Domhan
Dans un univers féerique, des personnages aux destins héroïques naissent du bout d’une plume guidée par l’imagination. Cherchant un moyen de réaliser leurs rêves les plus fous au gré d’aventures et de rencontres, magiciens, guerriers ou bandits partent pour un voyage qui changera leur destinée. Ils devront faire preuve de force et de courage, d’ingéniosité et de talent pour trouver la porte qui les guidera jusqu'à l’objet de leur convoitise. Aux quatre coins d'un monde aussi magnifique, qu’hostile, rempli d’êtres et de créatures de légende, le combat ne fait que commencer…
Alors écris ta propre histoire, incarne ton héros et pars à l’aventure dans le passionnant univers magique de Domhan !

Domhan

Ce forum est un lieu de Rôle-Play et d'évasion créé par un cercle d'amis.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | .
 

 Ades Krân.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ades Krân

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Sans doute proche de la vérité
Humeur : Gné...? *Baille*

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie:
Profession: _

MessageSujet: Ades Krân.   Mer 9 Mai 2012 - 18:42

Il était une fois, dans un lointain royaume sombre, perdu au fin fond des méandres des bois et des forêts, une ville aussi noire que l'est la nuit. Dans cette ville, les maisons étaient faites en pierres noires et la plupart des personnes habitant cette ville travaillaient dans les profondes mines aussi sombres que la pierre qu'il extrayaient. J'étais l'un de ces mineurs débauchés, obligés de travailler toute la journée pour m'assurer une misérable pitance. Les enfants et les parents étaient séparés dès la naissance afin qu'aucun lien émotionnel ne lie personne. Ainsi, touts les habitants vivaient leur vie tel une fatalité. Il résumaient leur vie a se lever, descendre dans les mines puis rentrer.
Je m'appelais Ades du moins...c'était le prénom que je m'étais donné. J'étais un de ces garçons sans nom, qui travaillaient a la mine et qui avait été séparé de ses parents a la naissance. Ainsi je vivais et j'étais toujours seul. Personne ne s'aimait mais personne ne se détestait. Nous cohabitions dans l’indifférence la plus totale...nous travaillions juste...
Moi, étant jeune, je travaillais moins longtemps que les adultes. J'avais donc un peu de temps a moi, et ce temps je le consacrait a la visite de cette grande ville que personne ne connaissait vraiment entièrement. Un jour, alors qu'il me restait deux bonnes heures avant le couvre feu, j'ai découvert un endroit abandonné, telle un village fantôme dans la ville elle même. Cependant personne n'y avait jamais fait attention. J’avançais un peu plus loin et aperçus une sorte d’hôtel sur lequel était gravé une épitaphe, usée et couverte par une mousse verdâtre. Je frottais un peu la pierre ou elle était gravée pour découvrir un peu mieux cette phrase. Il manquait des mots mais je comprenais a peu près ce qu'il y était marqué. Je compris alors que dans l’hôtel se trouvait une force puissante mais maléfique, a tel point qu'elle pouvait corrompre le plus gentil des hommes a devenir un quasi monstre. Je rentrais chez moi avec cette pensée m'occultant l'esprit.
Le lendemain, j'entrepris, après ma difficile demi-journée a la mine, de faire quelques recherches sur ce que j'avais découvert. Après quelques longues heures de lectures intensives aussi diverses que variées, je tombais sur un livre très ancien qui parlait du tout premier village, le village initial. Il était mentionné qu'il n'apparaissait qu'a certaines personnes. Je compris mieux pourquoi j'étais le seul a m'être aperçu de sa présence. Ensuite le livre parlait du pouvoir. Il expliquait que toute personne voulant et s'emparant du pouvoir devenait un démon, mais que certains coeurs plus forts que d'autres résistaient a la corruption. Ces personnes, seules capables de résister a ce pouvoir étaient la dynastie des Krânh, une dynastie éteinte avec les années et la modernisation de la ville. Le livre disait que si on arrivait a s'emparer de ce pouvoir, on devenait invincible car maître du pouvoir des ténèbres. Il mentionnait aussi que le pouvoir était contenu dans une tenue qu'on ne pouvait enlever. Une fois enfilée, on devait la garder jusqu’à sa mort. Cependant la tenue pouvait prendre diverses formes selon les désirs de son maître. Soudain je vis l'heure et abandonnait mon livre pour courir jusqu'à la mine reprendre mon travail
Le lendemain je poursuivis mon exploration de la ville jusqu'à arriver devant le palais royal. Je levais les yeux. Un magnifique palais d’albâtre déployait toute sa majesté devant moi. A l'entrée, des dizaines de colonnes de basalte soutenaient un fronton sculpté avec une magnificence absolue. Enfin les étendards royaux pendaient, dans le vent. Soudain, comme poussé par un instinct animalier, je me précipitais a l’intérieur, surprenant les gardes qui me prirent en chasse. j’avançais dans le palais et découvrait un hall surplombé par une coupole en cristal laissant passer une lumière ténébreuse. C'est alors que je vis une jeune fille, habillée telle une princesse. Elle s'arrêta, me regarda et nos regards se plongèrent l'un dans l'autre. Mon coeur battait la chamade, non pas a cause de la course, mais bien a cause de cette fille. Soudain je sentis qu'on m’attrapais. Je ne m'en rendis pas vraiment compte car j'étais plongé en elle. On m’emmena en prison ou je restais quelques jours avant d'être relâché. Dès lors, je fis tout pour la revoir car j'avais compris que j'avais un lien avec cette jeune fille. Dès le lendemain je chercha et découvrit qu'elle était Elouana, héritière des Vankyrk, la famille royale.


Fin de la première partie (Mouahahah)


Dernière édition par Ades Krân le Dim 27 Mai 2012 - 12:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ades Krân

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Sans doute proche de la vérité
Humeur : Gné...? *Baille*

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie:
Profession: _

MessageSujet: Re: Ades Krân.   Mer 9 Mai 2012 - 19:13


Trois jour plus tard, alors que je sortais encore une fois d'une journée épuisante, je décidais de faire un détour pour renter chez moi. En effet, je voulais revoir le monument qui avait piqué ma curiosité il y a quelques jours. Je le retrouvais, au même endroit. J'en fis le tour, regardais autour de moi. Ce lieu était comme hors du temps. Personne n'y était, personne ne le voyait, et plus étrange, le vent n'y faisait aucun effet. Après une petite demie heure, je ne constatais toujours rien et décidais finalement de rentrer chez moi quand je remarquais non loin de la stèle un livre brésillant d'une lumière violine. Je m'approchais. Il n'émettait plus aucune lueur. Je le ramassais. Il était très épais et très lourd. "Traité légendaire de la noirceur"
Ce titre intriguant en tête je courrais chez moi. Evidemment personne ne faisait attention a moi et j'arrivais enfin a la maison ou, faisant fi de ma faim, je me plongeais dans la lecture de ce livre...ou plutôt de ce pavé d'une dizaine de milliers de pages...QUOI ???
J'appris de nombreuses choses sur le passé des démons, sur l'alchimie, et sur la fameuse tenue cachée. A la fin du livre était écrit "Toi qui recherche le pouvoir, prouve ton amitié a la famille royale". Bien décidé a comprendre un peu mieux tout ça, je décidais que dès demain je me rendrais au palais et n'irais point a la mine. J'en avais assez.
Le lendemain matins, alors que la grande ville était encore en partie endormie, je courais vers le palais. J'évitais les gardes et me faufilais derrière les murs. Soudain je me retrouvais bloqué dans un couloir, avec une porte, et un garde au bout du couloir. J'allais me faire attraper, c'était sur. Je tentais donc le tout pour le tout, je rentrais dans la pièce. Mes yeux scrutèrent la salle. C'était une chambre. Un lit a baldaquin bordeaux brodé d'or et d'argent trônait au fond de la pièce, qui était elle même fort bien meublée. "C'est la chambre du roi..." dis-je. "Ah...non !" Dit une voix près de moi. Je regardais dans la direction d'ou elle provenait. Il y avait une fenêtre...et dans son encadrement...LA PRINCESSE ???
"Chut !" Me dit elle "Sinon les gardes vont venir". Elle était si belle dans sa jupe, je la contemplais, la salive aux lèvres...littéralement..."Tu m'aide ?" "Hein ?" "Je dois m'enfuir du palais, je t'expliquerais plus tard" "Euh...ok..."
Nous tentâmes donc de nous enfuir par le balcon et nous réussîmes. Malheureusement, les gardes, qui avaient un oeuil sur la chambre de la princesse, comme s'ils se doutaient de quelque chose nous avaient repérés. On courrait. On courrait vite...très vite...le plus vites que nous pouvions. On arriva en vue de la forêt sombre au sud est de la ville mais les gardes nous avaient déjà rattrapés. Ils nous emmenèrent au palais, devant le roi.
"Comment ose tu, toi, un petit mineur, kiddnaper ma fille et la toucher de ta main sale !"
"Père...je..."
"Tais-toi
, lui glissais-je, sinon il vont te faire du mal"
"Bien emmenez le...il sera condamné a mort dans trois jours. En attendant au cachot !"

Je finis donc, a nouveau, en prison. Mais cette fois ci, mes jours étaient comptés. Je le savais, j'allais mourir...comme tellement de gens. Mais je ne m'avouais pas vaincu. Si j'arrivais a m'échapper, j'avais encore une chance. Je profitais d'une ronde de gardien pour en assommer un et ouvrir ma cellule. Je courrais très vite, avant qu'on s’aperçoive que j'avais fui. Je courrais jusqu’à... jusqu’à la stèle. J'étais devant. Et tout d'un coup une lumière s'échappa de la stèle
"Toi, prêt a mourir, toi qui a sauvé la princesse, toi, sois remercié...héhéhé..."
"Qui êtes vous ?"
"Je ne suis plus qu'un cadavre...mais je puis t'aider."
"Comment ?"
"Revêt cette cape rouge sang,
elle était mienne de mon vivant"

En un instant, la lumière m'enveloppa. Une cape se déroula soudain dans mon dos
"Bonne chan..."
La voix s'était éteinte. Je me sentais invincible, j'avais l'habit légendaire. Je sortis de cet espace hors du temps mais...une garnison entière était là a m'attendre. Je tentais d'user des pouvoirs de l'habit mais...rien...Ils me capturèrent. Le roi arriva et ordonna mon exécution immédiate devant la princesse. Ça y est. J'allais mourir...Sous les yeux de la personne que j'aimais. Mon coeur sursauta. La colère m'envahit. Mes muscles gonflaient. Je sentais la colère exploser. Des ailes et une queue me poussaient. Mon corps se teinta de rouge. Des cornes poussèrent sur mon front. Et soudain. Plus rien.
Je me réveillais dans les bois sombres. Je ne sais pas quand, je ne sais pas pourquoi. Je me levais et entendis des bruits. "Il est par là !" C'était les soldats. Je courrais a perdre haleine. J'arrivais au milieu d'une clairière et en son centre je vis la même stèle...et devant le roi, tenant la princesse par les cheveux, ricanant.
"Tu es finalement arrivé ici, attiré par la stèle. Je le savais."
Soudain, il devint rouge, grandit...
"Je suis Arctus, le général de l'armée des démons. Cette ville, nous l'avons créée pour exploiter pour notre armée les minéraux. Nous avons créé des hommes sans âmes. Mais toi, comme la princesse, êtes des grains de sable pour notre plan. Votre utilité touche a sa fin."
Et sans aucune pitié, il brisa la nuque de la princesse. J'étais impuissant. Paralysé.
"Tu ne maitrise pas ta forme démoniaque. En réalité, tu es Ades Krân, le fils d'un grand démon...mais tu n'es qu'un incapable hahaha!"
J'entendis soudain une voix résonner dans ma tête
"Utilise l'alchimie !"
"Mais je ne sais pas comment on fait !"
"Mais si tu sais !"

Soudain je sentis une sensation de courage m'envahissant. Je claquais des mains et frappais le sol, pour en faire sortir une épée noire comme l'ébène
"Hein ? De l'alchimie ? Un gosse comme toi ?"
Il n'eu pas le temps de finir sa phrase, je lui fonçais dessus et lui transperçait le corps
"Raaaaah !"
Une forme brumeuse apparue.
"Fuis maintenant !"
"Mais vous êtes...?"
"Fuis ! Pars vers le sud. Tout droit tu y trouvera un monde de lumière ou ils ne peuvent aller. Tu y trouvera une autre stèle. Nous nous y reverrons. Fuis !"

Je partis donc vers le sud, traversant la forêt pendant des jours et des jours. Et un matin...je vis la lumière pour la première fois de ma vie. Je trouvais aussi la fameuse stèle. Un esprit était dedans. Il m'apprit les rudiment de l'alchimie et bien plus encore ainsi qu'a contrôler ma forme démoniaque. Un nouveau monde, une nouvelle vie s'offrait a moi. Mon aventure ne faisait que commencer !


Voila fini Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ades Krân

EnracinéEnraciné
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 23/12/2011
Localisation : Sans doute proche de la vérité
Humeur : Gné...? *Baille*

Caractéristiques du personnage
Race:
Magie:
Profession: _

MessageSujet: Re: Ades Krân.   Mer 9 Mai 2012 - 19:22

Nom: Krân

Prénom: Ades

Âge: 15 ans démoniaques. 1 an en age humain. ~4-5 ans d'age mental

Sexe: M

Famille (père mère frère et sœur): Inconnue

Lieu d'origine (Pays/Régions): Pays Sombre

Caractère : Plutôt distant avec les gens qu'il ne connait pas parce qu'il est très timide, il est cependant très jovial avec ses amis. Il devine facilement la gentillesse ou la méchanceté dans le coeur des gens cependant, il est assez naïf. Il est en grand manque d'affection puisque séparé de ses parents dès la naissance. En effet, n'ayant pas vraiment eu d'enfance, il se rattrape un peu et donc est très...gamin... Il peu piquer des sacrés colères pour pas grand chose, il aime bien nager, rien faire, manger (des sucreries diverses), faire de la musique, dormir, son pouce, les adultes gentils, qu'il admire, regarder les étoiles, les loups. La chose qu'il déteste le plus c'est se battre (en plus, il ne sait pas réellement se battre) mais il n'aime pas : les légumes, le noir, les gens méchants, les serpents, araignées et autres bestioles grouillantes, par dessus tout, il hait être seul.

Histoire: (Ci dessus)

Description physique: Pas très grand, Ades est cependant bel et bien un démon. Il a la peau plutôt blanche, des cheveux noirs, plutôt mi-longs, des yeux rouges. Il porte toujours sa cape d'Alchimie, rouge sombre (sachant que celle ci peut se changer en n'importe quel vêtement ou accessoire corporel mais reste toujours sur lui. Il ne peut pas porter de vêtements normaux car ceux-ci lui causent des allergies terribles) . Il a une épée noir, créée par l'alchimie, qu'il grade toujours sur lui. Elle a un rubis au croisement de la garde et de la lame, elle est légèrement en courbe et est dentelée. Elle s'appelle Destin Perdu.

Taille: 1m45

Poids: 45 kg

Talent(s): (rien d'extravagant) Alchimie, Transformation démoniaque


Dernière édition par Ades Krân le Mer 23 Mai 2012 - 22:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ades Krân.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ades Krân.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fées et Naïades
» Façades suisses ..
» Héléades héritier de l'Atlantide et général du Kraken.
» Bienvenue à Dad69
» La légion d'honneur du NU (LHNU)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domhan :: Bibliothèque - Univers :: Archives :: Présentations archivées-