Domhan
Dans un univers féerique, des personnages aux destins héroïques naissent du bout d’une plume guidée par l’imagination. Cherchant un moyen de réaliser leurs rêves les plus fous au gré d’aventures et de rencontres, magiciens, guerriers ou bandits partent pour un voyage qui changera leur destinée. Ils devront faire preuve de force et de courage, d’ingéniosité et de talent pour trouver la porte qui les guidera jusqu'à l’objet de leur convoitise. Aux quatre coins d'un monde aussi magnifique, qu’hostile, rempli d’êtres et de créatures de légende, le combat ne fait que commencer…
Alors écris ta propre histoire, incarne ton héros et pars à l’aventure dans le passionnant univers magique de Domhan !

Domhan

Ce forum est un lieu de Rôle-Play et d'évasion créé par un cercle d'amis.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | .
 

 Des voix, un défi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Ven 11 Mai 2012 - 21:01

Je m'élance vers le griffon, qui après quelques battements d'ailes sur place, pose Amy délicatement sur le sol. J’ausculte rapidement mon amie. Quelques marques de pression dues aux serres du griffon, mais surtout de profondes entailles. Les vêtements d'Amy s'imbibaient de sang. L'une des blessures près de l'épaule gauche, dans l’omoplate était superficielle une simple estafilade. En revanche je m'inquiète beaucoup plus des autres. L'une profonde au niveau de la taille et une autre dans la jambe, profonde d'environ 4 centimètres : une veine superficielle est touché. Je compresse la blessure pour éviter la perte de sang. L'autre m'inquiète plus, entaille de plus de 6 cm visiblement faite par un poignard. Soudain je m'aperçoit en Une chance, ma besace est remplie de simples. Je commence par nettoyer les plaie profondes. Je choisi mes simples et les émiette : Plantain , Menthe, Prèle , Consoude, Chiendent. Je commence par frotter légèrement avec de la menthe pour empêcher la propagation éventuel de poison. Vu les situations dans lesquels Amy se retrouve parfois, je me préfère me méfier. Ensuite je mélange Plantain et Consoude dans un cataplasme dont j'enduis les blessures. Le plantain arrête les saignement et la Consoude aide à la cicatrisation. Je sors une de mes chemise en lin que je déchire en bandes pour panser la blessée. En soins préventifs je lui fait avaler une mixture de chiendent et de prèle. Le premier lutte contre la fièvre qui ne saurait tarder et le second vivifie et reforme les os brisés. Je préfère me montrer prévoyant. Je finis mes premiers soins en formant une attelle pour son bras. (Mais dans quel pétrin tu t'es encore fourrée bordel !)

Pour éviter qu' Amy ne se réveille avec une affreuse douleur, je lui applique du pavot qui l’emporte dans un sommeil profond. Tout comme son corps qui se voit avec des relations nerveuses amoindries. Je porte donc mon fardeau car mon griffon ne peut nous porter ensemble. Il manque pour le moment aussi d'encore un peu de plus de doigté et d'adresse. Une chance ma camarade est très légère. Je tends donc rapidement à rejoindre l'arbre d' Üdjinn pour achever de la soigner et la faire se reposer. Il faut généralement lui faire tenir le lit de force et me prépare en souriant à déployer tout les stratagèmes pour cela. Je rencontre au final Üdjinn mais aussi Amras, Taddeus et Lucyll.

_________________
Pensez que vous pouvez ou pensez que vous ne pouvez pas, dans les deux cas vous avez raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 732
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Ailleurs que devant mon bureau!
Humeur : Crevé et débordé!

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Non magicien
Profession: Homme de science et vagabond.

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Ven 11 Mai 2012 - 23:09

Un seul message depuis 3 jours?... *regarde de droite et de gauche*...Mods are asleep, post story!

Les 4 comparses sortent du manoir. La Lune, déjà haute dans le ciel, jette une lueur blafarde sur les environs. Un vent froid, piquant, souffle entre les arbres, menaçant à tout instant d'éteindre leurs torches. Fermant la porte derrière elle, Lucyll demande :
"Je ne comprends toujours pas pourquoi tu as tenu à retourner au manoir, les autres sont peut-être en danger.
-Je voulais récupérer quelque chose avant de foncer tête baissée.
"Alors on va vers la cascade?
-Non, pas encore, lui répond Thaddeus. Il nous reste des choses à préparer. Pour l'instant, nous allons vers l'herboristerie de Lady d'Orzaal.
-Quoi? Mon arbre! Mais pourquoi?!
-Je pense que ça doit faire partie du plan que j'ai cité tout à l'heure, fait Amras.
-Exact! Marchons, je vais vous expliquer...
Les 4 avancent dans le froid, vers la lisière de la forêt. Thaddeus commence par sortir quatre fioles de son sac.
-Résumons : nous avons deux esprits en liberté (ceux que nous avons extrait de vos corps) plus deux autres éventuellement si monsieur le Duc et miss Wicardomma sont "contaminés". J'ai donc pris quatre fioles...
-A quoi ça servira? J'ai cru voir qu'ils étaient, genre immatériels, fait remarquer Lucyll.
-C'est vrai, on ne sait même pas si le mien est vraiment mort! ajoute Üdjinn.
-Oui, mais nous avons ici un enchanteur, dit Thaddeus en se tournant vers Amras. J'ai supposé que vous sauriez reproduire le sortilège de barrière de telle sorte qu'un esprit ne puisse sortir de l'une de ces bouteilles...
-Théoriquement, c'est faisable. Mais il va me falloir un pentacle, enchanter de si petits objets...
-Nous en trouverons un ! Donc, voici le plan : Maître Súnil ici présent va enchanter les fioles. Puis, quand nous rencontrerons les autres, il utilisera cet autre sort qu'il a réalisé dans la bibliothèque pour extraire les éventuels esprits de leur corps. Ensuite, Miss Freespirit, vous emploierez ce sort de "bouclier spirituel" afin de guider l'esprit dans la fiole.
-Tu veux dire l'inverse, elle les extrait et je les dirige ?
-Oui, c'est cela.
-Et moi? demande Üdjinn.
-C'est justement pour cela que nous allons vers votre arbre, très chère! Durant votre possession, l'esprit a utilisé vos talents d'herboriste pour endormir le chat Tophore, et cela m'a donné une idée. Votre rôle à vous, Madame, sera de tenir votre arc prêt et vos flèches enduites de soporifique, au cas où nous où l'un de nos amis deviendrait incontrôlable.
-A moi, ça paraît pas un mauvais plan... Mais je me disais...
-Attendez, la coupe Üdjinn, ce serait pas Ergaïl là bas?
Et en effet, c'était Ergaïl qu'ils apercevaient au loin, près de l'arbre-herboristerie. Sur ses épaules est jeté une forme sombre et inerte. Thaddeus commence à paniquer.
-Quoi ?! Comment ça ? Ici ? Mais nous ne sommes pas prêts ! Et c'est quoi sur ses épaules ? Un cadavre ? Et si...
-Du calme s'il te plaît! dit Amras en lui mettant une main sur la bouche. Avançons vers lui, prudemment, et voyons ce qui se passe. Il n'est peut être même pas possédé..."



(Edité par Amras Súnil le 12/05, si j'ai fait une erreur, ne pas hesiter à recorriger)

_________________
nyancat  Attention à ce que vous dîtes sur le chat!  nyancat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amras Súnil

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : nulle part de connu
Humeur : respire la joie, si ce n'est cette désagréable impression d'être totalement perdu

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Enchanteur
Profession: découvreur

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Sam 12 Mai 2012 - 12:23

"Comment allons nous nous approcher sans qu'il nous remarque s'il est possédé et sans qu'il nous attaque s'il croit que l'on l'est ?
-J'ai une idée, Üdjinn, je crois qu'il touche ton arbre, peux-tu sentir si c'est lui qui agit ?
-Je pense... oui, c'est lui, je sens une possession mais elle n'a pas le contrôle, et le corps à côté, je dirais que c'est Amy sans être vraiment elle, elle est inconsciente mais en tout cas elle est en plein combat interne, l'entité est sur le point de prendre totalement le pouvoir.
-Alors il nous faut agir vite, ERGAÏL !"

Ergail se retourne et se met en position de combat.
"Üdjinn, quel âge as-tu ?
-9 cycles et 23 ans, tu le sais."
Ergail paraît rassuré.
"Je voulais être sûr que c'était vous. On a un problème, Amy va très mal.
-On s'en doutait, on comptait vous rejoindre à la cascade mais vous êtes ici.
-Ça devient grave, Amy va bientôt se réveiller, et ce ne sera pas pour nous faire un câlin.
-Je veux bien faire quelque chose mais dans son état il nous faut absolument un pentacle.
-Tu parles de ça ?" Lucyll sort d'une de ses poches cinq fleurs séchées.
"Des pentacles, tu es géniale Lucyll, bon, comme aux points d'une étoile,¨Üdjinn, prends dans l'arbre des plantes qui luttent contre les mauvaises pensées, plus quelques baumes de guérison, ensuite tout le monde vient à l'intérieur.
-Et moi maître Súnil ?
-Va avec Üdjinn, mettez les plantes de lutte dans les flacons et amenez en un à Ergaïl, j'activerai les pouvoirs de la plante dès que l'esprit sera éjecté. Prêts ?"
Tous se placent, Amras active le pentacle, Lucyll déploie sa barrière quand tout à coup elle se fige.
"On a un problème, je distingue trois êtres là dedans mais je n'arrive pas à savoir lequel est Amy."

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Sam 12 Mai 2012 - 20:46

"Euh... Tu as bien dit trois ??" s'écrie Amras incrédule.
Je suis aussi étonnée que lui. Pourtant c'est bien trios consciences que je perçois en Amy. Deux d'entre elles semblent étroitement liées l'une à l'autre et pourtant se repoussent autant qu'elles s'assemblent. La troisième lutte pour reprendre le contrôle. Est-ce la conscience d'Amy ou bien son âme véritable est-elle aux prises avec un agresseur et auquel cas serait l'une des deux entremêlées ? Je ne sais trop quoi penser. Je suis incapable de prendre la moindre décision car je ne sais que trop bien quels peuvent être les conséquences d'une mauvaise manipulation sur l'esprit d'une personne ; je pourrais aussi bien causer la mort d'Amy ou même la rendre folle...
"Hum ! Et alors qu'est-ce que je fais ?

- Tu es bien sûre de toi ? Trois ? insiste Amras
- Mais oui !

- Et tu ne sais pas lequel est Amy ? demande Ergaïl
- Non. Je ne l'ai jamais sondée mentalement auparavant, je ne peux donc rien déterminer sans communiquer directement avec les trois entités... Ce qui serait une TRES mauvaise idée.
- Alors on n'a plus qu'une chose à faire..."
Je n'aime pas du tout l'air fataliste que prend Amras... ça annonce souvent une mauvaise nouvelle... Et j'ai totalement raison !
"On n'a plus qu'à attendre qu'elle se réveille... ainsi, tu pourras déterminer en fonction de son comportement, lequel des trois... êtres, est en possession du corps et agir en conséquence."
Un silence froid s'installe. Lentement, Ergaïl dépose Amy sur le sol et se recule de quelques pas, son bâton pointé en avant, une expression résignée sur le visage. Nous nous disposons en cercle autour de notre amie, et attendons. Soudain, les paupières de la jeune fille s'entrouvrent. Elle redresse la tête en grimaçant puis prend conscience du regard dont elle fait l'objet.
"Amy ?" demande fébrilement Üdjinn

_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Le jour dans un lit. La nuit, juste derrière toi...
Humeur : Tellement de travail....(*o*)

Caractéristiques du personnage
Race: Sang-Mêlé
Magie: Non magicien
Profession: Assassin, mercenaire

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Dim 13 Mai 2012 - 20:35

"Amy ? Amy, est-ce que ça va ?
Ils la regardèrent un instant, ses pupilles s'ouvraient à peine, mais elle était consciente.
-Je ne comprends pas, le pavot que je lui ai administré tout à l'heure devait l'assommer pendant plusieurs heures. S'interrogea le duc.
La jeune fille parut avoir l'air d'être ailleurs.
-Euh Miss Wicardomma est-ce que vous m'entendez ? Demanda alors Thaddeus le regard inquiet."
Soudain un rire grave résonna aux alentours, c'était un rire tellement mauvais, tellement malsain. Tous regardèrent autour d'eux, les arbres alentours vrombissaient, le vent soufflait de plus en plus fort et tandis qu'ils scrutaient attentivement les alentours leurs torches s'éteignirent les unes après les autres.
"Oh bon sang regardez !"
Tous se retournèrent vers le corps de leur amie blessé. Ils ne percevaient pas grand chose dans l'obscurité mais ils distinguèrent très clairement leur amie.
"Elle est...debout.
-Amy non ! Tu n'es pas encore apte à te déplacer rallonge toi, on va s'occuper de toi, d'accord ? Lança Udjinn en l'incitant à se rallonger, mais son amie ne bougea pas.
-Ce n'est pas Amy ! S'exclama Amras, Tenez vous près, Ergaïl sort le flacon pour...
-Non attendez !
Tous regardèrent Udjinn interloqués.
-On dirait qu'elle essaye de nous dire quelque chose.
Le son de sa voix était presque inaudible, Udjinn dût tendre l'oreille pour pouvoir entendre suffisamment.
-Partez. Murmura Amy
-Quoi ? Amy je n'ai pas compris je...
-PARTEZ ! Hurla-t-elle, partez sinon je vais........je vais.....aaaah !
Elle tomba brutalement à genoux, la tête entre ses mains, la douleur, aussi physique que mentale était devenue insupportable. Trois esprits dans un seul corps c'était trop, même pour elle. Des larmes coulaient sur ses joues, sa peau était d'une blancheur extrême et tout son corps tremblait.
-Bon sang Amras qu'est ce qu'on fait !?! S'exclama Thaddeus terrifié.
Amras se tourna vers Lucyll qui observait la scène le visage blême, quant à Amy elle continuait de hurler et de leur ordonner de fuir.
Soudain elle se tut, un silence s'installa, insoutenable, ils se regardèrent confus et inquiet : Amy avait cessé de bouger, mais un sourire s'affichait sur son visage.
-Bien, bien, bien c'est maintenant qu'on va vraiment pouvoir vraiment rigoler. héhéhé !


Dernière édition par Amy Wicardomma le Mar 15 Mai 2012 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amras Súnil

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : nulle part de connu
Humeur : respire la joie, si ce n'est cette désagréable impression d'être totalement perdu

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Enchanteur
Profession: découvreur

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Mar 15 Mai 2012 - 17:17

Amras s'approche d'Amy, il s'inquiète, n'ayant vraisemblablement pas prévu cette hypothèse l'esprit ne sait que faire. Il en profite pour asséner un coup sur son front avec la garde de son canu, Amy s'écroule. Tous les autres le regardent avec un air stupéfait.
"Eh bien quoi ? Ca a marché il me semble.
-...
-Si vous vouliez m'aider, on n'a pas toute la journée."
Au moment où ils s'approchent pour ligoter Amy celle-ci fait un bon monumental et se place sur la branche au dessus d'eux.
"(Vous croyiez me vaincre si facilement, pauvres sots, ne sentez-vous pas notre pouvoir ? Même les habitants de l'ombre nous redoutent, nous sommes invincibles, si vous m'avez moi, les autres me vengerons, à l'heure où je vous parle, votre jolie petite ville est en train de tomber entre nos mains, d'ici quelques heures vous ne pourrez plus rien faire, alors allez-y, attaquez-moi, je vous attends mais prenez garde à votre amie, elle est mourante...)
-Tu oublie que nous sommes à l'intérieur d'un pentacle de magicien, ici c'est moi qui ai le pouvoir." Ergaïl, Lucyll et Üdjinn s'avancent.
"Nous avons le pouvoir, on va pas te laisser agir seul.
-Surtout faites comme si j'étais pas là...
-Tu n'as aucune chance de l'emporter, à nous quatre nous représentons presque tous les aspects de la magie.
-TU VAS PAYER POUR AMY !!!
-Je vais essayer de maintenir ce corps en vie, essayez de pas trop l'amocher."
Ergaïl tente de figer l'air autours d'Amy, mais celle-ci est très rapide et saute sur une autre branche avant que le sort ne l'atteigne. Amras farfouille dans la terre tandis que Lucyll reste immobile.
"Maître Amras, que faites-vous ?
-Je cherche quelque chose que je me souviens avoir enterré ici en cas de besoin, je pense qu'il est prêt.
-Et vous miss Lucyll ?
-Je contre ses attaques, tu n'imagine pas la puissance avec laquelle sa pensée nous attaque.
-(Tu n'as pas besoin de protéger Thaddeus, il ne peut y avoir qu'un seul hôte par corps, par contre méfie toi d'Ergaïl.) Mais Ergaïl justement, ne devrait-il pas aussi subir une attaque de l'intérieur ?
-Non, je suppose qu'il a endormi son hôte un peu comme le faisait Amras.
-Alors continuons, je crois que je vais aider Amras."
Soudain deux cris de victoire résonnent, Amras tenant un petit caillou ressemblant à un diamant dans la main, et Ergaïl maintenant un effort mental, au dessus de lui, Amy est figée dans l'air.
"Il faut faire vite, elle va finir par manquer d'air, Üdjinn, peux-tu l'endormir et la maintenir dans cet état ?
-Pas plus de quelques minutes avant qu'elle ne se réveille.
-Je suppose que ceci ne sera d'aucune utilité pour l'instant, néanmoins je le garde pour plus tard." Amras met son caillou dans sa poche. Üdjinn endors Amy, Ergaïl relâche son pouvoir et sort le flacon, Thaddeus la rattrape avant qu'elle ne touche le sol "Faut bien que je serve à quelque chose" et la dépose au centre du pentacle.
"Allons-y."
Lucyll extrait l'esprit malfaisant, celui-ci s'extirpe avec un bruit de bouchon qui saute, elle projette ensuite la barrière vers l'être qui e retrouve repoussé vers le flacon qui se met à luire, il n'y a aucun mouvement d'air, cependant l'esprit est comme aspiré de plus en plus fort, jusqu'à ce qu'il rentre dans le flacon qu'Ergaïl referme aussitôt.
"Et un de moins !
-Sauf que j'ai l'impression qu'il en reste bien plus de deux.
-Et notre priorité c'est Amy, elle respire très faiblement."

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Ven 18 Mai 2012 - 21:19

- « Üdjinn, va me falloir beaucoup de plantain, de la mélisse, du pavot et de la cire. Tu peux aller me chercher ça dans ton herboristerie perso' ? »j'interroge.
- '' Je reviens tout de suite. ''
Déjà je commence par retirer les premiers soins que j'ai apportés. Je sort mes propres réserves de plantes, quelques pots. Je mélange énergiquement déjà Üdjinn revient avec les éléments demandés. Je fais chauffer le pots de manière à ce que la cire se lie avec les herbes broyées. Elle sera parfaite avec ses qualités antiseptiques (la cire). J'en applique un peu dans les plaies les plus profondes et profite de l’évanouissement de Amy pour recoudre deux de ses plaies. Je met le reste de mon cataplasme dans les plaies plus superficielles. Mon amie dryade à eu aussi l'intelligence de prendre de généreuses bandes de lin que nous appliquons ensemble pour pansées les blessures.
- « Je crois qu'il vaudrait mieux qu'on la laisse se reposer dans mon arbre, nous fait remarquer Üdjinn, elle à besoin de repos désormais »
- « Très bien, aidez moi à la faire léviter »
Une fois cela fait nous voilà parti vers le village tandis que intérieurement :
(Tu pars vers le village, que tu est insouciant, mes confrères vont te faire la peau) me susurre l'esprit. Je vais pas me gêner, je lui réponds d'autant que vous vous attaqué à ma population toi et les tiens allez souffrir. Je me réserve le plaisir de te laisser voir la capture de tes semblables, surtout que je vous trouverait bien une utilité quelconque comme ingrédient.
(Ça te perdr...) *Blam*
D'autant que tu est très faible mais tu as raison, cette cruauté envers mes ennemis me perdras.

Je pense à Amy, Si elle se réveille encore malgré le pavot elle tentera même avec ses blessures de nous aider la connaissant. Bof, de toute manière elle se serait libérée même ligotée.
J'allonge le pas et mes camarades suivent la foulée. Arrivés aux alentours du village le silence anormale mes nos nerfs à vif.


Dernière édition par Ergaïl d'Orzaal le Ven 18 Mai 2012 - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 732
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Ailleurs que devant mon bureau!
Humeur : Crevé et débordé!

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Non magicien
Profession: Homme de science et vagabond.

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Sam 19 Mai 2012 - 0:26

De nouveau, un silence de mort règne. Dans le village, quasi toutes les lumières sont éteintes.
"Monsieur, permettez moi d'insister, supplie Thaddeus. Il nous FAUT retirer cet esprit de vous! Et.. partir...vite...
-Non! Je veux d'abord savoir que les villageois vont bien. Ils sont sous MA responsabilité!"

Le cortège se composait de Ergail, Amras et Thaddeus. Il avait été décidé que Udjinn et Lucyll resteraient auprès d'Amy, l'une pour surveiller sa guérison, et l'autre pour garantir leur protection. Les trois hommes avaient, eux, été envoyés au village, afin de s'assurer qu'il n'avait pas été contaminé. Ou... pour endiguer le problème si problème il y avait...

"D'accord Erg', lui répond Amras, mais ne touche personne. Et vous non plus Thaddeus. J'ai dans l'idée que la transmission se fait par contact...
-C'est bon, je l'ai transmis moi mon esprit! C'est un enfant par femme ici, oh! Vous me prenez pour quoi, une poule pondeuse?
-... Bon, donc le problème de Thaddeus est réglé! continue Amras. Mais reste à savoir si...
-OHÉ! YA QUELQU'UN? hurle soudain le Duc.

Un long silence s'ensuit, seulement troublé par le souffle du vent dans les arbres. Soudain, une lumière s'allume dans l'une des chaumières. Puis une autre. Et encore une. De la petite échoppe, en face d'eux, sort un homme, la quarantaine, vêtu d'un tablier enfariné. Derrière lui, on aperçois la silhouette de deux autres personnes.

"Ah! Dalbert, le boulanger! fait Amras, commençant à s'approcher de l'homme. Pitié, dîtes moi que...

Thaddeus stoppe Amras d'une main. L'homme sourit. Il a un couteau de boucher dans la main.
Tout autour d'eux, les portes commencent à s'ouvrir, une à une, révélant à chaque fois des hommes, des femmes et des enfants, armés ou équipés de torches. Tous sourient, un grand sourire plein de cruauté.

"Ah! les voilà! dit l'un des possédés.
-Je vous avait dit qu'ils viendraient.. fait un autre.
-Mais pourquoi le grand n'est il pas encore sous contrôle?

Thaddeus commence à tirer ses amis en arrière, les pressant de partir, avant que la situation ne dégénère. La foule reste silencieuse désormais, et se contente de former un demi cercle face aux trois pensionnaires du Manoir. Une petite fille s'avance, un rasoir à la ceinture.

"Aaah, quel gâchis, quel dommage! dit-elle, l'ironie pointant dans sa voix. Contemplez, cher Ergail d'Orzaal, admirez! Votre si précieux projet, l'oeuvre de votre vie, réduite à néant en moins d'une journée! J'en pleurerais presque, hihihi!
-Tout n'est pas perdu, lui répond-il. Nous vous vaincrons!
-J'en doute... Je ne pense pas que, même vous tous réunis, vos puissiez battre tout le village! D'autant que c'est vous même qui avez entraîné beaucoup d'entre eux... Aaah, et tous ça, à cause d'un seul homme! N'est ce pas, Mr Dreadstone?
-C-ce n'est pas m-ma faute...
-Oh, c'est vrai! Ce doit être Lucyll Freespirit qui a ramené d'une contrée lointaine cet esprit intégré à votre tête! réplique-t-elle, toujours dans le sarcasme. Quand à vous, Amras Sùnil, félicitations! Voyez, je m'incline! vous êtes celui qui nous a le plus causé de tort, et tant que vous serez en vie, vous resterez une épine dans nos pieds! Mais, hehe, vous êtes aussi celui qui, en nous libérant de vos corps, nous a permis de prendre le village! Alors, merci, Amras Sùnil, sans vous rien n'aurait été possible..."

Le petit groupe d'humains encore libres recule de quelques pas, alors que la petite fille part d'un rire cristallin, qui pourrait être très agréable en d'autres circonstances.

"Oh, vous partez déjà? demande-t-elle.
-Fuyez... fait Ergail.
-Mais, proteste Amras, et toi? Tu ne peux p...
-Est ce que tout le monde a décidé de me contredire aujourd'hui? Je le répète, ces hommes, ces femmes, sont sous ma responsabilité. Alors allez prévenir les autres, je les retiens. ALLEZ COUREZ!"

Les deux ont un moment d'hésitation, puis se mettent à courir, droit vers l'arbre où sont restées les filles. Thaddeus laisse couler une larme. Orzaal prend sa posture de combat.

"Voyons voir, 200 contre 1? Le combat est en ma faveur! Allons-y... Quand vous voulez!"

Les villageois fondent sur lui.

_________________
nyancat  Attention à ce que vous dîtes sur le chat!  nyancat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Sam 19 Mai 2012 - 2:50

Moi, contre deux cent personnes pour le moment, plus quand il seront tous réunis. Des mages et des guerriers formé par moi et mon maître. Des personnes jeunes et bien portantes. Ma population, celle que mon maître protégeait  . Population que je m'était promis de protéger à mon tour. Ce n'est pas aujourd'hui que faillirais .
Ils approchent, épées, faux, haches, lances, bâtons, rasoirs au menu. Tous plus ou moins initiés aux arts de la guerre, certains même que j'ai déjà menés au front. Derrière dissimulées, les personnes maîtrisant la magie. Ils sont au moins seize. Calme avant la tempête, je profite de la prestance qui les fait hésiter . Due à mon rang, ma renommée, ma taille et ma cape elle me préserve quelques secondes de réflexion: je doit tous les assommés et trouver un moyen de concentrer toutes les voix dans un seul contenant. Malheureusement je ne sais pas comment Amras et Lucyll font. Peut importe ils ne tarderont pas à revenir avec du renfort. Commençons par assommer, et si besoin ai blesser légèrement. Je fais d'abord léviter les artefacts présents dans mon sacs, ceux qui me serviront de batterie magique. Un bracelet confectionné avec des racines, deux anneau l'un sertit de pierres, l'autre confectionné comme une alliance stylisée. Une amulette avec en son centre une ambre, grande comme un point d'enfant, sort de ma chemise. Ma cape claque au vent. Me bâton prend un teinte plus clair et semble scintiller. Voilà pour les artefacts.

- « Amenez vous si vous l'osez, je vous attends » !
- « Alors ne te faisons pas patienter. »
Répondis avec ironie l'enfant avec la voix cristalline en s'approchant avec un long poignard.
Je fixe mes mains solidement à mon bâton et commence mon combat tel une danse.
Fendant latéral, le villageois se tort en deux, retour de bâton, je l’assomme

- « Et de un »
(Plus que 300, tu serais pas un peu dans la merde ? Les miens vont te faire la peau)
Que tu crois, je te laisse assister à votre défaite générale.
(Nous allons voir ça)
C'est ça regarde bien.

Retour du bas du bâton, parade haute, estoc, assommés.
Et de trois cependant les magiciens viennent dans la partie. Une première boule de feu, classique. Je la renvoi en l'air. Des flammèche retombent sur le sol en une fine pluie. Je commence à chanter
et continue ma danse.

Fendant droit feinte, rebond, retour, latéral. Assommés
J'esquive en me baissant une solidification de l'air, j'en profite pour un fendant horizontal au niveau du sol. J’insuffle au bâton un peut d'énergie me permettant d'avoir la force nécessaire pour faucher bon nombre de jambes. Quatre enfant et deux adulte tombent au sol. J'en assomme quatre d'entre eux puis change d’emplacement pour ne pas offrir une cible facile aux magiciens. Un avalanche d'eau tente de m'entraver mais je lévite de justesse par un roulé-boulé.
Latéral, rebond, pas sur la gauches. Assommés
Un enchanteur tente de m'aveugler avec un rayon de lumière maison. Je solidifie l'air autour de lui et matérialise au petit bonheur la chance une brique au dessus de lui.
Rebond, revers, demi-tour, estoc, fendant. Assomés
Je lance une fiole, elle ramollie le sol et embourbe certains des mes adversaire. Derrière moi la fille au poignard tente de me toucher, j'esquive mais elle me laisse une estafilade le long du bras.
Fendant droit, pas en avant
J'en profite pour m'approcher des magiciens.
Une pluie de pierre appairait au dessus de moi, pierres que j'expulse en l'air à l'aide d'une petite orbe. Au moins ça me ferra des adversaires en moins. J'avance encore, un villageois se met sur mon chemin, munis d'une serpe. Je lui brise négligemment le poignet, l’assomme. La fille au poignard toujours derrière moi cherchant une ouverture.
-« On se fatigue non ? »me dit-elle en rigolant.
-« Je me chauffe »

Sa moue déçue m'apprend qu'elle me croyait acculé. Il va falloir lui montrer qu'elle se trompe. J'invoque une rafale digne de ce nom et fait tomber la majorité des villageois. Je les enjambent, assommant au gré du hasard. J'avance au niveau des magiciens. J’assomme violemment le premier, qui était encore un peu groggy. Le second invoque un bouclier. J'insuffle une grande quantité de magie dans mon arme et frappe avec pour abattre le bouclier et assommer d'un revers son créateur. Quatre des six derniers magiciens sont groupés. Deux enchanteurs, un shamane, un sorcier. Le sorcier étant possédé ne maîtrise que mal ces invocations il est donc secondaire. Les trois autres m'inquiète plus. Le chamane commence à entonner une mélodie. Je tente de le rendre inconscient par la même méthode Ô combien douce cependant comme je mis attendait un bouclier résistant est en place. Je lance donc une autre de mes fiole derrière eux. Une détonation violente les ébranles j'en profite pour leur lancer dans leur bouclier une orbe de magie. Le bouclier cède, les mages tombent plus loin. Inconscients. Dans ma tête s’entrechoque les noms de chacune des personnes ici.
Je perçois un faible pouvoir dans le foule, je lance deux autres fioles. Celle ci endorment grâce à leur gaz. Il ne me reste plus que un magicien, le plus fort.
Une magicienne en l’occurrence : la fille au poignard. D'après sa puissance c'est une mage. Je prend le temps de l'étudier maintenant que les rangs sont clairsemés. Grande, les cheveux roux, elle s’appelle Ambre. J'avais déjà perçu lorsque j'avais rendu visite à Todd que sa fille avait un potentiel magique. Mais il avait depuis bien augmenté. Son père, farouche guerrier du nord, maître d'arme de mon maître était près d'elle. Le combat le plus difficile allait commencer.



Désolé pour les fautes, je finirais mon combat demain, essayer de ne pas vous interposer sinon vous aurez pas votre boss final !


Dernière édition par Ergaïl d'Orzaal le Sam 19 Mai 2012 - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org
Amras Súnil

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : nulle part de connu
Humeur : respire la joie, si ce n'est cette désagréable impression d'être totalement perdu

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Enchanteur
Profession: découvreur

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Sam 19 Mai 2012 - 11:35

"Amy rassieds-toi, tu n'est pas sensée pouvoir marcher !" Amy s'était levée malgré les suppliques de ses compagnes.
"Je vais très bien, regardez.
-Ce n'est pas une question d'aller bien, on t'a administré suffisamment de somnifères pour endormir un éléphant.
-C'est donc cela le tiraillement à l'arrière de la nuque.
-Sans doutes, ou alors toutes tes blessures graves..."
Üdjinn se fige, acquiesce comme si elle conversait avec quelqu'un pui se reprend.
"Amras et Thaddeus arrivent, ils nous disent de nous préparer à nous défendre.
Qu'ont-ils encore fait ?"



"Vous êtes sûr que ce caillou nous mènera à notre salut ? Il est un peu... petit." Thaddeus regarde le petit morceau de quartz qui pulse légèrement dans sa paume.
"Absolument sûr, ne sens-tu pas la puissance qu'il dégage, il est complètement saturé de magie, je ne l'ai jamais autant chargé, il pourrait détruire une montagne.
-Je ne vois pas vraiment l'intérêt de détruire une montagne.
-Je pourrais t'en citer quelques uns mais ce n'est pas l'utilisation que nous allons en faire aujourd'hui.
-Et quelle est cette utilisation ?
-J'expliquerai quand nous aurons rejoint les autres."


"Mais que font-ils ?
-Je les sens, ils sont juste là

-On peut savoir ce qui se passe ! Où est Ergaïl ?
-Il est resté au village, il essaie de limiter les dégâts en attendant notre arrivée
-Les dégâts ? Quels dégâts ?
-J'étais consciente quand je vous harcelais depuis les branches, il s'agit de vos esprits qui se sont enfuits n'est-ce pas ?"
Lucyll prend un air horrifié
"Quand tu parles de dégâts, tu veux dire à quel point ?
-Tout le monde miss Lucyll, absolument tout le monde.
-Et qu'allons nous faire ?
-Maître Amras a un plan.
-Je n'en ai jamais eu l'usage de cette manière mais je ne vois pas d'autre solution.
-Tu me fais peur, quelle est cette chose dont tu parles ?
-Il y a des raisons d'avoir peur."
Amras sort son morceau de quartz.

"Ne me dis pas qu'il s'agit d'un... Comment l'as tu... Je croyais que...
-Oui c'est un quartz magique, je lai trouvé il y a sept ans dans un lieu que je tairrai, et oui il y en a d'autres en ma possession même si certaines personnes aiment à dire qu'il n'en existe plus depuis l'explosion d'il y a 23 ans. Mais là n'est pas la question, tu connais probablement son utilité, il nous faut agir."

Amy s'avance.
"Qu'allons nous faire avec ce caillou ?
-Je ne vois pas non plus.

Nous allons au village prêter main forte à Ergaïl puis nous servir de ce pouvoir pour exorciser tout le monde, il devrait alors rester la moitié de la réserve, ce sera suffisant pour réduire en bouillie tous ces êtres éthérés.
-Alors en route."

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1421
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Domaine d'Orzaal
Humeur : Renfrogné

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Ancien général des peuples alliés, Commandant de la légion Dryadique, Bras armé et conseillé de Dame Selendia et accessoirement Duc d'Orzaal.

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Dim 20 Mai 2012 - 1:13

Ambre s'approche, sont père sur ces pas. Elle s’arrête à cinq pas de moi. Et crie :
« Iiz Slen Nus ! »
Sa voie claque, retentie dans toutes les environs. Quelques rares villageois partent, les autres forment un grand rond autour de nous. Une arène, Ambre à bien comprit que si les villageois restait en groupe je formais une cible insaisissable parmi leur rang. Beaucoup portent les inconscients, prêt à s'en servir de boucliers humains. Je grince des dents.
« Rza Slur Jal !
L'ordre claque comme un fouet une fois de plus. Quelques ermites des alentours du village apparaissent.
Nouveau grincement de dents. Tous des magiciens, allant de niveau moyen à moyen supérieur. Je juges le niveau de Ambre comme puissant. Le combat va être ardu.

« Viens me chercher Ergaïl, voyons combien de temps tu restera indomptable »
Je bondis en sa direction, déjà Hodd me barre le passage avec sa claymore nordique. J'invoque un bouclier magique sommaire et frappe le premier.
Fendant latéral, esquive, Attaque frontal, j'esquive.
Si il peut parer mes coups de bâton, je ne peux faire de même contre son épée lourde à deux mains.
Je vise ses jambes,
fendant bas il plante son épée dans le sol et stoppe la course de mon bâton parade . Je fais rebondir mon bâton contre le plat le la lame et lance un revers, et le frappe au niveau des côtes. impact Chez n'importe quel autre personnes il y aurait eu un craquement sinistre vu la force du coup. Mais Todd n'est pas fait de n'importe quel bois. Il titube simplement un instant.
Durant ces cinq secondes les magicien se sont préparé. Trois boules de feu converge vers moi. Je les évitent

Esquive
Le tiraillement léger dans l'air m'indique un dixième de seconde avant, l'arrivée d'une solidification de l'air. Soudain les paroles de mon maître me reviennent « Si l'esquive se base sur quelques infimes perception et sur le doute, l'action elle est le fruit de la réflexion ». Je court vers le nord, en direction d'un magicien, Jal, mon bâton frottant au sol. Je le gratifie de quelques échanges magique bien mérités. Après solidification de l'air autour de lui et l'avoir promptement, je continu mon chemin vers 8 heure et vais à la rencontre du second. Plus coriace après avoir marquer le sol de nos combat je l'expédie en l'air à l'aide d'une orbe qui me décharge entièrement l'un de mes artefacts. Je récolte au passage quelques brûlures due à ma négligence vis-à-vis de ses camarades magiciens.
Todd revient à la charge mais je l'expédie au tapis à l'aide d'une apparition d'un pilier de terre. Je tente de faire de même avec les trois mages restants dont fait partie Ambre mais j'échoue. Je retente encore une fois et n'arrive qu'a laisser des éraflures au moins réactif. Je lance encore quelques orbes en arc de cercle perpendiculaires au sol. Je le les touchent pas. Mais suis content de moi
.
- «  Hé bien, tu te ramollis » ! Me lance un mage.
La foule à été ébranlé légèrement par le combat mais reste dans une position identique.
- « Tu as bien dis que c'était Amras qui vous avait permit de conquérir le village en vous scindant ? »
- « Oui, me répond Aurore tout sourire et la voie pleine de sarcasmes, dommage que tu n'es désormais plus l'occasion de le remercier de notre par, mais si tu veux, on prendra soin de ton corps pour que l'un d'entre nous puissent le faire à ta place ? »
- « Et comment ?! J'y compte bien ! »
- « Tu t’allie à nous maintenant ?
- « En quelques sortes »

Un rire monte insidieusement dans ma gorge.
-« Après le nombre des nôtres que tu as assommés c'est un peu tard ! Jamais nous ne l'accepteront !» s'insurge t-elle.
Comme si ils allaient avoir le choix ces esprits de malheurs.
J'éclate de rire, un rire plein de vengeance et de promesses. Un rire qui résonne et terrifie. J'active les trois artefacts qu'il me reste, gorgés de magie. Des pierres commencent à léviter autour de moi, signe de la quantité magique qui s'échappe autour de moi. Un nuage apparaît d'abord, puis il se mut en quelques seconde en orage. Des bourrasque monstrueuse se créée. Je fais sortir la rivière proche de son lit et utilise son eau en vague pour rapprocher la foule et les mages de moi. L'effort magique demander tiraille mon corps. Les éclairs proches sont d'une telle violence et si rapprochés de mes ennemis qu'ils doivent s'approcher de moi. Le vent les arc-boute et les rabat tous. Soudain eau et le vent se muent en un et tourbillonne enserrant mes ennemis entre les 5 colonnes précédemment créées lors du combat. J'active les traits formés eux aussi durant les combats par mon bâton et mes orbes. Je les saturent de magie. La pression d'énergie sur mon corps se fait douloureusement sentir à cause de la quantité que j'expulse. Je continu tout de même et active un pentacle avec les colonnes et les sillons creusés précédemment. Cependant mes artefacts sont quasiment vides, ma magie de tarie et même dans un pentacle je te pourrais pas tous les battre. J'analyse magiquement les corps de chacun. Je décide avec mes dernières parcelles d'énergie de faire quelque chose d'insensé : j'attire les esprits parasites dans le mien. Le fait que je soit déjà parasité m'aide car il ne me reste que à tous les fusionner en une seul entité comme auparavant. Je fais au final quelque chose de très simple. Je les projettent tous mentalement au même endroit dans mon esprit les obligeant à se liés ensemble.
Mon corps tombe au sol et avant de me faire posséder je me dit que mes amis on intérêt de se dépêcher sinon je risque de me recharger en magie.
Et je sombre.



Dernière édition par Ergaïl d'Orzaal le Dim 20 Mai 2012 - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domhan.forumgratuit.org

Messages : 2062
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Bretagne profonde
Humeur : This is the end, beautiful friend. This is the end, my only friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I'll never look into your eyes, again.

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Mage
Profession: Voyageuse aguerrie, conseillère du Duc d'Orzaal

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Mer 23 Mai 2012 - 19:52

Amy s’est relevée d’un bond malgré nos protestations.
« Vas-tu rester tranquille !? s’impatiente Üdjinn qui ne se met pourtant pas facilement en colère
- Non, regardez, c’est Ergaïl qui revient ! »
En effet, le duc se dirige vers nous. Cependant, quelque chose ne va pas. Je le sens dans la démarche lourde et pesante d’Erg’, lui d’habitude si agile et léger.
« Il s’est battu contre tout le village, chuchote Amras, Je ne sais pas dans quel état ils l’ont mis… »
Il semble aussi méfiant que moi. A mesure que le duc s’avance, je perçois autour de lui une sorte d’aura, comme une nuée malfaisante. Une cinquantaine de mètres nous séparent quand il lève enfin la tête vers nous.
« Oh non… »
Ses yeux. Ils sont blancs. Totalement. Mais pas d’un blanc immaculé, non, ils sont d’un blanc flamboyant, immatériel, anormal, inhumain. Ergaïl n’est plus Ergaïl. Un sourire torve tord sa bouche dans un rictus effrayant, il a troqué son bâton contre sa lourde hache de combat plantée dans une souche du manoir en temps normal. Il s’arrête à quelques pas de nous et nous lance d’une voix vibrante et plurielle.

« Cette fois, vous êtes finis. »
Ce timbre est glaçant, comme si un millier d’êtres avaient parlé à l’unisson dans une parfaite symbiose. Je n’ai entendu de voix semblable qu’une seule fois… Et ne tiens pas à le revivre. Pourtant, l’entendre s’échapper de la gorge d’Ergaïl me pétrifie d’effroi. Je ne bouge pas plus quand il lève une main menaçante et lance presque négligemment une gigantesque orbe de feu qui file vers nous à une vitesse ahurissante. On aurait sans doute tous péri dans le brasier foudroyant si Amras n’avait pas soudain hurlé un mot dans une des langues dont il a le secret et active un pentacle resplendissant matérialisé autour de nous. Il tient d’une main ferme le morceau de quartz magique que je sais renfermer une quantité de magie infiniment plus grande que n’importe lequel d’entre nous.
« Réveillez-vous bon sang ! Ce n’est pas Erg’, ce sont les esprits !
- Comment est-ce possible ? demande Thadd’ d’une voix ou perce le désespoir, Je croyais qu’un corps ne pouvait pas être habité par plus d’un esprit à la fois.
- Et ben c’est faux ! J’en suis une preuve vivante ! râle Amy d’un ton étonnamment calme elle qui crie toujours à la moindre contrariété, Super Amras, nous voilà isolés du reste du monde ! Et maintenant on fait quoi ? Tu crois que ton caillou nous maintiendra combien de temps comme ça ?
- Il pourrait tenir des mois, mais nous on n’a pas tout ce temps. En tout cas, nous sommes à l’abri, le temps de trouver une solution.
- Ouais mais là, il va nous falloir plus qu’une solution pour nous sortir de ce pétrin, il nous faut un miracle !
- Miss Lucyll ? Vous ne dîtes rien ? »
Oh non, je ne dis rien, car je n’ai que trop bien compris ce que nous suggère le geste d’Ergaïl… Un esprit rattaché à un corps est dépendant de sa chair. C’est pour cela qu’un esprit s’éteint quand son corps est assommé. La solution que nous montre Ergaïl est très simple…
« Il se sacrifie. Vous ne comprenez pas ? Le duc attend tout simplement que nous le tuions afin d’anéantir les esprits qui le possèdent. »
Un grand silence suit ma tirade.

« On ne peut pas faire ça ! souffle Üdjinn les larmes aux yeux, Il y a forcément un autre moyen ! On ne peut pas le tuer ! »
Je la fixe un moment avec impuissance… puis une idée totalement dingue s’infiltre dans mon esprit.
« Il y en a une autre… je réponds d’une voix incertaine, Mais je vous préviens, elle est aussi simple que cinglée.

- Quoi ? fait seulement Amy qui hausse le ton sous le coup de la nervosité
- Tu as un récipient quelconque sous la main ? »
Sans répondre, elle sort un flacon de verre dans lequel elle a l’habitude de verser ses poisons… ou ses remontants (comment fait-elle pour les différencier ? Mystère…) et le vide sur l’herbe a côté d’elle, faisant brûler les minces brins verts sous le liquide corrosif.
« Amras, tu ensorcèles ce flacon afin que rien ne puisse le briser. »
Il s’exécute puis soudain s’arrête.

« Tu ne penses tout de même pas…
- Si, c’est exactement ce que je pense.
- Hum… Je ne vous suis pas… fait Thadd’ interrogateur
- On va recommencer ce que nous avons fait jusque-là… Mais avec toutes les saletés qui se sont agglutinées dans le cerveau d’Ergaïl !
- QUOI ?? s’exclame Üdjinn, Mais ils sont trop nombreux ! On ne pourra jamais…
- … les forcer à obéir sans la jolie pierre d’Amras, je termine pour répondre à sa question inachevée, Ben quoi ? Je vous avais prévenu que c’était dingue ! »
De nouveau, le silence s’installe puis Amy me met la pierre d’Amras dans les mains.

« OK, vas-y !
- Il faudrait l’empêcher de se défendre en l’asticotant physiquement, suggère Thadd’, Après tout, ils sont trop nombreux pour être très organisés dans ce corps. Ils auront l’énergie pour eux, pas la coordination. »
Chacun acquiesce avant de se mettre en position. Ergaïl n’a pas bougé mais il rougeoie maintenant d’un éclat angoissant.
« Prêts ?
- Prêts ! »
Et Amras rompt le pentacle.

Tout le monde se rue en avant sauf moi. Le flacon dans une main, le morceau de quartz dans l’autre, je me campe solidement sur mes appuis et ferme les yeux. Le choc est brutal. La centaine d’esprits déchaînés fond sur moi sans que rien ne semble les arrêter.
« Nirmë… » Je murmure, sans doute mentalement. Aucune idée, je n’ai plus aucune conscience du monde physique, du moins à peine. Je sens la pierre s’activer sous mes doigts. « Sanwë-latya. » La puissance du quartz se déverse en moi. C’est juste… ahurissant comme sensation. La puissance de cette pierre est inimaginable. Je savais qu’un quartz pouvait renfermer un potentiel extraordinaire d’énergie mais je n’avais jamais imaginé à quel point.
Maintenant imaginez : un flot hurlant, constitué d’une centaine d’entités, intense, incontrôlable, menaçant et bien décidé à vous réduire à l’impuissance. A vous détruire. Un fleuve de haine pur. Déchaîné. Imaginez une montagne, immense, inébranlable, écrasante qui tente de peser de tout son poids sur votre esprit. Ajoutez-y maintenant une aura vibrante, brulante, éblouissante luttant contre la montagne. Vous aurez une brève vision imparfaite de ce que je ressens en ce moment.
Les autres se battent autour du duc. Je le sens dans la désorganisation des attaques de certaines entités qui, se détournant de l’objectif du cœur de la mêlée, menace la coordination de l’ensemble des esprits.
Bien, le contact est établi. La barrière à présent.
Ce n’est pas une simple barrière que je lance mentalement contre les âmes en furie ; galvanisée par le quartz, c’est une véritable muraille, souple comme un filet qui s’enroule autour des esprits démoniaques. Progressivement j’extrais nos ennemis du corps d’Ergaïl. C’est harassant. Comme d’essayer de tracter une pierre trop pesante pour vous. Une fois toutes les âmes ramenées dans le monde physique, je rouvre les yeux. Tiens ! Je suis à genoux… Je lève le regard. Ergaïl est roulé en boule sur le sol. Il n’a pas l’air conscient mais Üdjinn est en train de le ranimer. Au dessus de lui, dans une sphère démesurée aux parois miroitantes, la masse informe des entités se débat dans tous les sens. Amras à la présence d’esprit de m’enfermer dans un pentacle avec la sphère afin d’éviter la moindre fuite en cas d’échec. Je pose à terre la fiole de verre. Elle parait minuscule, trop petite pour remplir sa tâche. Néanmoins quand les âmes commencent à se déverser à l’intérieur, rien ne semble l’empêcher de toutes les renfermer. Quand tous les esprits sont prisonniers, je cèle l’embouchure du flacon. Je soupire de soulagement avant de rompre le contact avec le quartz dont je n’ai pas totalement utilisé l’énergie (a-t-il une limite ?!?)… avant de m’écrouler lamentablement par terre.
Amras dissout le pentacle et m’aide à me relever avant de m’épauler jusqu’à Erg’. Celui-ci à repris conscience. Thadd’ est assis par terre à ses côté avec l’air épuisé de celui qui en a trop vu dans une journée, Üdjinn n’arrête pas de lui faire avaler des herbes diverses et variées. Amy qui ne dit rien jusqu’à présent est sur le point d’exploser mais je la devance : lâchant Amras, je me jette sur lui en lui criant dans les oreilles.
« MAIS QU’EST-CE QUI T’AS PRIS ??

- TU PENSAIS A QUOI EXACTEMENT ESPECE D’IDIOT ?! hurle Amy en retour
- TU PENSAIS VRAIMENT QU’ON ALLAIT AVOIR LE COURAGE DE TE TUER ?
- RAAAH ! JE NE SAIS PAS CE QUI ME RETIENT DE T’ASSASSINER SUR PLACE ! »
Haha ! L’aurait mieux fait de rester dans les vapes, ça va être sa fête…

Quelque part, au fin fond d’un flacon de verre…
« Les gars ? On s’est encore foiré…
- Oui. Ils nous ont eu, c’est le cas de le dire…
- Quelqu’un a-t-il une idée de ce que nous pourrions faire ? »
Ergaïl regarde le flacon avec un sourire sardonique : « On va bien vous trouver une utilité… »

_________________
"Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de milles choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis..." E. A. Poe
"Avoir la lune sous mes semelles et les cheveux dans les étoiles..." R. Luce
"Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti." Gandalf

"I'm admin, I've got the power.  Glasses "


Dernière édition par Lucyll Freespirit le Jeu 24 Mai 2012 - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amras Súnil

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : nulle part de connu
Humeur : respire la joie, si ce n'est cette désagréable impression d'être totalement perdu

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Enchanteur
Profession: découvreur

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Mer 23 Mai 2012 - 22:21

Amras arrache le flacon des mains d'Ergaïl.
"NON !"
Tous le regardent stupéfaits.
"Il n'est pas question de garder ce flacon.
-Pourquoi ? Si les esprits sont enfermés.
-Imagine un peu tout ce que l'on pourrait faire avec, je n'arrive même pas à entrevoir la moitié des usages magiques que l'on pourrait en faire.
-Non, il y a une faille dans ma barrière.
-Une faille ?
-Oui, je suis incapable de créer une barrière mentale sur un objet, n'importe qui étirant sa conscience à l'intérieur offrirait une porte de sortie à ses occupants.
-Tu veux dire que si j'avais voulu percevoir l'intérieur de cette fiole...
-Tu aurais pu et serais devenu exactement comme Ergaïl voilà cinq minutes, cet objet est trop dangereux pour exister.
-Que comptez-vous donc faire maître Súnil ?
-Il faut le détruire par magie, c'est la seule faiblesse de ces choses, Lucyll, reste-t-il de l'énergie ?
-Tu plaisantes, je n'ai même pas l'impression d'avoir entamé véritablement la réserve. Je n'avais jamais voulu croire aux récits sur ces pierres, et j'avais raison, c'est encore mieux.
-Alors ce sera parfait. Maintenant il nous faut du sel, une experte en runes et des potions de renforcement, nous allons construire un pentacle à l'épreuve de tout."

Tous s'activent, créant un pentacle à traits triplés entremêlés de runes sur bois avec des potions de puissance. Amras s'avance, pose le quartz magique au centre, surmonté de la fiole qui tremble légèrement.
"Et maintenant ?
-Maintenant, il faut que quelqu'un entre dans le pentacle, l'active et fasse exploser la pierre.
-Ne peut-on pas le faire de l'extérieur ?
-Non, une fois la barrière activée ce qui est dedans et ce qui est dehors sont parfaitement séparés, impossible d'agir de l'un vers l'autre."
Amy s'approche.
"Il faudrait être fou pour entrer.

-En parlant de fou, Miss Lucyll vous feriez mieux de regarder."
Amras se tient dans le pentacle, il salue ses amis et se prépare à activer la barrière. Au moment où le sel se met à luire Ergaïl se jette au milieu.
"Tu ne comptais pas partir sans dire au revoir.
-Il le faut, tu le sais même si tu préférait dire que tu allais garder les esprits tu allais profiter de la première occasion pour les détruire toi-même de la même manière, je sais que tu caches toi aussi une grande réserve d'énergie.
-C'est mon devoir de les protéger, c'est à moi de le faire.
-Tu ne peux pas, tu es le Duc d'Orzaal, si tu n'es plus là, notre communauté n'a plus aucun sens, c'est ton village et ton peuple, tu dois continuer de veiller sur eux. Quant à moi..." Amras tapote sa poitrine "j'ai d'autres choses en réserve." Il sort un morceau de quartz. "Celui-ci je le décharge tous les jours, il absorbera l'énergie venant dans ma direction.
-Il est plus petit, tu es sûr que cela suffira.
-Oui, je vais te faire sortir." Amras se sert d'une petite partie de la magie pour distordre l'espace et ouvrir un passage à sens unique par lequel Ergaïl sort.
Face aux protestations de ses camarades Ergaïl explique "Il va s'en sortir, faites-lui co
Dans le pentacle, Amras n'est pas plus convaincu que les autres. "Allons-y !"


Une lumière aveuglante envahit la forêt, plus rien n'est visible de l'intérieur du pentacle, le phénomène semble durer des heures, tous se sont écartés sous la menace de l'explosion de la barrière. Peu à peu la lumière décroît. Elle finit par s'éteindre.

"Amras !" c'est un véritable cri de joie que pousse Üdjinn, dans le pentacle Amras est encore debout.
"Maître Súnil !", tous s'y mettent, voyant qu'il n'y a plus trace du flacon dans le pentacle, le quartz, d'après ce qui est visible, est également intact.
"Bouge, fais quelque chose..."
Soudain, Amras s'effondre et la barrière disparaît. Tous se jettent sur lui.
"Il est inconscient !
-Non, il n'est plus là...
-Mais son quartz devait le protéger...
Üdjinn tombe en larmes, "Il s'est sacrifié pour tous nous protéger." Amy aussi semble au bord des larmes "Oh non, il n'est pas mort, il a encore des comptes à me rendre."


Tous sont devant le lit d'Amras, il est étendu, la seule preuve de vie est un souffle léger mais régulier qui sort de sa poitrine.
"Vous croyez qu'il se réveillera ?
-Je n'en sais rien."
Ils sortent en laissant la porte entrebâillée, Nyan se glisse à l'intérieur et se couche à côté de son maître.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Amras Súnil le Mer 30 Mai 2012 - 14:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 732
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Ailleurs que devant mon bureau!
Humeur : Crevé et débordé!

Caractéristiques du personnage
Race: Humain
Magie: Non magicien
Profession: Homme de science et vagabond.

MessageSujet: Re: Des voix, un défi   Jeu 24 Mai 2012 - 23:49

La lumière du matin perçait par la véranda d'Amras. Cela faisait maintenant deux jours. Deux jours depuis la destruction des Esprits. Deux jours que la vie avait repris normalement...ou presque. Deux jours qu'il était inconscient.
Thaddeus avait amené tout le matériel médical qu'il avait dans la chambre, et demandé à ce que les autres sortent. Quelques minutes plus tard, il reparait, le visage assez grave.
"Alors? s’enquiert Ergail.
-Eh bien, je pense qu'on peut pour l'instant dire qu'il est stable pour l'instant. Son coeur bat lentement, sa respiration est faible, et il ne réagit à aucun stimulus...
-Comment est ce qu'on peut qualifier ça de stable?! s'énerve Amy. Il est comme mort!
-Oui, mais il y a un autre test...
Il sort alors une petite pierre de sa poche, d'une couleur un peu cuivrée. Sa forme, un peu chaotique au premier abord, est en fait composée d'une multitude de petits cubes nets. Il la tend à Lucyll, lui intimant de la serrer fort dans son poing. Quand elle rouvre sa main, la pierre luit, d'un pale, faible halo de lumière bleutée.
-Qu'est ce que...commence-t-elle.
-C'est une roche que j'ai trouvé durant mon voyage jusque ici, clarifie le professeur. j'ai trouvé plus tard qu'elle réagissait en présence de magie, notamment les sorts et les êtres vivants. Comme vous le voyez, la seule magie contenue dans le corps de miss Freespirit la fait briller. Eh bien il en va de même avec Maître Amras.
Ergail sourit.
-Il n'est pas perdu!
-Non, mais il a été juste au bord de l'être! Sans ce cristal...
-En effet... Bien! Maintenant permettez, je vais devoir ouvrir son estomac afin que nous puissions le nourrir... Je suppose que vous ne voulez pas rester?
-Euh...Thaddeus...vous êtes sûr? hésite le Duc.
-Mais oui! répond le professeur, confiant. Et puis, c'est ça ou on le perd par famine!
Il rentre à nouveau dans la salle, et ferme la porte derrière lui. Tous poussent un soupir.
-Bon, fait Üdjinn, du repos, ça devrait suffire pour l'instant...
-Il est fort, il s'en remettra. Quand ses réserves de magie seront restaurées, il ne tardera pas à se réveiller. Et il tuera Thaddeus pour les tuyaux qu'il lui met dans le ventre!
Ils partent à rire. Le premier rire depuis deux jours. Les jours de leur ami ne sont plus en danger. D'un commun accord, ils décident d'aller récupérer le sommeil qu'ils ont perdu à cause des esprits. A nouveau, au manoir d'Orzaal, la matinée débute bien. Seul le chat a l'air un peu stressé...

A quelques jours de marche, la matinée débute moins bien, la nuit a été courte. L'inconnu se remet en route. Sa cape rouge flotte au vent.


Voilà une conclusion! Faible, mais c'est une conclusion! (Thadd...) Oui? (C'et de la merde!) Bof, j'aurai tenté!

[EDIT] : Agréablement satisfait par la modification de votre message, cher Amras!

_________________
nyancat  Attention à ce que vous dîtes sur le chat!  nyancat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Des voix, un défi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des voix, un défi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Les grandes voix du rock
» Premier ministre Garry Conille par 16 voix pour, 4 contre et 5 abstention
» hell-a : Une drôle de voix [hell-a]
» Damien vient rendre le déformateur de voix
» Les voix du seigneur sont impénétrables

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domhan :: Bibliothèque - Univers :: Archives :: RP archivés-