Domhan
Dans un univers féerique, des personnages aux destins héroïques naissent du bout d’une plume guidée par l’imagination. Cherchant un moyen de réaliser leurs rêves les plus fous au gré d’aventures et de rencontres, magiciens, guerriers ou bandits partent pour un voyage qui changera leur destinée. Ils devront faire preuve de force et de courage, d’ingéniosité et de talent pour trouver la porte qui les guidera jusqu'à l’objet de leur convoitise. Aux quatre coins d'un monde aussi magnifique, qu’hostile, rempli d’êtres et de créatures de légende, le combat ne fait que commencer…
Alors écris ta propre histoire, incarne ton héros et pars à l’aventure dans le passionnant univers magique de Domhan !

Domhan

Ce forum est un lieu de Rôle-Play et d'évasion créé par un cercle d'amis.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | .
 

 Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Sam 11 Juil 2015 - 11:44

C’est par une fraîche nuit du temps verdoyant, que commence notre histoire…


Les habitants du village d’Orzaal dormaient tous paisiblement, leurs têtes blotties dans des oreillers moelleux à souhait. Les bambins s’étaient couchés le sourire aux lèvres, à l’idée d’imaginer les passionnantes aventures qu’ils allaient vivre le lendemain. Les adultes aussi étaient redevenus de grands enfants à l’approche des festivités. Certains villageois enchantés, affirmaient à pleine voix que cet Imtival allait être le plus festif, le plus joyeux et le plus réussi que ce village ait pu voir de toute son existence….Et même plus encore !

Mais au milieu de cette sombre nuit, les orzaaliens étaient bien loin de se douter qu’une terrible menace planait au-dessus de leurs têtes et que deux yeux luisants de prédateur les observaient dans l’ombre…


Pour vous situer et pour siter les autres, les plans du Manoir d'Orzaal et du Village sont ICI.

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde


Dernière édition par Amy Wicardomma le Jeu 26 Nov 2015 - 16:51, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Sam 11 Juil 2015 - 11:48

Chapitre 1 : Début des festivités






17 Ourgeon, l’aube.


La tranquillité de la nuit régnait encore au manoir d’Orzaal.

Le soleil commençait à poindre.

Ses fins rayons de lumière arrivaient déjà à se faufiler entre les rideaux de la chambre de Dimna, et vinrent doucement lui chatouiller le museau. Celle-ci se réveilla partiellement, s’étira et lâcha un râle qui ressemblait plus à un ronflement de bête, qu’un bâillement raffiné de princesse. Enfin, elle ouvrit les paupières, souriante à la simple idée de commencer cette nouvelle journée. Comment ne pas l’être ?

La louve se redressa sur son lit, encore à moitié endormie, et constata qu’elle était tellement fière de son costume de licorne, qu’elle s’était tout simplement endormie avec. Oh non ! Si jamais sa corne avait été abîmée pendant qu’elle dormait ? Si elle s’était décollée ?!

Après un mouvement de panique qui consistait à vérifier que sa corne était toujours en place, Dimna se figea de surprise. Ses mains, qui palpaient sa tignasse argentée en espérant trouver sa corne de licorne sur son serre-tête, rencontraient des cheveux certes, mais ils avaient quelque chose de différents... Et ce n’est pas tout. La princesse eut la subite et mauvaise impression que quelque chose n’allait pas. Elle était se sentait bizarre…
Dimna se palpa frénétiquement dans tous sens et trouva la source du problème. Ses yeux s’exorbitaient d’effroi. Ni une, ni deux, elle se jeta hors du lit et se rua sur son miroir.

Sa jolie crinière argentée s’était transformée en petite tignasse frisée, les traits de son visage délicat se sont durcis et surtout son corps…sa poitrine avait disparu et elle sentit un poids désagréable au niveau de…de…

Un homme.

Un jeune homme déguisé en licorne, la fixait, l’air horrifié dans le miroir ! Dimna était un devenu un garçon !
Bizarrement, le cri strident qu’elle…hm pardon….qu’IL poussa, ressemblait comme deux gouttes d'eau à celui qu'aurait poussé une jolie princesse.





Commentaire de la MJ :
 

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Ven 17 Juil 2015 - 16:09

Au même moment, dans une autre chambre du manoir…

Bien loin d’avoir entendu un quelconque cri, Nahim se réveilla à son tour. Elle ouvrit une paupière et aperçut son compagnon Az, sa truffe de gamalion lui chatouillant le visage. Lorsqu’elle se redressa, il fit un bond en arrière en poussant un petit jappement. Il se rapprocha une nouvelle fois, curieux, et sembla vouloir jouer avec elle.
L’apprentie cuisinière sourit, se frotta les yeux avec sa patte et la passa sur ses longues oreilles pour les lisser.
_ Bonjour Az ! Tu as bien dormi ? Déclara-t-elle à son animal.

« Oui, j’ai bien dormi. Tu ne saurais pas où trouver du jus de cactus ? J’ai faim ! »

Les yeux de Nahim s’écarquillèrent de stupeur. Elle se redressa vivement, dévisagea le gamalion de la tête aux pattes avant d’éclater de rire.

_ Pendant une minute, j’ai bien cru que tu m’avais parlé ! Je ne dois pas être très bien réveillée. J'ai même l'impression que tu es plus grand que d'habitude !

Elle leva la main vers lui pour le caresser, mais quelque chose n’allait pas. Sa main… Ce n’était pas une main qu’elle avait, mais bien une patte ! Nahim trouvait que son costume confectionné pour l’Imtival était réussi, mais pas à ce point-là !

La jeune femme se palpa le visage. Ses oreilles étaient devenues énormes, son nez s’était allongé et elle était couverte de fourrure ! Pire ! Ce n'était pas Az qui avait grandi, c'était elle qui avait rapetissé !

« Nous pouvons jouer si tu veux ! Que veux-tu faire ? » Demanda Az, tout heureux d’avoir trouvé une partenaire de jeu.

La fourrure de Nahim devint subitement couleur sable.

Elle était devenue un véritable gamalion !

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde


Dernière édition par Amy Wicardomma le Mar 4 Aoû 2015 - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Sam 18 Juil 2015 - 17:50

Dimna resta pétrifié(e) face à son miroir à s'observer, les yeux ronds, complètement stupéfait(e).
(Réflexions):
 

Décidément, cet Imtival commençait fort...

"Si jamais j'ai un jour l'occasion de me trouver en face de ce f**** Dieu, je le massacre" pensa la princesse. "Mais qu'est-ce que je vais pouvoir faire?"

Elle hésita longuement entre plusieurs options : se terrer dans sa chambre jusqu'à ce qu'Imtival soit fini, hiberner sous sa couette jusqu'à ce qu'Imtival soit fini, s'exiler dans la foret jusqu'à ce qu'Imtival soit fini... ou prendre l’événement sous un angle plus amusant et trouver une solution pour profiter de la fête. Elle n'avait pas travaillé ainsi sur son costume pendant des jours pour tout gâcher à cause d'une simple... hum, d'un simple appareil génital différent!

Elle enleva sa robe qui était décidément ridicule sur ce nouveau corps, saisit sa boîte à couture en priant pour que ses gros doigts d'homme n'est pas perdu la dextérité de ses prédécesseurs féminins et se mit au travail. En quelques minutes, elle portait un pantacourt et un haut de la même fourrure que la robe, et qui allaient nettement mieux à sa nouvelle anatomie. Avec son costume corrigé, elle avait de nouveau fière allure et se sentait prête pour cette folle journée.

"Allons trouver les autres! J'imagine que je n'ai pas été la seule victime de cette matinée!"

Dimna sortit de sa chambre et, après avoir fait un petit crochet par la cuisine pour voler des gâteaux, elle alla jusqu'à la chambre de Thaddeus. Elle frappa deux petits coups et ouvrit la porte.

_________________
- Qu'est ce que tu veux être quand tu seras grand ?
- Heureux!
- Tu n'as pas compris la question...
- Vous n'avez pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Dim 19 Juil 2015 - 0:29

Trop perturbée par son changement corporel, Dimna ne fit pas attention à l’état dans lequel se trouvait la bibliothèque lorsqu’elle descendit pour rejoindre la cuisine.
De même que, pour remonter jusqu’au laboratoire de Thaddeus Dreadstone, la princesse n’avait toujours pas remarqué que la bibliothèque du manoir était entièrement remplie de ballons multicolores. Remplie à un point tel, que l’on ne pouvait plus discerner que les derniers étages de certaines étagères du Rez-de-chaussée. Le majestueux manguier avait lui aussi été décoré par de grands et jolis rubans, des serpentins, des ballons…. Plus saccagé que décoré à vrai dire. Certains murs avaient aussi été recouverts de graffitis… Surtout dans la cuisine.

Dimna n’avait rien remarqué de tout ça. Elle toqua donc à la chambre du professeur et entra.

Au moment où elle ouvrit la porte, de la fumée opaque verte s’en échappa par l’entrebâillement et agressa de pleins fouets son nez sensible de loup-garou.
Elle porta sa main à sa bouche et se mit à tousser. Ce n’était pas de la fumée ordinaire.

Soudain, une main ferme lui agrippa le poignet. Dimna poussa un cri de stupeur quand le visage de Thaddeus sortir brusquement de ce brouillard vert pomme. Sa peau blanchâtre avait des traits beaucoup plus fins que d’habitude. Ses cheveux s’étaient allongés et il s’était dessiné maladroitement une moustache sous son nez légèrement retroussé.
Ses grandes oreilles de chauve-souris gesticulant sur sa tête, il sourit à la vue de Dimna et s’exclama d’une voix étonnement fluette !

_Salutation humain "en robé" !

La princesse détailla sa tenue et elle s’aperçut avec horreur qu’elle reportait sa robe ! Le pantacourt qu’elle avait fabriqué à la va-vite s’était volatilisé !
Avant qu’elle n’ait pu faire quoi que ce soit, le professeur enchaîna à une vitesse stupéfiante.

« Tu n’aurais pas vu ma moustache ? Elle s’est détachée ce matin ! Tu savais que la lumière du jour entrait par une fenêtre et ne ressortait jamais ? Il faut environ 20 tonnes de gogo watt pour la rééquilibrer ! C’est autant de fois la vitesse d’un nartz sous extasie ! Savais-tu que le savon repousse et n’est pas mangeable ? Et si l’on fusionne deux almanachs ensembles, ça créer un petit biscuit croustillant que j’ai baptisé Chocapic ! »

Il tenta d’attirer Dimna dans son laboratoire. Thaddeus avait lui aussi changé d’apparence, mais pire que tout : Il avait perdu la boule !


Commentaires du MJ:
 

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Dim 19 Juil 2015 - 12:41

Dimna resta stupéfaite (décidément si ça continuait comme ça elle passerait la journée à être stupéfaite...), hésita un instant, adressa un vague sourire à Thaddeus qui n'était manifestement pas en état de la reconnaître et tenta de se dégager gentiment. Il n'était pas question qu'elle se retrouve piégée dans son laboratoire enfumé à l'écouter déblatérer sur des Chocapic. Mais le professeur dans sa démence tenait son bras d'une poigne si enthousiaste que Dimna se trouva attirée bien malgré elle vers l'assortiment de fioles et de tuyeaux d'où se dégageait la fumée verte.

- Qu'en penses-tu? s'exclama-t-il. J'ai pour projet d'envahir le ciel d'Orzaal avec ce brouillard vert, parce-que le vert c'est tellement plus joli que le bleu!

- Hmmm, totalement! ricanna Dimna en tentant à nouveau de se défaire de la poigne du professeur. Mais attendez, professeur, si vous voulez que le ciel soit vert, il faut un brouillard jaune, parce-que jaune et bleu ça fait...

- ...DU VERT!! Mais c'est bien sûre!

Thaddeus éclata d'un rire presque démoniaque et se jeta sur son capharnaüm de fioles. La princesse profita de cette diversion pour s'enfuir et quitta le laboratoire en claquant la porte derrière elle. Elle resta quelques secondes à contempler d'un air maussade sa robe, et remarqua à cet instant seulement les milliers de ballons multicolores qui flottaient dans la bibliothèque. Elle faillit rester stupéfaite, se retint de justesse, se contenta de soupirer avec lassitude et partit en quête de quelqu'un qui ne serait pas un cas aussi désespéré que le professeur.

Ses pas la conduisirent vers la chambre de Lucyll, et cette fois elle ne prit pas la peine de frapper et ouvrit la porte à la volée, ne pouvant contenir son impatience de voir quel sort Imtival avait réservé à la blondinette.

_________________
- Qu'est ce que tu veux être quand tu seras grand ?
- Heureux!
- Tu n'as pas compris la question...
- Vous n'avez pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Dim 19 Juil 2015 - 18:59

Que de surprises aujourd’hui ! Et il semblerait que ce ne soit pas terminé.

La chambre de Lucyll était plongée dans la pénombre. La verrière avait été recouverte par de grands et épais rideaux. Dimna entra dans la pièce et s’avança vers ce qui semblait être le lit. Ce n’était pas facile de le deviner dans le noir, mais, une fois ses yeux habitués à la lumière, Dimna discerna une masse dormir sous une tonne de couvertures empilées. Les pieds du lit n’étaient même plus visibles tellement il y avait d'épaisseur.

La princesse put finalement entendre une petite voix étouffée par les draps :

_ Qui que vous soyez : allez-vous-en !

***


Au même moment, dans le laboratoire de Thaddeus….

_ Jaune ! Jaune ! JAUNE ! Mais oui, c’est bien sûr ! Du jaune ! Il me faut du jaune ! Le cerveau d’une balyre étant composé à 97 % d’eau salée, il me faudrait cent trente barriques de graisse de Tigre-Panda pour arriver à reproduire un jaune parfait en grande quantité ! Le tout concentré dans une cuve dénoyauté et remplit au trois-quatre de J.A.V.E.L ou « Jarret Assaisonné de Violoniste Excité qui Louche » !

Le professeur en costume d’épouvantail chauve-souris, se remit à farfouiller dans ses livres, en survolant la moitié des pages, balançant certains par-dessus son épaule, gesticulant dans tous les sens, renversant une bonne partie de son matériel scientifique sur le sol.

Il déposa subitement une étrange mixture sur son bec de gaz allumé et le laissa en suspend avant de se mettre à farfouiller dans ses malles de vêtements.

« Le vert : c’est démodé ! Si l’on chauffe le tout à 660°, en retirant l’âge du Capitaine, nous obtiendrons un vert parfait ! Chauffe petit ballon CHAUFFE ! »

La mixture rentra en ébullition et prit une sombre couleur, elle émit ensuite un son particulièrement inquiétant, comme celui d’une bouilloire laissée à l’abandon trop longtemps sur un feu…

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 732
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Ailleurs que devant mon bureau!
Humeur : Crevé et débordé!

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Non magicien
Profession: Homme de science et vagabond.

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Lun 20 Juil 2015 - 14:49

Qu'est ce qui m'arrive....?

-Salutation humain "en robé" !

Je...ne me sens pas bien...

-Tu n’aurais pas vu ma moustache ? Elle s’est détachée ce matin !

Ma...tin? On est déjà le matin? Je ne me souviens plus m'être couché... J'ai tellement sommeil...

-...un petit biscuit croustillant que j’ai baptisé Chocapic !

J'ai l'impression de passer au travers...

-VERT!!

...d'un brouillard...Je dois encore être en train de rêver...

-Le cerveau d’une balyre étant composé à 97 % d’eau salée...

Qu'est ce que je fais... Ce n'est pas dangereux?

...en retirant l’âge du Capitaine...

Et si c'était lui.... Et si il était revenu?

-Chauffe petit ballon CHAUFFE !

Il faut... que je... que je... que je.......

Me réveille.....

_________________
nyancat  Attention à ce que vous dîtes sur le chat!  nyancat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahïm Kelt

RésidentRésident
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 11/12/2014
Localisation : Dans la cuisine, à mettre du poison dans les crêpes d'Eliott.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Sorcier
Profession: Cuisinière

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Lun 3 Aoû 2015 - 17:01

Mon premier réflexe est de descendre de mon lit pour m'observer dans le miroir. En réalité, je dégringole plutôt avec les draps, ne maîtrisant pas encore totalement la marche à quatre pattes. Az me suit avec enthousiasme.
« Que faisons-nous ensuite ?
-On va essayer de trouver du jus de cactus ! Mais avant, je dois vérifier quelque chose»
Je me plante devant le miroir, et j'ai alors la confirmation de ce que mes sens m'apprenaient. La peur et l'incompréhension que je ressentais disparaissent un peu, et sur mon pelage, le brun neutre et caractéristique des gamalions se met en place. Une partie de moi hésite à récupérer mes propres poils dans des couleurs rarement portées par les gamalions. Le mauve pâle du mépris ou le gris de la tristesse ont des vertus et pouvoirs très intéressants. Je ne suis cependant pas capable de marcher droit, alors même préparer le plus simple des philtres serai impossible avec ses pattes.
Je soupire et m'arrache à cette contemplation peu commune.
« Allons-y, Az ! »
Je le guide jusqu'aux cuisines, où j'ai moi-même caché les réserves de jus de cactus du museau gourmand de mon acolyte. Je dois avouer, que là, maintenant, c'est la seule chose dont j'ai envie, même si je trouve ça bizarre. La porte de la réserve s'élève comme un obstacle inattendu. Je me concentre pour sauter sur la poignée, je l'atteins, et rien ne se passe. Je retombe sur le sol comme une crêpe mal rattrapée. Elle doit être fermée à clef.
« J'ai déjà essayé de faire ça, m'explique Az. Il faut attendre qu'un à-deux-pattes passe. Bon aller, on joue ? »
Il me bouscule un peu, et file comme l'éclair hors de la cuisine, le pelage miel, fier et heureux de son coup.
« Bon aller, on joue. Je trouverais bien quelqu'un pour m'expliquer mon cas»
Je le suis en trottant, me remémorant ses cachettes habituelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Lun 3 Aoû 2015 - 20:45

Nahim, la petite Gamalionne, suivit son ami Az et passa la porte de la cuisine, mais au moment où elle pensait débouler dans le couloir, son museau rencontra un nouvel obstacle.

Un très grand obstacle. Sans doute sa taille actuelle accentuait encore plus cette impression de grandeur.

Elle secoua vivement la tête pour dissiper sa douleur au museau avant de relever les yeux. À cet instant, elle croisa le regard de deux gros yeux noirs et légèrement creux qui la fixait derrière un ramassis de plumes multicolores et ébouriffées. Le tout formait une énorme et terrifiante tête de chouette !

La créature resta stoïque un moment, puis commença à s’agiter frénétiquement dans tous les sens, mimant quelque chose avec des mains qui lui sortaient de sous sa cape. Elle semblait vouloir communiquer, mais il n’y avait que des hululements qui s’échappèrent du masque. Enfin… Hululements…. Plus des braillements d’un grand-duc qu’on égorge, que des hululements de chouette.

Le volatile s’arrêta soudain, levant ses membres au ciel comme s’il était découragé. Il commença à faire les cent pas dans les couloirs sous le regard de Nahim. Ses mains d’humain ressortirent alors de sous ses plumes, agrippèrent fermement son visage et tentèrent d’arracher ce qu’il avait sur la tête, en vain. Voyant que ça ne fonctionnait pas, il hulula à nouveau de mécontentement en secouant ses bras couverts de plumes.

Et en laissant tomber quelques-unes d'entre elles au passage...

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde


Dernière édition par Amy Wicardomma le Lun 3 Aoû 2015 - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahïm Kelt

RésidentRésident
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 11/12/2014
Localisation : Dans la cuisine, à mettre du poison dans les crêpes d'Eliott.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Sorcier
Profession: Cuisinière

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Lun 3 Aoû 2015 - 22:02

Un peu apeurée et beaucoup abasourdie par ce qui se trouve en face de moi, je reste un instant sans pouvoir bouger. Je savais qu'il se passait des choses bizarre pendant l'Imtival, mais je crois qu'aujourd'hui, on atteint des sommets. Quelqu'un semble être coincé sous ce costume de volatile, peut-être de la même façon que moi et mon costume de Gamalionne. Des rumeurs de la bouche de Rose sur la récolte de plumes de notre duc me reviennent en mémoire. On dirait que je ne suis pas la seule à avoir mis un peu trop de cœur à l'ouvrage pour mon costume d'Imtival.
Prudemment, je m'approche et je renifle l'emplumé gesticulant dans le couloir. Je sens une odeur d'oiseau, de panique - ça a une odeur, ça?- alors qu'il semble s'agiter de plus belle. Je m'approche encore un peu plus en marmonnant "Calme-toi, ça ne sert à rien de gigoter comme ça!"  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Dim 9 Aoû 2015 - 13:42

- HOU, HOU !!*

*PUTAIN DE MERDE C’EST QUOI CE BORDEL !!!

Je m’étais réveillé, mon magnifique costume sur moi, avec lequel j’avais fusionné. J’aimais beaucoup les hiboux et les chouettes mais c’était un peu trop pour moi !

Quittant mes appartements dans la précipitation, une question se pose soudain à moi. Pouvais-je voler ? J’effectuais donc une tentative rapide en sautant de la rambarde de l’escalier de la bibliothèque. Soit d’environ quatre mètres.

Echec
BLAM


Visiblement, je n’avais le droit que de hululer, ce n’était même pas drôle ! Il y avait un avantage à tout ça, au moins je pouvais jurer autant que je le voulais en toute politesse. Mais peut-être qu’avec un peu d’entrainement … L’idée me fit rire

- Houhou

Imti semblait s’être amusé ce matin et je n’arrivais pas à m’en énerver. Rien que l’idée de m’imaginer sauter de plus haut pour essayer de voler me faisait marrer. Finalement, amusé, je me dirigeais vers la cuisine pour un petit déjeuner qui me semblait d’avance mouvementé. Dans le couloir, je croisai deux gamalions, dont l’un d’eux percuta ma jambe. Deux gamalions ? Etrange ! Soit Az c’est trouvé miraculeusement une compagne, soit Nahim …

- HOuHOU ! HOuhuhuhuhouHOU !*
*Arg, toi aussi il t’arrive des trucs étranges. Mais merde, c’est la galère si tout Orzaal est comme ça !

Bon, c’est nettement moins drôle là. Dans quelle galère on est ! Je tente d’enlever ce foutu costume car la situation devient préoccupante.

- Calme toi, ça sert à rien.

Ce n’était pas faux. Et injuste car Nahim pouvait parler et pas moi. En plus la transformation en gamalion devait-être amusante. Par contre, je découvris que mes bras pouvaient partiellement sortir de ma cape mais était couverts de plumes. Voilà une anomalie anatomique que je n’avais pas remarquée. Mmh, en observant mieux, la cape formait maintenant des ailes reliées lâchement à mes bras et fixées sur mes épaules … par sûr que tout ça soit très fonctionnel. Il fallait que je m’asseye dans la cuisine pour examiner mes jambes, pour le moment dissimulées parmi les plumes, et voir si j’avais désormais des serres …

Je pris donc dans mes bras-ailes les deux petits gamalions que je conduisis sur la table de la cuisine.

_________________
Pensez que vous pouvez ou pensez que vous ne pouvez pas, dans les deux cas vous avez raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Mer 12 Aoû 2015 - 1:13

Dans le salon, l'horloge sonnait huit heures…

Ergaïl emmena ainsi les deux gamalions avec lui dans la cuisine, les déposa sur la table et examina ses membres inférieurs. Le masque n’était pas pratique, mais en levant la jambe, il pouvait deviner des pieds parfaitement humains et son pantalon en toile sous les plumes. Pas de serres donc ! Bonne ou mauvaise nouvelle ?


***


Pendant ce temps, dans la chambre de Lucyll, le prince Dimno ne bougeait pas d’un poil. Sans doute hésitant à l’idée d’approcher le lit. Après cette mise garde inquiétante, rien de plus normal que la princesse devenue prince en une nuit, pèserait le pour et le contre de la question.

BOOM !

Une terrible explosion venant du laboratoire du professeur la sortit de sa réflexion profonde et résonna dans tout le manoir.


***



« Petit petit nartz ! Petit petit nartz ! Mais pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?! Tu le sais ? Tu le sais ? »

« Je n’en ai pas la moindre idée ! Hahaha ! »

« Comment tu ne sais pas ?! C’est pourtant évident ! Tu ne fais aucun effort ! »

Le professeur Dreadstone se trouvait accroupi sous sa paillasse. Il avait recouvert ses mains gantées de chaussette délabrées, les gesticulant dans tous les sens, comme si elles étaient les actrices d’un spectacle de marionnettes.

Le laboratoire était devenu un véritable capharnaüm. Tout était sens dessus dessous ! L’odeur était âcre, la fumée s’accumulait de nouveau dans la pièce. De la fumée noire, provenant de l’unique source de chaleur : le bec bunsen, en plus de faire chauffer le ballon, avait mis le feu à du papier se situant à proximité.
Thaddeus se dressa à côté de son bureau et monta dessus, la tête dans la fumée, il s’écria :
« C’est l’heure du théééééé ! »

Le ballon qui était en ébullition dégagea brusquement un flash de lumière, avant d’exploser ! Propulsant le professeur dans la porte de son labo. Celui-ci la traversa, passa la rambarde de la bibliothèque et termina sa course dans la mer de ballon du rez-de-chaussée, la tête la première, inconscient.

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Jeu 20 Aoû 2015 - 22:46

Dimna sursauta violemment lorsque l'explosion retentit. Ce Manoir prenait peu à peu l'apparence d'un champs de mines où les catastrophes pouvaient exploser à tout instant.

Elle s'approcha du lit à pas prudent, aux aguets, prête à faire usage de ses réflexes de loup-garou pour bondir en cas de danger, car manifestement, en ce jour d'Imtival, elle pouvait s'attendre au pire en ce qui concernait la forme immobile sous la pile de couvertures.

- Lucyll? dit-elle d'une voix qu'elle voulait calme et rassurante. Pas de panique c'est moi Dimna. Il se passe des choses très bizarres, j'imagine qu'il t'est arrivé quelque chose à toi aussi?

Dimna s'approcha encore et d'un geste mesuré, prête à bondit en arrière en cas de réaction brutale, elle tapota un bout de l'énorme tas.

_________________
- Qu'est ce que tu veux être quand tu seras grand ?
- Heureux!
- Tu n'as pas compris la question...
- Vous n'avez pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahïm Kelt

RésidentRésident
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 11/12/2014
Localisation : Dans la cuisine, à mettre du poison dans les crêpes d'Eliott.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Sorcier
Profession: Cuisinière

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Dim 30 Aoû 2015 - 22:09

A peine posé sur la table, Az en saute et va s’asseoir devant la porte de la réserve, fixant Ergaïl avec des yeux de chat affamé. Je m'assois sur la table, expliquant notre précédente quête de jus de cactus.
« Et si on allait à la bibliothèque, on en apprendra peut-être plus ? »
Des hululements que je ne peux pas interpréter me répondent, alors que le duc examine ses pieds avec minutie.
« Mais je crois que nous devons en priorité savoir si nous sommes les seuls à être victime du Dieu de la Farce. Qui sait si quelqu'un n'a pas essayé de se déguiser en poisson !
-Moi, je veux du jus de cactus ! miaula presque mon gamalion en grattant à la porte de la réserve.
-D'ailleurs, est-ce que vous savez en quoi les autres se sont déguisés ? » Az gratte de plus en plus fort.
Le duc repose ses pieds, s'élance vers la porte de la réserve, l'ouvre, retourne s’asseoir, et recommence à hululer. Je n'essaye même pas de comprendre, Az ayant trouvé la bouteille de jus, je saute élégamment de la table pour aller profiter du festin.


Dernière édition par Nahïm Kelt le Sam 3 Oct 2015 - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Jeu 10 Sep 2015 - 19:08

***

Dans la pénombre, Dimna tapota légèrement les draps. En s’approchant du lit, une odeur désagréable vint lui chatouiller les narines.
Le tas de tissus s’éleva lentement, mais la princesse blêmit. Les draps formaient maintenant un monticule toisant les deux mètres, ce qui se cachait en dessous donnait l’impression de se recroqueviller pour ne pas se prendre la tête dans la mezzanine.

La petite voix de Lucyll sous le tissu répliqua :

_ Dimna, promet-moi de ne pas rire.

Puis le rideau tomba -ou plutôt la couverture- et découvrir une créature affreusement laide. Malgré un visage boursouflé, on pouvait reconnaitre les petits yeux noisettes et la chevelure couleur des blés de Lucyll. Son corps était disproportionné : une grosse bedaine, des mains rocailleuses et poilues, comme ses grands pieds.

Elle ressemblait à une créature surnaturelle de compte pour enfant, se cachant dans les bois pour effrayer les pauvres gens innocents…

Un troll ! Lucyll est devenue un troll !

***

L’explosion du laboratoire en a réveillé plus d’un. Malheur à ceux qui souhaitaient faire la grasse matinée !

Donc c’est suite à un réveil plutôt mouvementé qu’Asëa s’est retrouvé bien embêtée quand elle constata qu’elle ne voyait plus ses pieds !

Par tous les dieux ! Seule la chemise de nuit qu’elle portait, était visible et flottait dans les airs !

Pauvre petite fée devenue invisible ! Que va-t-elle faire ?

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahïm Kelt

RésidentRésident
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 11/12/2014
Localisation : Dans la cuisine, à mettre du poison dans les crêpes d'Eliott.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Sorcier
Profession: Cuisinière

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Sam 3 Oct 2015 - 17:28

Nous sommes dans la cuisine depuis plusieurs minutes maintenant quand une énorme détonation nous retourne les tympans. Nous sursautons en même temps alors que mon pelage et celui de mon gamalion pâlissent à vue d’œil. Le Duc, lui, arrête de tripatouiller ses orteils et relève la tête, d'un air soudain sérieux. Je me pourlèche une dernière fois les babines avant de reprendre la parole.
« On ferrai mieux d'y aller, non ? »
Pour seule réponse, je récolte un chuintement. Ergaïl se lève, et sort d'un pas décidé de la cuisine. Je le suis, ignorant Az qui me dit que ça peut être dangereux. Mais moi je sais qu'un Gamalion, c'est peureux, et que ça ne dit pas non à une double ration de jus de cactus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 732
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Ailleurs que devant mon bureau!
Humeur : Crevé et débordé!

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Non magicien
Profession: Homme de science et vagabond.

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Dim 4 Oct 2015 - 18:51

"Kof kof kof!!

Je tousse bruyamment et me débat dans la mer de ballons qui recouvre le sol de la bibliothèque. Une chose est sûre au moins, ce n'est pas l'esprit mauvais qui m'a accompagné durant tant d'années qui est revenu me tourmenter. Il n'aurait jamais rien fait d'aussi stupide!

Je me relève finalement et m'époussète. Je suis couvert de résidus verts pomme, jaunes que sais je et noirs. Et j'ai deux chaussettes sur les mains. Je m'en débarrasse sans tarder. Tout cela est ridicule, et un homme de mon intellect ne devrait..... Attendez une minute... Je contrôle mes mouvements! Ca y est! Je suis guéri! Je m'apprête à pousser une exclamation de joie, mais tout ce qui sort de ma bouche est un pathétique :

-Le thé n'était pas très bon!

Je m'arrête, surpris. Restons calmes. Procédons scientifiquement. Déclamons une phrase test : Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume. Mais encore une fois, ce qui sort de ma bouche n'est pas ce que j'aurais désiré :

-Si je lui rajoutais le carré de l’hypoténuse et une toute petite note de violon, je pourrais obtenir... un pot au feu!

Je place mes mains sur ma bouche. Je ne voulais pas dire ça, je ne voulais pas dire ça, je ne voulais pas dire ça!! Lentement, précautionneusement, j'ôte mes mains. Mais avant que je ne puisse réagir, ma bouche malgré moi, crie, enthousiaste :

-DU THÉ POUR LA REINE!!

_________________
nyancat  Attention à ce que vous dîtes sur le chat!  nyancat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Dim 11 Oct 2015 - 0:53

Si vous cherchez une détonation, ou du moins son origine, et que vous demandez à un Orzaalien il vous répondra automatiquement : "troisième porte à gauche dans l'escalier de la bibliothèque". Car ce qui explose vient de chez Thaddeus Dreadstone. Leurs usages et leurs destinations sont en revanche assez hétérogènes. C'est pour ça que je m'élançais dans ladite direction pour atteindre enfin la sus nommée porte que j'ouvris sans frapper mais en indiquant mon entrée avec moult "HouHou".

Alors que ma main se posait sur la poignée j'entendis :

- DU THÉ POUR LA REINE !!

Quand je vis le bourdel qu'il y avait encore là dedans je m'exclamais :

-Houhou HOU ! Houhouhou houhou, Houlala Hou !

_________________
Pensez que vous pouvez ou pensez que vous ne pouvez pas, dans les deux cas vous avez raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Dim 11 Oct 2015 - 3:10

Se retrouver dans un monde subitement trop petit pour vous alors qu'il était jusque là un poil trop grand a quelque chose d'extrêmement déstabilisant. Je me trouvais dans un corps qui n'était pas le mien, clamant de mille manières sa démesure. Mes longs doigts boudinés me semblaient parfaitement étrangers et serraient autour de moi la couverture, dernier rempart de pudeur sur cette peau atrocement boursouflée qui était devenue la mienne. Absolument rien d'autre ne pouvait m'habiller à présent que toute cette cauchemardesque anatomie avait enflée jusqu'à atteindre une ignominieuse disproportion avec laquelle je ne pouvais pas composer le moindre semblant d'équilibre. Chacun de mes gestes me paraissaient patauds et non calculés. Ma vision elle-même s'était altérée, masquée partiellement par un visage bouffi que je ne reconnaissais pas. Le premier coup d'œil dans une surface réfléchissante m'avait convaincue que je devais être en train de rêver. Mais les suivants m'avaient confirmé l'horreur de la situation. J'ignorais quelle prophylaxie j'avais manquée, mais les conséquences désastreuses me terrifiaient. Parfaitement démunie, l'arrivée de Dimna n'avait fait qu'accroître ma panique et mon désespoir, mais en voyant sa propre transformation, mon incompréhension progressa encore d'avantage. Tremblante, n'osant pas bouger de peur de découvrir un moyen d'empirer encore d'avantage ma situation. J'attendais fébrilement que la princesse me donnât une quelconque explication. N'importe quoi pour me sortir de cette horrible corps qui me donnait l'impression d'avoir été défigurée et malmenée jusqu'à atteindre le paroxysme de la laideur, me terrorisant à l'idée que cela puisse être définitif et que je doive apprendre à vivre avec une telle infirmité pour le restant de mes jours.

_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 562
Date d'inscription : 29/06/2012
Localisation : Hmmfqwaaa? *sors d'une boîte à cookies*
Humeur : Gambade joyeusement tel un poney

Caractéristiques du personnage
Race: Loup-Garou
Magie:
Profession: Princesse (déchue) Dévoreuse de cookies et couturière à ses heures perdues...

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Mer 21 Oct 2015 - 18:06

Dimna contempla la masse, que dis-je, la montagne, non, bwef, le troll, qu'étais devenue Lucyll.

Elle se demanda un bref instant si les événements d'Imtival devaient continuer à monter crescendo, parce-que là c'était vraiment de pire en pire. Enfin, au moins Lucyll semblait tout comme elle avoir gardé toute sa tête.

- Lucyll, souffla la princesse encore un peu sous le choc. Ok, pas de panique. Il se passe vraiment des choses étranges au Manoir avec l'Imtival... Il y a des ballons partout, des trucs explosent, j'entend un hiboux depuis tout à l'heure et Thaddeus joue le scientifique fou.

Lucyll haussa un de ses sourcils grumeleux de troll.

- Enfin, disons qu'il le fait plus que d'habitude... précisa Dimna. Au moins toi et moi avons de la chance nous n'avons pas perdu la boule!

Cette fois, Lucyll sembla réellement sur le point de fondre en larmes.

- Allons ne t'en fais pas, ça ne va pas durer, et puis ce n'est pas si terrible! Je suis heureuse d'avoir trouvé quelqu'un de sain d'esprit, tu vas pouvoir m'accompagner voir l'intrégralité des dégâts d'Imtival, c'est plutôt angoissant de se balader seule dans cette maison de fous. Sors donc de sous ces couettes!

Lucyll resserra encore les couverture autour d'elle et Dimna avisa la petite chemise de nuit que la jeune femme portait auparavant, déchirée, et inutilisable. Dans un éclair de compréhension, la princesse s'empressa de saisir les imposants rideaux qui occultaient la lumière du jour et en arracha deux de leur tringle sans cérémonie. En quelques instants, avec l'adresse et la créativité dont Dimna savait faire preuve en toute occasion lorsqu'il s'agissait de vêtement, Lucyll se trouva habillée d'une sorte de toge. Certes cette robe ne pouvait sûrement pas rendre élégant son corps difforme, mais elle avait l’avantage de préserver ce qu'il restait de sa dignité.

- Parfait! déclara Dimna en contemplant son oeuvre. Ce n'est pas la création de ma vie, mais ça fera l'affaire! Et maintenant en route!

_________________
- Qu'est ce que tu veux être quand tu seras grand ?
- Heureux!
- Tu n'as pas compris la question...
- Vous n'avez pas compris la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asëa

PassantPassant

Messages : 21
Date d'inscription : 30/01/2015

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Ven 30 Oct 2015 - 1:41


C'est dans un sursaut qu'Asëa se réveilla. Un bruit d'explosion l'avait tiré de son sommeil brutalement, et elle ne l'avait pas mise dans la meilleure humeur qui soit, bien qu'elle ne soit pas encore assez réveillée pour véritablement se mettre en colère. De plus, son sentiment d'énervement laisse vite place à la surprise lorsqu'elle s'aperçut qu'elle ne pouvait plus voir ses pieds ! Ni ses mains d'ailleurs. Ne le reste de son corps. Elle ne pouvait voir que sa nuisette.

Perturbée, elle se leva, hésitante. C'est très étrange, de devoir poser son pied par terre sans pouvoir le distinguer. Assez rapidement, elle se dirigea vers le miroir le plus proche. Effectivement, à l'exception de ses vêtements et de sont pendentif, elle était totalement invisible. Elle resta un moment à se "contempler" avant de réfléchir à ce qu'elle devait faire. L'idée d'enlever ses vêtements pour être totalement invisible ou de profiter de sa situation pour prendre sa véritable forme était tentante, mais la mettrait en situation très délicate si elle redevenait visible en public.

En revanche, elle comptait tout de même profiter de son changement pour s'amuser un peu. Fouillant dans les armoires, elle dénicha un drap usé, qu'elle redécoupa à sa taille, et y fit deux trous pour ses yeux. Son costume initial n'était plus utilisable, mais elle pouvait faire un fantôme très convaincant si personne ne voyait ses bras et ses jambes ! Après tout, un festival comme celui-là ne se déroulait pas tout les jours, et il serait dommage de ne pas en profiter pour se divertir un peu.

Elle sorti donc de sa chambre et se dirigea vers le rez-de-chaussée, en se demandant sur le chemin si d'autres personnes avaient été ensorcelées elles-aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahïm Kelt

RésidentRésident
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 11/12/2014
Localisation : Dans la cuisine, à mettre du poison dans les crêpes d'Eliott.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Sorcier
Profession: Cuisinière

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Mar 17 Nov 2015 - 22:50

Avec beaucoup de mal et d'incompréhension face aux ballons emplissant la bibliothèque, j'ai enfin réussi à monter des escaliers menant au laboratoire. Mais j'ai à peine le temps d’apercevoir le capharnaüm de celui-ci lorsque je reconnais, dans  la marée multicolore, la voix de notre scientifique criant que l'on apporte du thé à la reine. Laquelle ? Je n'en ai aucune idée. Je vois que Az m'a suivie de loin, il est encore en bas des marches, et hésite entre s'amuser avec la baudruche ou fuir au moindre contact avec son museau. Je descends prudemment quelques marches.
« Thaddeus ! Vous allez bien ?!
-Le pourquoi du cookie se fume dans le parc !
-Pardon ? »
Abasourdie par sa réponse, je loupe une marche. J'essaye alors de me rattraper à la rambarde de l'escalier. Oui, avec des pattes dénués de pouces opposables. Un peu paniquée, et avant de dégringoler pour de bon, je fléchis mes pattes arrières et saute.
Je passe à travers les barreaux de la balustrade et m'envole dangereusement vers les ballons. Je pâlis comme jamais en poussant un cri aigu, et je ferme les yeux dans l'attente de l'impact.


(Lancé d'un dé de 10: 9 ^^, le Mj m'en est témoin!)




Message du MJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Jeu 26 Nov 2015 - 17:49

Nahïm chuta des escaliers. Si la bibliothèque n’avait pas été remplit de ballons multicolores, elle aurait vraiment pu se faire très mal. Il n’en est rien. Devenue gamalionne, la jeune femme ne prit pas forcément conscience tout de suite, qu’elle était devenu très légère. Aussi, l’impact fut loin d’être aussi brutal qu’elle le pensait. Elle rebondit presqu-

« Ton copain plombier s’opposait au miroir ! »

Silence Thaddeus ! Je n’ai pas terminé mon explication ! *Tousse* Disais-je donc…

Elle se débâtit quand même quelques instants avec la baudruche. Nager dans une piscine de ballon est très bizarre et très compliqué, surtout pour elle. Mais Nahïm s’en sortait bien ! Assez en tout cas pour rejoindre une étagère à proximité, ou les escaliers…



***


Clingcling ! Clingcling !

Des tintements de grelots retentissent…



***


Asea la fée le fantôme, marchait dans le couloir menant au rez-de-chaussée. Personne en vue. Etrange…à cette heure, les domestiques sont dans les couloirs, de même que les habitants, surtout lors de l’Imtival !

Avec les deux trous qui lui servaient de visière, ce n’étaient pas pratique de voir où on mettait les pieds (même si, ici, les pieds ne se voyaient pas non plus) !
En parlant de pied justement, en arrivant au tournant du couloir, son pied gauche butta dans quelque chose : un livre. Il était ouvert à l’envers, comme s’il était tombé du plafond.

Sa couverture vert olive et marron était magnifiquement ouvragée. Des motifs de feuilles et de fleurs ornaient sa couverture et l’on pouvait y lire l’inscription « Les Contes d’Ima. Récits extraordinaires » en lettres dorées joliment calligraphiées.

Que faisait-il au milieu du couloir ? En retournant le livre, Aseä tomba sur une page, où elle pût lire les premières lignes d’un conte :



La Princesse et le Dragon



Il était une fois, il y a fort longtemps,

Une jolie princesse aux cheveux resplendissants.

Mais la belle était ensorcelée,

Un enchantement terrible qu’on ne pouvait briser,

Que part l’amour sincère d’un tout premier baiser.

Elle était prisonnière dans un manoir sans âmes

Gardé par un dragon, crachant colère et flammes.

Aucun chevalier ne tenta encore de libérer

La belle de sa prison dorée.

Aussi, la princesse endormie,

Sous l’œil du dragon, attendait jour et nuit

Dans la plus haute salle, de la plus haute tour

Le prince charmant et son premier baiser d’amour…
Note du MJ:
 

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    Sam 28 Nov 2015 - 16:39

Dans ce manoir bien bruyant, un ronflement discret résonne. Un ronflement paisible, serein.

Rhapsody dormait tellement bien que, ni les explosions du laboratoire, ni les borborygmes d’Ergaïl ou Thaddeus auraient pût la réveillé. Ce qui le fit, en revanche, c’était les petits cris aigus de gamalion de Nahïm. Qui l’aurait cru ?

Elle ouvrit un œil.

Bizarrement, malgré le manque de lumière, la demi-elfe voyait parfaitement bien. Peut-être même un peu trop.

Une salle sombre, ronde et dépourvue de fenêtre. De la lumière passait par l’encadrure mal ajustée d’une porte en bois. Seule porte de la pièce à dire vrai. Rhapsody constata qu’elle n’était pas dans sa chambre.

Il n’y avait rien dans la pièce à part un peu de paille sur le sol et un escalier longeant le mur incurvé pour partir vers le plafond.

Rhapsody sentit quand même un malaise. Cette pièce était trop petite pour elle...ou était-elle trop grande pour la pièce ?…quoi qu’il en soit une chose était sûr : elle avait faim. Très faim même.
Elle se frotta la tête, mais se fit mal. En s’examinant, elle constata que son costume de dragon était plus réaliste qu’elle ne l’aurait pensé. Elle ferait un malheur à la fête !

La fête ! Combien de temps avait-elle dormi ?! Elle se dirigea vers la porte pour sortir, mais quelque chose la retint. Elle portait une sorte de collier au niveau du coup, qui l’entravait et l’empêchait de bouger !

Elle se détailla un instant, et compris avec effroi. Sa grande taille n’était pas une illusion ! Rhapsody était devenu un vrai dragon !

_________________

Votre conscience est comme une plaie : le sang y coule à flot. Vous croyez que sauver un homme plus vertueux que vous changera quoi que ce soit ? Ce n’est là que vulgaire sensiblerie !
Vous n’êtes qu’une fillette en prière. C’est pathétique ! Vous mentez et tuez, au service de menteurs et de tueurs. Vous prétendez être différente, obéir à votre propre code, dans le but de racheter ces horreurs…mais elles font parties de vous. Elles ne disparaîtront jamais...


Loki, Dieu de la discorde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une fête pas comme les autres [17 Ourgéon 1303]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domhan :: Fauteuils près de la cheminée - RP :: Région d'Orzaal, ses chutes d'eaux, ses forêts, ses montagnes-