveilleux métabolisme lui permettait de résister à la crève malgré l'humidité ... pour le moment. Un peu d'Orzéale arrangerait ses principaux soucis ce soir.

Si la pluie battait le sol, les Orzaaliens n'en perdaient pas leur toute nouvelle efficacité de marchands. Tout fut vite remballé alors que jusqu'au dernier moment seul les yeux de Lucyll pouvaient discerner l'organisation dans cette fourmilière, en apparence chaotique et dérangée par les cieux. D'un coup, comme d'un commun accord tout fut prêt : les tentes et les affaires rangées, les bâches de chariots attachées, des animaux harnachés et les voyageurs préparés. Le convoi démarra mais le vent d'une petite tempête allait les malmener bientôt.

_________________
Pensez que vous pouvez ou pensez que vous ne pouvez pas, dans les deux cas vous avez raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org
Rhapsody

RésidentRésident
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Dehors à profiter du soleil... si il y en a
Humeur : Travail, travail, travail... Il y a toujours quelque chose à faire!

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Guérisseur
Profession:

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Jeu 16 Juin 2016 - 18:45

Après avoir aidé Lucyll et les autres à lever le camp sous une pluie diluvienne je me remis en selle. Mon pauvre Taringa était trempé jusqu'aux os, l'eau gouttant de son pelage il avait triste mine. Je me mis à hauteur du chariot d'Udjinn en fredonnant pour lui remonter le moral. Moi non plus cette pluie ne m'enchantait pas. Je commençai à bavarder plantes et racines, potions et cataplasmes en jetant un coup d’œil autour de moi de temps en temps.

Non loin de là Kupo, les cheveux dégoulinants, maitrisait de mieux en mieux sa monture. A quelques chariots de moi, Lucyll auréolée de pluie était parfaitement sèche alors que nous autres allions nous enrhumer... Je pense que plus tard je lui demanderai comment maitriser ce sort fort utile. Je voyais aussi, loin devant, la princesse Dimna revenant vers nous sur son petit cheval gris. Elle était allée ouvrir la marche en emmenant avec elle le garnement qu'elle avait voulu tuer quelques heures plus tôt. Finalement elle n'est peut-être pas si rancunière.

Voyons si elle nous apporte de bonnes nouvelles (peut-être une éclaircie se profile-t-elle à l'horizon?). Je saluai l'herboriste et me portai au devant de Dimna. Malheureusement quelque chose n'allait pas: ma monture était à chaque pas plus nerveuse, plus tendue. Je guettai quoi que ce soit d'anormal et continuai d'avancer face à la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   Jeu 21 Juil 2016 - 12:33

La pluie tombait moins fort, les gouttes plus éparses formaient un rideau scintillant charmant. Quelques rayons de soleil réussissaient à se faufiler entre les nuages, belle promesse d'arc-en-ciel. Le décor était idyllique, pourtant Dimna n'en profitait pas.

Mais alors pas du tout.

Rhapsody s’aperçut rapidement que Blem galopait beaucoup trop vite, et pourtant Dimna la talonnait encore, ses grands yeux écarquillés. Jermo, accroché comme si ça vie en dépendait à la taille de la cavalière, était presque aussi gris que le cheval.

Voilà ce qui s'était passé quelques instants plus tôt :

Après avoir galopé à fond de train plusieurs minutes, Dimna s'arrêta pour offrir une pause bien méritée à sa monture, ainsi qu'à Jermo qui était presque aussi essoufflé que Blem. Elle descendit avec l'enfant. Blem fit quelque pas tranquilles en broutant les brins d'herbe qu'il trouvait le long du chemin.

Dimna réajusta sa capuche en contemplant le ciel chargé de pluie. La caravane était loin maintenant. Elle s'assit aux côtés de Blem avec un regard moqueur au gamin qui se semblait pas se remettre de sa virée à pleine vitesse.

- Alors blanc-bec?

- C'était... je trouve... enfin...

L'enfant cherchait, fouillant désespérément dans tout le vocabulaire qu'il avait pu accumuler dans sa vie pour trouver des mots à mettre sur les sensations incroyables qu'il ressentait encore.

- C'était génial, finit-il par balbutier en dernier recours.

Il hésita, rougissant, puis ajouta :

-Heu... merci.

Ce fut au tour de Dimna de balbutier. Elle avait tout de même été très dure avec lui, mais au fond ce n'était pas un mauvais bougre.

- Allez, c'est bon. Je te pardonne le massacre des citrons et... le reste. Mais plus de bêtises compris?

Jermo hocha la tête et partit faire quelques pas le long du chemin tandis que Dimna entreprenait de bouchonner Blem avec une poignée d'herbes pour essuyer la sueur. La forêt bordait encore la route. Où était la caravane en ce moment? Ils étaient partis trop vites et les avaient largement devancé, avec leur allure de Balyr éclopé! L'enfant contempla un des arbres, particulièrement grand et massif. Un point de vue idéal! Il prit appuie sur une branche basse en levant haut le pied, et commença son escalade. Il se sentait à nouveau un aventurier intrépide. Tout à son ascension, il ne fit pas attention aux insectes bourdonnant qui voletaient, indolents, entre les branches.

Alors qu'il venait de franchir une passe difficile, il se rendit enfin compte que les mouches de plus en plus nombreuses et de moins en moins indolentes n'étaient autres que... des bzééliths. Une sueur froide coula dans son dos. Pour qu'il y en ai autant cela ne signifiait qu'une chose... Jermo tenta de faire demi-tour précipitamment. Son pied ripa, il se sentit basculer une fraction de seconde. Sa main s'accrocha à la première branche qu'il rencontra. Qui se brisa dans un craquement sonore. Il dégringola quelques branches, en cassant d'autres au passage, avant de se rattraper de nouveau pour finir sa descente à toute vitesse, terrifié. Et pour cause : le nid de Bzééliths qui se trouvait sur une des branches malmenées se balançait dangereusement, rendant les insectes fous furieux. Une fois au sol, Jermo eut à peine le temps de partir en trombes : le nid se détacha et s'écrasa au sol. Un essaim noir et bourdonnant s'en éleva.

- Madame!! hurla l'enfant en courant de plus belle. J'ai fait une bêtise!!!!

Dimna, en entendant le cri, se releva d'un bond. Elle ne prit pas la peine de réfléchir lorsqu'elle découvrit Jermo détalant et les insectes menaçants qui le poursuivaient. Elle bondit sur Blem qui partit au galop, attrapa le garnement en passant pour le jeter sur la selle et détala.

Rhapsody découvrit donc au loin, derrière Dimna, un nuage noir et venant vers eux à toute vitesse, tandis que Dimna hurlait :

"ALERTE! UN ESSAIM DE BZEELITHS!! "

_________________
- Qu'est ce que tu veux être quand tu seras grand ?
- Heureux!
- Tu n'as pas compris la question...
- Vous n'avez pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marchandage et balade chez les Ajannils [Floréal 1303]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domhan :: Fauteuils près de la cheminée - RP :: Région d'Orzaal, ses chutes d'eaux, ses forêts, ses montagnes-